010 legroupe

Le secteur entourant Ithumba commence à se dessécher mais heureusement il a reçu plus de pluie que d’autres parties de Tsavo pendant la saison des pluies. Cela signifie que cela prendra un moment pour que le secteur devienne très sec car il reste de l’eau dans le puits dans lequel le DSWT refait le plein. De plus en plus d’éléphants sauvages et d’ex-orphelins sont revenus dans le secteur des palissades où il y a un point d’eau permanent. Ceci peut donner lieu à un peu de bousculade pour la luzerne et les orphelins dépendants détestent d’être poussés ; ils finissent souvent par partir tôt en brousse pour commencer leur journée. A d’autres occasions, Kamok et Laragai prennent leur part de luzerne et se déplacent dans un coin tranquille pour l’apprécier en paix.



Chaque jour il peut y avoir plus de cent éléphants au secteur du bain de boue, avec une file d’attente pour rejoindre le bain de boue, de manière orchestrée, sans agitation, en raison de la hiérarchie sociale stricte qu’ont les éléphants. Parfois les orphelins dépendants se baignent d’un côté, les ex-orphelins et les sauvages de l’autre côté, en signe de respect et afin de se laisser de l’espace.

Tous les ex-orphelins du groupe de Yatta, ainsi que Kinna et Galana avec leurs bébés Kama et Gawa, ainsi que les nounous, ont été vus presque quotidiennement. Gawa en particulier a bien aimé jouer avec les orphelins dépendants, tout particulièrement avec Wanjala, bien que parfois il perde patience avec elle et les nounous l’éloigne avant que le jeu ne devienne sérieux. Il est beau de voir les bébés sauvages en confiance avec les gardiens et les orphelins dépendants, suffisamment pour faire une sieste au milieu d’eux, observés par Roi, Naseku et Oltaiyoni, cette dernière étant l’ancienne matriarche de la nurserie de Nairobi.

Les ex-orphelins plus jeunes du troupeau de Narok (Orwa, Bomani, Bongo et Vuria) et le groupe de Mutara (Olare, Makireti, Kanjoro, Kainuk et Chaimu) ont été également présents ce mois-ci et ont rejoint les orphelins dépendants la plupart des matins pour partager la luzerne. Parfois Narok attend les orphelins au bain de boue avec les autres et se précipite pour les saluer quand elle les voit arriver. Ils sont de temps en temps en compagnie des ex-orphelins Tomboi et Buchuma, plus particulièrement au bain de boue, et les deux grands mâles rejoignent les orphelins pour se baigner. Un jour, Olare, Mutara, Makireti, Chaimu et Narok ont enlevé Siangiki pour manger avec eux, après le bain de boue, mais ils ont veillé à ce qu’elle soit de retour aux palissades pour le lait de fin d’après-midi. Zurura a aussi été de retour et a joué parfois avec les orphelins, particulièrement avec Kamok qui est toujours une femelle très espiègle comme elle l’était à la nurserie.

Les orphelins ont des leçons précieuses à apprendre de leurs pairs plus âgés notamment le respect. Un jour, Enkikwe a essayé de tenir tête à Madiba, âgé de 13 ans, comme pour le défier, mais n’a pas tenu longtemps faisant face à Madiba, par crainte d’être démantelé ! Il a alors entraîné Olsekki dans un jeu de bousculade, ce qui était beaucoup plus approprié à sa tranche d’âge. Garzi a paru légèrement agité ce mois-ci, recherchant souvent son récent ami indépendant Vuria ; nous pensons qu’il est peut-être prêt à rejoindre ses amis dans le sauvage prochainement, peut-être avec Kithaka et Barsilinga aussi. Les trois nouveaux : Wanjala, Galla et Ukame se sont bien adaptés bien qu’Ukame soit toujours la plus soucieuse, se séparant des autres parfois. Elle va bien cependant et guide les orphelins « à la maison » les après-midis.

Nous avons été enchantés de voir le mâle sauvage Limpy vers la fin du mois au bain de boue, parmi les autres mâles sauvages ; un mâle que nous avons soigné pour une blessure causée par un vilain câble il y a un an et qui a bien guérie. Masikio, qui a une oreille pliée, était également au bain de boue vers la fin du mois et nous présumons qu’il le père de Yetu et Mwende

004 NasekuNaseku007 KamokKamok

009 ShukuruShukuru011 llphants sauvagesl'éléphants sauvages

Plus des photos sur facebook