033 le groupe
Le mois a été caractérisé par de nombreuses interactions avec les éléphants sauvages, peut-être parce qu’ils se faufilent dans la forêt de Kibwezi avec sa végétation luxuriante et ses sources, dans une région sèche de Tsavo, et chaque rencontre est différente. Il est une chose : les éléphants sauvages sont moins méfiants des orphelins, les approchant souvent, devenant moins nerveux en présence des gardiens semble-t-il mais ils ne sont pas toujours très amicaux.



Parfois les orphelins les provoquent eux-mêmes, quand ils deviennent exubérants dans leurs jeux avec les bébés sauvages, quand ils les attirent trop près ou quand ils leur tirent la queue, ce qui évidemment attire l’attention de leurs mères fâchées. Sonje semble être capable d’interagir très bien avec ces amis sauvages et les orphelins ont apprécié certaines réunions amicales, comme boire et partager l’eau avec les éléphants sauvages. Chaque interaction pour les orphelins est déterminante en leur enseignant de nouvelles techniques sociales, et signifie une intégration parfaite dans le sauvage pour eux.

Le temps ce mois-ci a été froid ce qui signifie que les orphelins n’ont pas toujours pris leur bain de boue quotidien et les bébés Mwashoti et Alamaya ont collé les matriarches Sonje et Murera de près pour la chaleur. Etant donné que la patte de Murera se raidit lors des temps plus frais, elle doit marcher le matin pour aider son sang à circuler et pour se réchauffer, afin de pouvoir suivre les autres. Le froid semble affecter la patte de Murera davantage que Sonje, mais les deux femelles vont bien malgré leur handicap et sont devenues des éléphantes adultes fortes. La blessure au pied de Mwashoti a guéri remarquablement et nous le voyons marcher seulement avec une légère boiterie. Le temps froid le rend légèrement raide comme Murera, mais après avoir un peu marché, il commence à se détendre.

Zongoloni, Quanza et Lima Lima sont d’excellentes assistantes pour les matriarches Murera et Sonje, en les aidant à mener et diriger les autres orphelins, sur tous les sujets comme quelle direction prendre ou quand aller se coucher. Un jour, Alamaya et Ziwa sont entrés dans les palissades en se tenant les trompes comme les bons amis qu’ils sont mais Zongoloni les a poussés séparément pour qu’ils aillent dans leur propre enclos pour prendre leur lait. Quand les mâles n’écoutent pas concernant la direction à prendre, ils reçoivent une ferme poussée de Quanza, qui est là aussi pour aider après un vigoureux jeu de lutte. Lima Lima adore toujours Alamaya et un jour nous l’avons observée essayer difficilement de le mettre sous son ventre afin de le maintenir au chaud. Elle continue également à amuser les gardiens avec sa gourmandise, se précipitant dans le secteur de l’alimentation avant tous les autres, en saisissant ses bouteilles de lait du véhicule avant que les gardiens soient prêts et même ayant une longueur d’avance pour voler des paquets de luzerne le matin à l’entrepôt ! Les gardiens ont modifié l’heure du repas du matin avant 6 H en raison de son impatience, et sa gourmandise crée le chaos presque quotidiennement, mais elle reste attachante pour ses gardiens bien-aimés !

La présence des hyènes et des léopards dans la forêt, autour des palissades, a énervé les orphelins ce mois-ci ; alors qu’ils étaient dans leurs palissades, ils ont fait le plus de bruit possible en frappant sur leurs portes, principalement parce que leur odeur dérange les bébés (en particulier Alamaya qui avait été attaqué par des hyènes quand il était bébé avant d’être sauvé) et les femelles plus âgées voulaient le rassurer.

Quand les mâles turbulents comme Jasiri, Faraja et même Ziwa décident de ne pas écouter les gardiens, cela peut être à leur désavantage, comme un matin quand les gardiens ont trouvé le plus beau tas de cosses de graines d’acacia et que les mâles ont ignoré leur appel, laissant les bébés et les matriarches les apprécier avant qu’ils réalisent ce qu’ils avaient manqué !

020 AlamayaAlamaya027 FarajaFaraja029 QuanzaQuanza

032 Mwashoti sur SonjeAlamaja sur Sonje

plus des photos sur facebook