La pluie a également incité les pythons résidents dans la forêt de Kibwezi à sortir hors de leurs peaux engorgées d’eau. Bien qu’ils ne soient pas une menace pour nos orphelins, les gardiens restent attentifs pour s'assurer que les orphelins ne marchent pas accidentellement sur un python, chose que Lima Lima a pratiquement fait alors qu'elle suivait un chemin vers la fin du mois ! À cette occasion, les autres orphelins ont été plus observateurs et il n’y a eu aucun incident. Les amphibiens ont été nombreux pendant la saison des pluies, partageant le bain de boue des orphelins et bien sûr la source d'Umani connue pour ses magnifiques et  abondants papillons, fournit un grand divertissement en particulier pour Zongoloni et Lima Lima ! Les papillons blancs visibles qui volent autour, en grands nuages, poussent toujours les orphelins à l'action. Un incident particulièrement amusant pour les gardiens a eu lieu le 13 avril,  quand Zongoloni et Lima Lima ont rassemblé le troupeau entier pour une attaque sur les papillons inconscients, donnant des coups de pattes, dérapant et glissant dans l’action !

Lima Lima continue à être désignée  par les deux matriarches du troupeau comme leader, Murera et Sonje, préférant rester en arrière en raison du handicap de leurs pattes qui les empêche de marcher aussi vite que les autres. Ce rôle de guide permet également à Lima Lima, toujours aussi gourmande, d'être la première lors de la distribution des bouteilles de lait, au mécontentement de certains de ses amis tels que Quanza. Au début du mois, le bon appétit de Lima Lima l'a incité  à comploter à la manière de saisir quelques bottes de luzerne directement du magasin ! Elle et sa compagne de palissade, Quanza, ont traîné des bottes le long du sol, quand elles étaient trop lourdes pour être portées, créant une scène de chaos quand tous les orphelins se sont précipités pour saisir leur part ! Les gardiens ont dû désamorcer la situation en poussant une brouette de luzerne autour pour essayer de séparer les orphelins belligérants !

En dépit de sa nature gourmande, Lima Lima est la protectrice la plus appliquée envers sa famille humaine de gardiens, réagissant invariablement aux odeurs menaçantes non détectées par les humains. Le 17 avril, elle a immédiatement alerté ses gardiens face à un groupe de buffles et à deux grands éléphants mâles qui approchaient. Sonje est la mini-matriarche dévouée au groupe, toujours prête à réconforter si nécessaire, particulièrement son petit mâle préféré Ziwa, qu'elle protège également contre les mâles turbulents plus âgés tels que Faraja et Jasiri, parfois avec l'aide de Murera aussi. Jasiri a semblé essayer de gagner un peu d'indépendance tout récemment, marchant souvent sur son propre chemin et choisissant de brouter loin des autres hors du troupeau. Peut-être essaie-t-il de se séparer du contrôle des femelles du troupeau, en dépit d’être dépendant de la sécurité des palissades et de sa famille humaine de gardiens. Il reste le meilleur ami de son « compagnon de lutte », Faraja, et ne se sépare jamais de lui.

Une amitié entre Sonje et Ngasha semble également s’épanouir ; elle émet souvent un grondement l'invitant venir manger à côté d’elle. C'est une source de jalousie pour Ziwa qui pense qu'il devrait être le seul petit garçon aimé par Sonje. Il est sujet à pousser Ngasha loin de Sonje, mobilisant l'aide de Murera à chaque fois. Le comportement de Zongoloni a été imprévisible ce mois-ci ; se comportant parfois bien et à d'autres occasions son humeur peut changer en une seconde.  Durant ces accès d’agacement, elle est désagréable envers les autres bébés, particulièrement envers Ziwa et Ngasha qu’elle pousse. Cependant, d'autres fois elle est agréable avec tous !

Les éléphants sauvages approchent toujours les orphelins occasionnellement mais s’éloignent quand ils voient les gardiens. Cependant, nous savons que ceci changera avec le temps comme aux deux autres unités de relocalisation de Tsavo où nos gardiens peuvent rester parmi les troupeaux d'ex-orphelins, les orphelins et les éléphants sauvages. Le 6 avril,  un troupeau sauvage avec un bébé très jeune a suivi les orphelins pendant un certain temps, tellement près en fait que le jeune bébé a été désorienté et a commencé à suivre Quanza au lieu de sa propre mère ! Sa mère est rapidement venue le  rechercher et l’a gardé en sécurité sous son ventre. Les orphelins eux-mêmes deviennent plus confiants et plus audacieux quand ils s’approchent d’amis sauvages, particulièrement Lima Lima et Zongoloni, mais moins Quanza et Murera qui restent un peu plus réticentes. Le 11 avril,  les orphelins ont été d’humeur joviale, courant dans tous les sens et barrissant puissamment, tellement que leurs amis sauvages dans les collines de Chyulu les ont entendu et ont répondu à leurs appels. La communication a continué jusqu'à ce que Murera ait décidé que cela suffisait et qu'il était temps de rentrer, toujours attentive à ne pas perdre un de ses bébés pour un troupeau sauvage.

021 ZongolonietJasiriZongoloni et Jasiei

003 ZIWAZiwa


Plus des photos sur facebook