Zongoloni a enseigné à Jasiri comment prendre et tenir sa propre bouteille de lait et en conséquence aux heures du repas ces deux là n’ont pas  besoin de leurs gardiens, hormis pour secouer la bouteille afin de mélanger la bouillie et d'autres bonnes choses dans le lait. Lima Lima, Quanza, Ngasha et Faraja apprennent maintenant aussi cette technique, il ne faudra pas longtemps avant qu'ils s’alimentent tous tout seul ! Lima Lima est extrêmement habile et recourt à une tactique sournoise afin d'essayer d’être en tête pour les bouteilles de lait. Son chronométrage est extrêmement précis et elle sait absolument quand il est temps d’aller sur le lieu de rendez-vous pour l’alimentation en lait, s'assurant qu'elle est première dans la ligne de manière à obtenir plus que sa part raisonnable ! Cependant, tous les orphelins réagissent au ton et à la douce réprimande de leurs gardiens et obéissent aux ordres à chaque fois que de telles intentions malfaisantes sont repérées à temps !
001 ZongoloniZongoloni

006 MureraMurera


Les éléphants sauvages ont  rendu visite aux palissades sous le couvert de la pénombre ce mois-ci et les nuits sont remplies de grondements d'éléphant alors qu’ils communiquent avec les orphelins. L’abreuvoir en dehors des palissades est l’abreuvoir préféré pour les éléphants sauvages, en dépit des sources proches. Murera aime toujours éviter le contact avec les troupeaux sauvages au cours de la journée, consciente qu'ils pourraient enlever des membres de son précieux troupeau. Les gardiens ont aperçu des troupeaux sauvages avec des minuscules bébés ce mois-ci, évidemment nés dans l'environnement paisible de la forêt. Les beaux mâles sauvages deviennent plus audacieux, maintenant se  dévoilant pendant les heures de la journée, mais la présence des gardiens humains les dissuadent et ils s’éloignent. Cependant, mois après mois on peut les voir devenir plus  confiants, commençant à comprendre que les gardiens sont amicaux. Ce mois-ci, Sonje avec son chouchou, Ziwa, ont échangé des caresses avec leur trompe avec un énorme mâle sauvage à la vue des gardiens avant que le mâle ne s’éloigne. A quelques occasions ce mois-ci, les orphelins sont entrés dans le parc national des collines de Chyulu pour passer du temps dans les prairies ondulantes des parties inférieures de ce beau parc national. Utilisant les pistes des éléphants  sauvages, les orphelins sont toujours attentifs à avertir les gardiens de la présence d'autres animaux sauvages, s’arrêtant et humant l'air avec leurs trompes levées pour décoder les odeurs, indiquant de ce fait aux gardiens la nécessité d'être prudents. Un jour Ngasha et Faraja ont coursé une grande tortue qui était sur le sentier qu’ils suivaient, mais ils ont été extrêmement délicats et vigilants, attentifs à ne pas lui marcher dessus ou de trop la déranger.

Ce mois-ci les papillons ont fourni une source de divertissement, Zongoloni étant particulièrement intéressée aux jeux d’attraper les papillons. Les orphelins partagent la forêt avec beaucoup d'autres animaux sans compter les éléphants sauvages, mais ceux rencontrés le plus régulièrement sont les quantités abondantes de Guibs harnachés, d'antilopes, des petites antilopes Oréotragues  avec des sabots spongieux adaptés pour les sauts sur les affleurements rocheux, et toujours des buffles.
037 groupeUmaniLe groupe

Plus des photosur facebook