Suswa est encore très attachée à son amie de la nurserie, Arruba, et nous sommes sûrs que cette amitié perdurera dans les années à venir. Le matin, elles font équipe pour charger les babouins qui essayent de saisir certains de leurs compléments alimentaires et au quotidien on peut les voir manger ensemble loin des autres. Nelion devient un jeune mâle costaud et prend plaisir à percuter et à creuser avec ses longues défenses la terre autour du bain de boue. Il essaye souvent d'engager Tundani, qui est de la même taille, dans des jeux de lutte, mais Tundani qui a un caractère très serein, est habituellement plus intéressé à manger que de participer à ces jeux.

 En raison du temps sec, le trio des ex-orphelins Lesanju, Taveta et Tassia est resté près des palissades en tout début du mois, à la déception amère de Kenia qui essaye de garder son troupeau adoptif, y compris les bébés Araba et Bada. Chaque matin elle essaye d'attirer son troupeau loin des palissades afin d’éviter une interaction avec les orphelins plus âgés, ce qui n'est pas toujours couronné de succès quand Panda et Bada sont impatients de rencontrer les orphelins plus âgés, ou quant le trio de Lesanju les entraîne simplement en brousse pour manger. Le 17 octobre, le reste du troupeau des ex-orphelins de Lesanju, à savoir Lempaute, Mzima, Sinya, Kivuko, Dabassa et Layoni a été repéré au ranch de Ngutuni, un secteur qui est maintenant clôturé dans le parc avec une barrière financée par le DSWT, qui se prolonge vers le bas vers le souterrain pour les éléphants pour passer sous le chemin de fer récemment construit. En raison de la sécheresse dans ce secteur avec un accès limité à l'eau, les orphelins sont revenus vers les palissades accompagnés par les gardiens, où un complément en luzerne et l'eau sont toujours disponibles. Le groupe au complet a fidèlement suivi leurs anciens gardiens  sur le chemin du retour, et dès l'arrivée a barri d’excitation ! A minuit Lesanju, Taveta et Tassia sont revenus aux palissades pour les rejoindre, la première fois que ce groupe a été réuni depuis ces trois derniers mois. Le reste du mois, chacun des neuf membres du troupeau de Lesanju a rendu visite aux palissades et au bain de boue pour l'eau et pour apprécier la luzerne disposée pour eux, et avec la nourriture supplémentaire, tous sont restés en bon état général.

 Le temps chaud et sec a fait que les orphelins sont allés au bain de boue presque chaque jour, plongeant comme des hippopotames et appréciant se rouler dans la boue fraîche, ce qui leur fournit une couche protectrice contre le soleil sur leur peau pour le reste de la journée. Ndoria est toujours fidèle à ses singeries de mordre les queues, ainsi si elle entre en premier dans l’eau, Mashariki, Bada, Embu, et Rorogoi choisissent d'attendre Kenia ou une autre femelle plus âgée afin qu’elles puissent réprimander Ndoria quand elle se conduit mal.

 En raison d’une extrême sécheresse dans tout Tsavo, il y a eu malheureusement un certain nombre de sauvetages ce mois-ci. Pour la plupart, ils ont été trouvées déjà dans un état très affaibli, certains malheureusement trop tard pour que nous puissions les sauver, mais au moins certains ont survécu après beaucoup d'effort. Certaines victimes ont été transportées par avion directement à la nurserie de Nairobi car elles nécessitaient des soins intensifs, toutefois un est resté aux palissades de Voi étant trop grand pour tenir dans un avion, mais il a tristement succombé à son piteux état quelques jours plus tard.

 Le 13 octobre, nous avons reçu un rapport sur des troupeaux d'éléphants dans la zone de conservation du domaine de sisal de Taita, entourée par les collines de Taita, où les troupeaux viennent pour manger ainsi que pour l'eau étant facilement disponible. Une femelle a été signalée avec une blessure par flèche récente, ainsi notre unité vétérinaire mobile s’est immédiatement déplacée afin de la traiter. A l'arrivée, il s’est avéré que l’éléphant en question n’était autre que notre ex-orpheline Emily. Elle a été immédiatement opérée, et heureusement la flèche extraite était exempte de poison, rendant le processus assez simple. Heureusement Emily a été sur ses pieds en un rien de temps. L'équipe du DSWT a été soulagée de savoir où se trouvait le troupeau de l’ex-orpheline Emily et de voir que tous étaient en bon état général en dépit de la sécheresse. Les gardiens ont été heureux de voir le bébé d’Icholta, appelé Inca, ayant grandi et paraissant en bonne santé aussi, heureux et content avec son meilleur ami Safi, le petit bébé de Sweet Sally. Les ex-orphelins restaient parmi de grands troupeaux sauvages ; on estime qu’ils étaient environ 200 dans ce secteur.

 L'inquiétude concernant le traitement d'Emily a été bientôt occultée par le bonheur, à la fin du mois, le 24 octobre, quand l'ex-orpheline Thoma a donné naissance à son premier bébé sauvage, un petit mâle que nous avons appelé Thor, qui avait juste quelques heures quand elle est apparue avec lui. Le troupeau entier des ex-orphelins, réjoui, a barri et émis des grondements, célébrant l'arrivée de ce nouveau membre dans leur groupe et à ce jour Rombo et Wasessa, qui font parfois partie du troupeau de Lesanju, sont arrivés pour rejoindre le troupeau d'Emily. Le bébé de Thoma est extrêmement en bonne santé et joyeux et la mère et le bébé vont bien, avec les nounous Mweya, Seraa et Ndara prenant leurs fonctions très au sérieux. A la fin du mois, Emily s’était complètement remise.

LesanjuBada et MasharikiMudandaGroupe d'Emily

Plus des Photos sur Facebook