036 llphants sauvages et les orphelinsL'éléphants sauvages et les orphelins

Ce mois-ci, les gardiens ont remarqué que les oiseaux tisserands chantaient dans les arbres et s’activaient à la fabrication de leurs nids, ce qui est toujours un signe annonciateur de pluie. Alors que nous approchons de la fin de la saison sèche, les éléphants orphelins sont toute la journée très occupés à chercher un maximum de nourriture avant de se diriger vers l’enceinte des palissades le soir venu.

La nourriture étant un peu plus rare que d’habitude, certains orphelins ont été légèrement agités autour de la zone de nourrissage de granulés de luzerne le matin. Mudanda y a été remarquée plusieurs fois de méchante humeur, chassant les autres, comme Rorogoi, Araba et Murit des granulés de luzerne, jusqu’à ce que les gardiens interviennent. Un autre matin, Mashariki a tenté de voler tous ceux que Ndotto avait attrapés, il s’y accrochait et les enroulait dans sa trompe. Ngilai nous a également bien fait rire quand il s’est dirigé droit vers l’eau après avoir bu sa bouteille de lait du matin, mais nous pensons que son intention première était de se débarrasser de sa moustache de lait car il est revenu directement pour mendier une autre bouteille de lait. Cependant Ndoria ne tolère pas ce genre d’excentricité, alors avant même que les soigneurs aient eu le temps d’intervenir, celle-ci l’a chassé.

Ndii empêche Ishaq-B depuis si longtemps de jouer avec Tahri, le “bébé” du troupeau, que celle-ci a récemment commencé à séparer le troupeau de Mbegu des autres, afin de passer plusieurs heures seule avec eux. De cette manière, elle peut passer du temps avec certains des bébés les plus petits, sans avoir Ndii sur le dos, puisque pendant ce temps toute l’attention de cette dernière est focalisée sur Tahri. Ndii n’aime pas que les femelles plus âgées, même Arruba, jouent avec son petit bébé chéri.

Mbegu est ravie que “son” groupe de bébés passe du temps avec Ishaq-B, mais elle aime quand même éloigner sa petite troupe des autres éléphants. Si elle voit que Lentili ou toute autre femelle plus âgée commence à sortir du Parc pour la journée, elle va rassembler les six membres de son petit groupe et en prend la tête pour la matinée. Il lui sera difficile de renoncer à des fonctions de matriarche qu’elle assure depuis si longtemps depuis la nurserie, et effectivement nous pensons qu’elle ne le fera jamais. Avec Godoma, elle n’a pas été très impressionnée par les singeries infantiles de Tundani qui faisait le clown dans l’eau alors qu’elles y buvaient, et elles s’en sont éloignées dédaigneusement.

Les cinq membres de son troupeau, Godoma, Ngilai, Ndotto, Murit, Lasayen, ont bien trouvé leurs marques depuis leur arrivée à Voi au mois de mai. Ndotto est heureux de jouer avec tout le monde, même avec les femelles plus âgées telles que Kenia et Ndii, la taille n’ayant jamais été un souci pour lui. Kenia, qui normalement n’aime pas ces jeux brusques, a même été contente d’y participer. Godoma, qui le faisait déjà à la nurserie, aime encore défendre le groupe contre les intrus, tels que les babouins, et Murit et Lasayen passent leur temps à jouer et à se charger. Un matin à la fin du mois, Godoma s’est réveillée avec un léger boîtement à l’une de ses pattes arrière, mais grâce à la réaction rapide d’Angela le problème a été réglé en quelques jours, et elle marche de nouveau normalement. Alors qu’elle était en retrait de ses congénères durant la journée à cause de son traitement, Mbegu, comme toujours une éléphante compatissante et dévouée, est restée à ses côtés.

Le 9 nous avons reçu des nouvelles de trois anciens orphelins qui ont été repérés sur la zone du ranch, un endroit prisé des nombreux éléphants de Tsavo pendant la saison sèche. Quand les soigneurs sont allés voir de qui il s’agissait, ils ont trouvé Ndara, son bébé Neptune, Rombo et Taveta. Les soigneurs n’ont pas vu récemment l’ancien troupeau d’orphelins d’Emily, mais on leur a signalé qu’ils ont été repérés et nous sommes certains qu’ils vont se montrer aux palissades quand les pluies auront commencé et qu’ils auront décidé de revenir.

A la fin du mois, les anciens orphelins mâles Dabassa et Layoni, qui avaient disparu depuis un bon moment, sont venus rendre visite aux orphelins. Dabassa a vite remarqué que les défenses de Nelion étaient presque aussi grandes que les siennes et il lui a joyeusement proposé un combat amical, tandis que Layoni a joué avec le troupeau de Mbegu jusqu’à ce que l’heure du biberon des orphelins ait sonné.

Le 1er du mois, l’éland mâle Tawi, père de Karibu, le bébé de Kore, est venu nous rendre visite aux palissades. Tout le monde était ravi de le voir, et le petit Karibu l’a suivi toute la journée. Tawi est resté près d’un mois, jusqu’à ce qu’il décide de retourner dans le Parc afin de retrouver son troupeau d’élands sauvages et de zèbres.

001 Oltukei et TawiOltukei et Tawi002 NgilaiNgilai

003 Rorogai et TundaniRorogei et Tundani004 NdottoNdotto

005 LasayenLasayen007 NdiiNdii

008 Mbegu et GodomaMbegu et Godoma009 SuswaSuswa

010 Ishaq B et EmbuIshaq B et Embu012 GodomaGodoma

013 LasayenLasayen014 MuritMurit

015.Rorogai et MundaniRorogei et Mundani017 Panda et NelionPanda et Nelion

018.Embu et ArrubaEmbu et Arruba020 NelionNelion

021 PandaPanda038 Naipoki et TundaniNaipoki et Tundani

023 KihariKihari024 TahriTahri

025 Kenia et ArabaKenia et Araba026 ArrubaArruba

027 NdoriaNdoria030 Ishaq BIshaq B

032 MbeguMbegu035 MasharikiMashariki

 

040 Layoni et DabessaLayoni et Dabessa028 NelionNelion