Les invités les plus célèbres ce mois-ci cependant ont été le troupeau des ex-orphelins d'Olare, qui est arrivé le 4 février après trois mois d’absence ! Le troupeau, qui inclut Olare, Melia, Tumaren, Kandecha, Naisula, Murka, Kitirua, Kalama, Chemi Chemi et Kibo, a tendance à errer très loin durant de longues périodes, mais revient toujours pour rester plus près des palissades tout au long des mois plus secs. Nous avons été très excités de les voir de retour et tous ont paru en excellente condition, semblant heureux et bien. Orwa, qui est le plus grand junior dépendant, a été particulièrement heureux d'avoir des amis plus grands avec lesquels il a pu jouer et apprendre d’eux et il a fait équipe avec Kalama, Kibo et Chemi Chemi à chaque fois qu’il a pu. Le troupeau d'Olare est resté dans le secteur durant le mois.

Le troupeau des ex-orphelins séniors de Yatta, qui inclut Mulika, Nasalot, Galana, Wendi, Lenana, Kenze, Lualeni, Meibai, Orok, Makena, Ololoo, Ishanga, les bébés Gawa, Wiva, Yetu et Mwende, est également resté dans le secteur durant le mois avec le bébé Gawa augmentant en taille et montrant son caractère.

Le troupeau des ex-orphelins de Chaimu se compose de Kilaguni, Makireti, Kilabasi, Kasigau, Turkwel et Kainuk et eux aiment souvent rejoindre les juniors pour la luzerne le matin. Kainuk et Turkwel, qui appartiennent habituellement au groupe de Mutara, aiment se déplacer ensemble et sont des amis intimes depuis la nurserie, chacun originaire de la population d’éléphants du sud de Turkana au Kenya. Ils ont changé de groupes, peut-être parce qu'ils n'ont pas voulu errer trop loin durant la journée avec le groupe de Mutara. Les six membres du groupe de Mutara : Mutara, Suguta, Sities, Turkwel, Kainuk et Kanjoro, ont été vus très souvent ce mois-ci, parfois en compagnie d'un autre orphelin sauvage qui a rejoint leur groupe et aussi en  compagnie de quelques autres éléphants sauvages. Ils étaient heureux de rejoindre les juniors dépendants au festin pour la luzerne fournie par les gardiens le matin, mais l'orphelin sauvage a mangé à une certaine distance et au bain de boue, il était anxieux, prêt à charger les gardiens.

Les ex-orphelins Makireti, Kilabasi et Kasigau ont souvent été vus au bain de boue et vers la fin de l'après-midi parfois en compagnie des ex-orphelins Rapsu, Zurura et avec des éléphants sauvages qui se sont mélangés avec le troupeau de Mutara aussi. C’est seulement à la fin du mois que avons pu voir les mâles ex-orphelins Madiba et Buchuma qui sont venus pour boire et au bain de boue avec les orphelins.

Avec tant d'ex-orphelins et d'éléphants sauvages autour des palissades ce mois-ci, le début de matinée n’a pas été très paisible pour les orphelins dépendants qui n’ont pas pu apprécier leur luzerne en paix en raison du nombre et de la turbulence de leurs aînés, devant lesquels ils cèdent toujours par respect. Bien que le mois a été très chaud, les orphelins dépendants ne se sont pas toujours livrés au bain de boue ; parfois il faisait trop de vent et d'autres fois, les orphelins ont été davantage préoccupés à remplir leurs ventres. L’état de santé de Shukuru s'est énormément amélioré et elle nous l’a montré ces jours-ci, étant une des seules à choisir souvent le bain de boue et l’époussetage de terre après la prise de la bouteille de lait. Quand la température grimpe rapidement vers la fin de l'après-midi, les orphelins choisissent habituellement de somnoler à l’ombre avant de manger une fois de plus et de retourner souvent pour un bain de boue avant de se diriger vers les palissades pour la nuit.

En dépit du temps sec, il reste quelques feuilles vertes et les pauvres Roi et Naseku ont été démunies un jour après avoir essayé d'étirer leurs trompes  vers le haut afin de les atteindre mais elles étaient toujours trop petites pour y arriver. Naturellement les gardiens les aident dans de pareilles situations. Kithaka, astucieux, a été un jour tellement assoiffé, qu'il a été repéré prenant l'eau directement du tuyau du camion citerne avec sa trompe dans sa bouche ! En dépit du temps chaud, Bomani et Garzi n'ont pas changé leurs drôles d’habitudes et ainsi avec Lemoyian, Narok et Sokotei ils ont refusé à plusieurs reprises l’accès au bain de boue aux phacochères alors qu'ils étaient à proximité ! Le bain de boue est devenu épais et gluant à certains endroits par rapport au temps chaud et Enkikwe a fait l'erreur d'entrer au mauvais endroit un jour et s’est retrouvé coincé ; cela lui a pris un certain temps pour s'extraire mais il a réussi à la fin.

Un jour, Orwa s'est proclamé le leader du groupe et a décidé de guider certains des jeunes vers les palissades juste après le bain de boue de midi. Nous pensons que Naseku, Roi, Tusuja, Oltayoni, Boromoko et Bomani ont pensé obtenir plus de lait aux palissades et avec obéissance ont suivi Orwa. Les gardiens ont déjoué leur plan cependant et ils sont restés avec les juniors afin qu’ils  continuent de brouter le restant de la journée jusqu'à ce qu'il soit temps de retourner.

Maintenant âgés de 5 ans, Bomani et Teleki ont l'âge de pouvoir envisager de rejoindre leurs semblables ex-orphelins en brousse, ou de devenir au moins un peu plus indépendants. Ce ne fût donc pas une surprise un jour quand ils sont partis furtivement et c’est seulement vers cinq heures de l’après-midi qu'ils ont été localisés vers la région d'Imenti.

EnkikweOlareShukuru s'occupe les plus petits

plus des photos sur facebook