Nos trois rebelles se comportent tellement bien que les gardiens d’Ithumba sont confus quant à leur comportement qui n’est pas cohérant à leur réputation. Les gardiens ont comparé Esampu à Laragai qui est plus âgée, qui semble toujours suivre son propre rythme. Néanmoins tous les orphelins dépendants et les ex-orphelins ont guidé les nouveaux venus dans leur nouvelle routine. Roi a particulièrement voulu les guider, les suivant quand ils s’écartaient du chemin ou quand ils partaient trop loin au risque de se perdre.
Les troupeaux des ex-orphelins de Mutara (à savoir Mutara, Suguta, Kainuk, Sities) et d’Olare (Olare, Kandecha, Kibo, Kalama, Chemi Chemi, Melia, Murka, Naisula, Tumaren, Kitirua) ont été évidemment ravis par l’arrivée des nouveaux bébés de la nurserie et en conséquence ont été présents tout le mois, choisissant d’avoir une vie sociale avec les orphelins dépendants la plupart des matins et aux séances de bain de boue de midi. D’autres ex-orphelins ont eu vent de l’arrivée des nouveaux et ont rendu visite tout au long du mois comme Chaimu, Kasigau, Kanjoro et Kibo.
Ce fût presque comique d’observer ces éléphants ayant grandi se comporter encore comme des jeunes, en raison de l’excitation provoquée par la présence de nouveaux bébés et en raison de la présence de beaucoup de points d’eau. La présence de l’eau a offert un nouveau souffle même pour les éléphants plus robustes. Kibo, Kasigau et Kilaguni ont particulièrement été exubérants lors des bains de boue, jetant leurs trompes de plaisir, luttant dans l’eau, barrissant avec ferveur. Mutara s’est affichée en posant ses deux pattes avant sur le mur devant les palissades, en attendant que les juniors sortent. Plus d’une fois, Olare, Mutara et même Tumaren ont initié des jeux de roulade avec les nouveaux bébés. Le plus souvent leur invitation a été ignorée, les nouveaux bébés explorant leur nouvel environnement.
Le jour suivant l’arrivée des nouveaux, le troupeau des ex-orphelins de Nasalot est arrivé en début de matinée afin de les accueillir. Les bébés Nusu et Gawa ont été enchantés d’avoir de nouveaux amis à peu près de leur âge pour jouer. C’est un échange important pour les nouveaux arrivés : avoir une vie sociale avec des bébés nés sauvages au sein d’un troupeau vivant à l’état sauvage.
Alors que le parc se dessèche, les éléphants sauvages ont commencé à rendre visite aux palissades plus fréquemment pour l’eau.
Tous les orphelins, non seulement ses compagnons et meilleurs amis Sirimon, Olsekki et Siangiki, mais aussi les ex-orphelins plus âgés, veillent à surveiller Enkikwe et à suivre ses progrès. L’attention et la préoccupation des orphelins les uns pour les autres, en dépit de ne pas être liés par le sang, ne cesse de nous stupéfier. Alors qu’Enkikwe restait aux palissades afin de récupérer, n’importe quel ex-orphelin rendant visite au cours de la journée, que ce soit Suguta, Kenze ou Olare, s’avançait jusqu’à lui pour s’enquérir de ses nouvelles. Une fois qu’il a commencé à pouvoir suivre les orphelins, Siangiki et Olsekki ont toujours veillé à l’escorter, adaptant leurs pas aux siens. Un jour, nous avons observé Roi et Siangiki le maintenir entre elles alors qu’ils mangeaient, pour le protéger. Au lieu de se vautrer avec les autres, Enkikwe prend son bain de son côté, effrayé d’être entouré par une foule au cas où ils donneraient un coup à son genou blessé.
Namalok, qui était très timide, choisissant de boire son lait dans un seau, devient plus sociable, jouant avec certains orphelins comme Tusuja. Galla a contrarié ses amis particulièrement Karisa. Il essaye toujours de grimper sur eux quand ils nagent au point d’eau et quand ils essayent de s’échapper, il leur saisit la queue comme pour les retenir. Kamok, Roi et Dupotto sont de très bonnes amies et partent brouter ensemble au cours de la journée. Les « rebelles » comme les gardiens les appellent, Laragai, Kithaka, Barsilinga, Garzi, Lemoyian et Sirimon, parviennent toujours à s’éclipser au cours de la journée pour éviter d’être enfermés dans les palissades pour la nuit, mais retournent aux palissades au cours de la nuit pour dormir juste en dehors de l’enceinte. Orwa et Bomani se joignent à eux aussi et semblent les encourager à les rejoindre dans le sauvage au lieu de retourner aux palissades le soir. Nous sommes sûrs qu’ils essayent de composer un grand troupeau sauvage

001 RapajoueavecKarisaRapsu joue avec Karisa002 Zuzura accept les nouveaux.Zuzura dit bonjour aux npuveaux arrivés

003 bb Nusu joue avec Mtetobébé Nusu joue avecMteto004 Mundusi et EsampuMundusi et Esampu

005 Wanjala et RoiWanjala et Roi006 PareetKiboPare et Kibo

007 Kainuket GarziKainuk et Garzi008 Kenze et EnkikweKenze et Enkikwe

009 Tusuja et gallaTusuja et Galla010 Sinagiki et OltaiyoniSiangiki et Oltaiyoni

011 llphant sauvage chasse Galana et son bb Gawal'éléphant sauvages chasse Galana et son bébé Gawa012 NamalokNamalok

013 Lemoyian sur TusujaLemoyian sur Tusuja014 OrwaBomani et LaragaiOrwa,Bomani et Laragai

015 Galla etBomani Galla et Bomani016 KamokKamok

017 Tusuja et SitiesTusuja et Sities018 WanjalaWanjala

019 RoiEnkikwe et OlsekkiRoi, REnkikwe et Olsekki020 Pare et OlarePare et Olare

021 MundusiMundusi022 Roi et DupottoRoi et Dupotto

023 OrwaLemoyian et BomaniOrwa, Lemoyian et Bomani024 Olsekki et pareOlsekki et Pare

026 MurkaMurka027 Tusuja et KamokTusuja et Kamok

028 Sapalan et PareSapalan et Pare030 NasekuNaseku

031 llphants sauvagel'éléphants sauvages032 Kiboex-oephelin Kibo

033 Mutara et SugutaMutara et Suguta035 ex orphelin lualeniex-orphelin Lualeni

036 ex orphelin Loijukex-orphelin Loiyuk037 WanjalaWanjala

038 Sities et MutaraSities et Mutara039 MundusiMteto et SapalanMundusi, Mteto et Sapalan