Nasalot a été le centre d’intérêt de beaucoup de mâles pendant le mois, dont un beau prétendant et deux de ses amis, ayant passé des jours et des nuits avec notre troupeau d’ex-orphelins.  Le beau prétendant a souvent invité Nasalot à laisser le troupeau de Yatta pour des instants plus romantiques ensemble et Nasalot n'a eu aucune hésitation à accepter la cour d'un grand mâle sauvage et beau. Cependant, le 4 janvier, un autre grand mâle mémorable et énorme est arrivé aux palissades en compagnie de nos ex-orphelins et qui était étranger pour nos gardiens qui ne l'avaient encore jamais vu. En dépit d'être peu familier, il a semblé incroyablement calme et confiant envers les humains, évidemment rassuré par nos ex-orphelins que ces humains particuliers étaient des amis, plutôt que   l’ « ennemi » habituel. Au cours des années, nous avons appris que ce n'est pas un phénomène inhabituel dans la mesure où les amis sauvages des ex-orphelins sont concernés.

Le bébé Wiva de Wendi, notre ex-orpheline, se développe rapidement, mais monopolise toujours l'attention de tous les ex-orphelins et même des deux autres bébés de Yatta et de Mulika, à savoir Yetu et Mwende prenant également le rôle de « nurses » pour le minuscule nouveau-né, s'assurant d’avoir un œil sur Wiva à tout moment.

Le malicieux Kithaka, qui fait toujours partie des orphelins dépendants, a toujours ses étroits associés, Barsilinga et Lemoyian, pour jouer et s’entraîner dans la brousse. Fidèle à lui-même, Kithaka est souvent préoccupé quant à la manière de faire des blagues aux autres, soit ils humains ou éléphants, avec un trait de caractère malicieux inné qui n'a pas été corrigé par la discipline donnée par ses pairs plus âgés ! Puisqu'il est un tel garnement, les gardiens doivent le surveiller pour l'empêcher d’attirer dans un guet-apens les parrains confiants !

Madiba et Zurura ont été des visiteurs ex-orphelins réguliers pendant une bonne partie  du mois, passant leur temps à se complaire et à apprécier la compagnie des orphelins dépendants plus jeunes. Plus tard, les grands mâles Taita et Rapsu ont été avec les orphelins dépendants et les séances d'entraînement avec ces grands mâles indépendants sont toujours une excitation pour les juniors. Bien que les grands mâles soient toujours extrêmement tolérants et indulgents envers leurs jeunes adversaires, il y a des moments où quand les choses deviennent un peu plus animées, les jeunes renoncent et partent en retraite, acceptant la défaite plutôt qu'une poussée dans le derrière !

De belles retrouvailles quand Makireti, Kasigau et Kilabasi sont revenus vers le 15 janvier, après une longue absence de plus d’un mois. Ils ont été salués avec enthousiasme par leurs petits amis et ont choisi de rester près des orphelins dépendants les jours suivants. Kilaguni et Chaimu sont arrivés plus tard dans le mois, étant partis pendant environ 6 semaines. Ce fût un beau moment d’avoir ces chers amis de retour à la maison. Kilaguni, Chaimu avec Makireti, Kasigau et Kilabasi  sont restés ensemble en tant que groupe à partir de ce moment-là, gardant un contact étroit avec les orphelins dépendants.

Un jour Ishanga est arrivée seule, après avoir quitté la compagnie du troupeau de Yatta. Elle a un esprit libre et choisit de ne rester avec aucun groupe, mais tend à aller de groupe en groupe. Les gardiens ont été méfiants vis-à-vis de ses motivations ce jour là, et bien sûr cette nuit là, Mutara et Suguta ont été absentes du troupeau dépendant et ne sont pas retourner comme d'habitude à leurs palissades pour la nuit. Le lendemain matin Ishanga et ses deux nouvelles recrues sont revenues d'un lieu tenu secret et ont rejoint les orphelins dépendants en  brousse, une tendance qui a continué pour le reste du mois. Vers la fin du mois, Ishanga a laissé Mutara et Suguta qui ont semblé heureuses de leurs conditions et qui n’ont pas été tentées de retourner à leurs palissades pour la nuit. Au lieu de cela, elles ont à leur tour recruté Kanjoro et ensemble ont rejoint les mâles Taita et Rapsu, ex-orphelins.

Il est très intéressant d'observer la dynamique de ces orphelins, et les amitiés durables qui se sont formées pendant leurs années passées à la nurserie. Makireti et Kasigau étaient les meilleurs amis à la nurserie  et ont été transférés à Ithumba ensemble. Leur amitié étroite continue et ils sont rarement séparés. Kilaguni et Chaimu ont été également transférés ensemble de la nurserie à Ithumba en 2010 et ce lien entre mâle et femelle demeure intact et ils sont inséparables. Ishanga a partagé la nurserie avec Makireti et Kasigau et tandis qu’elle reste très amie avec  eux, elle est très sociale et extravertie, une énigme qui est partout et nulle part sans attache fixe. Le troupeau d'Olare de jeunes orphelins indépendants consiste en Olare, Melia, Kalama, Kandecha, Chemi Chemi, MurkaNaisula, Kitirua, Kibo et Tumaren. Ces bébés de la nurserie de 2008 et 2009 sont étroitement liés et ne sont pas disposés à rester pour une durée prolongée avec les ex-orphelins plus âgés mais sont heureux de constituer leur propre petit groupe uni. Ce groupe d'orphelins indépendants n'est pas revenu depuis deux mois maintenant, ni Kora ni Kamboyo ne sont réapparus depuis qu'ils sont partis pour leur longue balade. Ce n'est pas inhabituel et tout à fait normal que des mâles de cet âge commencent à oser à aller plus loin. Kora est né en 2004 et Kamboyo en 2005. Ce mois-ci Buchuma et Napasha ont pris la direction d’une longue balade avec quelques amis sauvages.

016 SugutaSuguta

018 bbWivaavecYattaYatta et bébé Wiwa

 

022 MulikaetbbMwendeMulika et bébé

    
Plus des photos sur facebook