Le Groupe de la Nurserie


Traduction d’après le journal des soigneurs par Laurence CORNET


Le groupe de la Nurserie

Emoli maisha Malima Mukkoka 4 170419Emoli,Maisha,Malima, Mukkoka

Ce mois-ci, nous avons dit « aurevoir » à cinq autres orphelins : Jotto, Ambo, Tagwa, Sagala et Emoli. Jotto et Ambo sont partis pour l’unité de réintégration d’Ithumba ; Tagwa, Sagala et Emoli sont partis pour celle de Voi. Seul Jotto a catégoriquement refusé d’approcher du camion lors de la période d’apprentissage pour les familiariser avec cet étrange environnement. Il a fallu que les gardiens aient recours à une autre tactique pour que cela fonctionne et que Jotto prenne sa bouteille de lait joyeusement dans le camion. C’était le moment idéal pour Ambo de bouger car il était devenu assez turbulent, surtout depuis le départ de Tagwa et Sagala.
Dupotto s’est rapidement ré-adaptée à la vie de la nurserie et Tamiyoi est restée très proche d’elle.
Mukkoka est toujours aussi gourmand quand il s’agit de la prise du lait. Il semble qu’il sache exactement quand il est l’heure pour sa bouteille, commençant à gronder en attendant d’être autorisé à aller chercher son lait. S’il est un des derniers orphelins à obtenir sa bouteille, il gronde encore plus fort en signe de protestation. Un jour, il a couru tellement vite pour sa bouteille, qu’il a trébuché sur des rochers, mais il a réussi à se relever et a couru plus tranquillement.
Maktao est toujours très attaché à ses gardiens. Un jour, il a remarqué l’absence d’un des gardiens et il est allé le chercher dans l’enceinte des palissades où il l’a finalement trouvé, occupé à préparer les palissades pour la nuit. Son gardien a ramené Maktao dans la forêt où se trouvaient ses autres amis éléphants et les gardiens. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous cherchons à faire un roulement entre les gardiens afin qu’ils ne soient pas trop attachés à un seul individu, car cela pose des problèmes quand un gardien prend des congés car en conséquence l’éléphant va moins bien. Heureusement Maktao aime tous les gardiens !
Ziwadi s’adapte lentement à la vie de la nurserie et s’approche de certains membres du troupeau. Il semble qu’elle apprécie la compagnie de Maktao, Musiara, Luggard et Dololo, bien que Dololo puisse être parfois un peu imprévisible. Ziwadi n’a pas encore été ajoutée au programme de parrainage, car nous pensons qu’elle pourrait souffrir d’une forme d’épilepsie, faisant des crises de temps à autre, brièvement mais qui peuvent se produire lorsqu’elle se tient debout ou quand elle marche dans la forêt, ou bien quand elle est allongée dans sa palissade. Nous espérons qu’elle sortira de cette tendance, qui semble être devenue moins fréquente ce mois-ci.
Maxwell, le rhinocéros, aime jouer avec les phacochères sauvages qui lui rendent visite. Parfois, il apprécie leur compagnie et adopte une approche plus tolérante, mais souvent nous l’avons vu ce mois-ci les charger de manière joueuse ; c’est certainement un jeu qu’il aime aussi !
Nous sommes heureux d’annoncer que Solio a été localisée à l’intérieur du parc et qu’elle est vue presque quotidiennement par les scouts du KWS Rhino. Solio prospère bien et elle est parfois vue en compagnie d’un autre rhinocéros. Compte tenu de son nouveau territoire, cela expliquerait pourquoi ses visites à Maxwell ont été moins fréquentes. Nous attendons le jour où nous verrons Solio avec un bébé.

Dololo 4 250419DololoKiko Maxwell 4 230419Maxwell et KikoMaisha Larro 040419Maisha et LarroTagwa AmboTagwa et Ambo

Kiombo 2 5 130419KiomboKuishi 3 210419Kuishi

Larro Sagala 4 020419Larro et SagalaMaktao 4 050419Maktao

Luggard Mapia Kiasa 2 250419Luggard,Mapia, KiasaMapia Musiara 3 050419Mapia et Musiara

Nabulu Enkesha 040219Nabulu et EnkeshaSagala Larro Malima Jotto 130419Sagala,Larro,Malima,Jotto

Tagwa et Ambo

Traduction d’après le journal mensuel des soigneurs transmis chaque mois avec des photos par Laurence CORNET

Maxwell Kiko 11 170319Maxwel et Kiko
Ce mois-ci a été extrêmement douloureux pour nous tous quand nous avons perdu notre petit rayon de soleil, notre petit rhino blanc Maarifa. L’humeur a été maussade jusqu’à ce nous recevions un autre petit éléphanteau orphelin du Masai Mara après que sa mère soit morte en raison du conflit homme/animal. Ce petit orphelin a reçu des quantités énormes d’attention car chacun a transformé son énergie en quelque chose de positif, en se concentrant sur les autres qui ont besoin de notre aide. En conséquence ce petit mâle a accordé sa confiance aux gardiens en un instant et il rejoindra bientôt le programme de parrainage.
Ce mois-ci, nous avons vu un changement significatif chez Malima, qui est connue pour sa double personnalité, parfois bonne, parfois mauvaise ; étonnamment elle est devenue très attentive et maternelle envers notre petite femelle Larro qui est arrivée en début d’année. Elle l’attend le matin pour quitter son étable et l’escorte dans le parc le jour. Larro semble se rendre compte de sa position privilégiée et parfois elle barrit sans aucune raison, juste pour surveiller la réaction qu’elle peut susciter et ceci ne manque jamais d’amener Malima et certaines des femelles plus âgées à courir vers elle. Récemment, Sattao a changé d’étable et se trouve maintenant à côté de Larro. Il est devenu tout à fait protecteur d’elle et on peut souvent l’observer à côté d’elle en brousse et s’assurer qu’elle se trouve dans son étable le soir venu saine et sauve.
Sattao a choisi d’agacer le pauvre Maxwell le matin quand il est d’humeur espiègle. Il va directement à la palissade de Maxwell et se tient près de sa porte. Il tire sur l’oreille de Maxwell avec sa trompe, persiste tant que Maxwell saute et charge en soufflant, tout en soulevant la poussière. Maktao a décidé de se joindre au jeu et a mis sa patte sur l’oreille de Maxwell quand il est revenu vers la porte de sa palissade car Maxwell ne peut pas résister à l’attention des éléphants et apprécie secrètement cette interaction.
Sattao, Tamiyoi, Ambo et Maisha sont les bébés qui apprécient le goût des granules de luzerne et peuvent souvent être repérés hors de leurs palissades le matin, courant vers l’entrepôt afin d’en ramasser. Maisha n’aime pas être bousculée et barrit souvent très fort en signe de protestation, effrayant Tamiyoi, Ambo et Malima, les faisant partir de l’entrepôt. C’est alors que Maisha en profite et saisit autant de granules que possible !
Parfois les orphelins constituent leurs propres petits groupes le matin quand ils sortent de leurs étables. Enkesha a commencé à mener un troupeau de jeunes dans la forêt, y compris Dololo, Mukkoka, Ambo, Larro. Parfois ce petit troupeau peut passer des heures à manger en brousse seul avant de rejoindre les autres pour l’alimentation en lait à 9 H. Enkesha est un éléphant doux et nous l’avons observée récemment apprécier l’eau potable directement du tuyau d’arrivée d’eau au bain de boue. Elle a appris à maîtriser une technique pour resserrer sa trompe pour fermer le trou provoqué par sa blessure, créant un vide pour faire monter l’eau et la repousser dans sa bouche.
Luggard continue à s’améliorer et reste toujours dans l’étable à côté de Musiara. Ils sont maintenant de grands éléphants et prêts pour des palissades plus grandes mais avec la pluie Luggard doit être au chaud et au sec la nuit et doit être choyé et de ce fait ses meilleurs amis bénéficient des mêmes avantages. Ces deux sont les meilleurs amis, Musiara toujours attentif à regarder où se trouve Luggard et à le soutenir.

Dololo 200319Dololo

Emoli 5 110319EmoliJotto 100319Jotto

Kiasa 2 2 200319KiasaLuggard 2 2 160319Luggard

Maktao 020319MaktaoMalima Kuishi 100319Malima et Kuishi

Mapia 4 030319MapiaSagala 010319Sagala

Sattao 8 5 020319SattaoTamiyo Ambo Kiasa 090319Tamiyoi,Ambo,Kiasa

 

Traduction d’après le journal mensuel des soigneurs transmis chaque mois avec des photos par Laurence CORNET

Nouvelles du mois de Tanzanie : Yang Feng Glan, une Chinoise de 66 ans, a exporté pendant des années des centaines de défenses d’éléphants. Sa condamnation, le 20 février, est saluée par les défenseurs de l’environnement. Mme Yang était accusée du trafic de 860 défenses entre 2000 et 2014, un butin représentant des dizaines de hordes d’éléphants”, écrit sur son site le journal tanzanien The Citizen, peu après qu’un tribunal de Dar Es-Salaam a condamné, le 20 février, la “reine de l’ivoire” et deux de ses complices à quinze ans de prison. La cour a également ordonné que les biens de la criminelle soient saisis. Au total, la valeur de ces “exportations” est estimée à 5,7 millions d’euros, rapporte CNN sur son site Internet.


Le groupe de la Nurserie

Elephant les orphelins partent dans la brousseElephant les orphelins partent dans la brousse

L’année a commencé avec l’arrivée d’un nouveau bébé lorsque le service de la faune du Kenya (KWS) nous a demandé de sauver un éléphant orphelin dans le Mara, victime du conflit homme/animal. Nous l’avons nommé Larro. Elle est maintenant en sécurité à la nurserie et reprend des forces. Kiasa est particulièrement une fan de cette petite femelle. Quand elle n’est pas d’humeur espiègle, elle peut garder un œil sur Larro. Enkesha, sa voisine d’étable, partage sa végétation avec Larro. Les deux orphelins n’ayant pas réservé bon accueil à Larro, sont Emoli et Mapia. Ces deux sont en phase d’être plutôt turbulents et vilains et ne sont pas particulièrement gentils avec la petite femelle, mais les autres femelles comprenant Tagwa, gardent un œil sur elle.

Elephant LarroLarroElephant Tagwa Ambo Mapia et EnkeshaElephant-Tagwa-Ambo-Mapia-et-Emoli


Le bain de boue a été un endroit d’amusement, de jeux et de bêtises ce mois-ci car les orphelins ont cherché un répit devant le soleil brûlant. Sattao, Emoli et Musiara se sont comportés comme des petits mâles espiègles, grimpant sur les ventres de leurs amis plus âgés tandis que notre petit rhinocéros blanc, Maarifa, aime rouler sur les tas de terre et se couvrir de boue.
Malima a meilleur caractère et elle est de meilleure nature après avoir rejoint les groupes des femelles plus âgées et après avoir été disciplinée.

Elephant MalimaMalima
Mukkoka et Dololo, qui sont arrivés pratiquement en même temps à la nurserie et qui sont de très bons amis, ont des caractères différents. Mukkoka aime rester dans le troupeau tandis que Dololo est plus indépendant, mais chacun garde un œil sur l’autre.

Elephant MaxwellMaxwell
Notre rhinocéros noir, aveugle, Maxwell, peut également se délecter de son passe-temps préféré, se baigner dans son bain de boue, dont nous avons refait le plein, ainsi il peut s’en donner à cœur joie. Pour nous assurer qu’il puisse être heureux et en bonne santé, nous lui donnons chaque matin des granules de luzerne. Cependant, ces casse-croûtes nutritifs sont également beaucoup appréciés par les orphelins qui s’arrêtent devant la palissade chaque matin afin d’en saisir autant que possible !

                                                           

  • Maktao
    Maktao
  • Ambo
    Ambo
    Ambo prend son lait
  • Emoli
    Emoli
    Emolie ouvre la voie
  • Enkesha
    Enkesha
  • Dololo
    Dololo
    Dololo et très faim
  • Jotto-Maisha et Tagwa
    Jotto-Maisha et Tagwa
  • Kiko
    Kiko
    Kiko et toujour présent
  • Kuishi
    Kuishi
  • Larro
    Larro
    le plus petit orpelin
  • le groupe
    le groupe
    Les petits vont dans la brousse
  • Luggard
    Luggard
    Luggard s'occupe Larro
  • Marrifa
    Marrifa
    il et toujour à coté d'un soigneur
  • Maisha et Tagwa
    Maisha et Tagwa
  • Malima
    Malima
  • Maxwell
    Maxwell
  • Mukkoka
    Mukkoka
    Il s'est bien installé
  • Musiara
    Musiara
    un garcon calm
  • Sagala et Mapia
    Sagala et Mapia
    très amitié
  • Sattao
    Sattao
  • Tagwa
    Tagwa
    Tagwa-Ambo-Mapia et Enkesha