Notre nouvel orphelin, Galla, a semblé imperturbable par toute cette pluie, appréciant manifestement tellement la boue et l'eau, qu’il s’est baigné dans le bain de boue même pendant les orages. En dépit d’avoir pris du temps pour s’installer, il s'est vraiment adapté maintenant à la vie de la nurserie et fait implicitement confiance à ses gardiens, se découvrant une amitié récemment avec le petit Murit.

Dans l'après-midi du 4 avril, la pluie a donné lieu à un chaos quand les bébés ont couru vers leurs palissades beaucoup plus tôt que d’habitude, arrivant trempés sur la terre glissante des palissades ! Les gardiens ont été dépassés avec les bébés assoiffés voulant tous boire, avec certains parvenant à piquer les bouteilles de leurs voisins ayant déjà bu leurs propres bouteilles ! Le rhinocéros aveugle, Maxwell, est un orphelin qui semble apprécier les orages, courant à travers sa palissade, appréciant les conditions humides et boueuses, et sautillant en réponse à la sensation de la forte pluie tombant sur son dos !

Naseku continue ses missions malicieuses, le mois dernier ayant trouvé les moyens pour accéder à une ration de lait supplémentaire. Ce mois-ci, son nouveau tour a été d'attirer les autres au loin

juste avant les heures du repas ! Ngilai est un bébé très heureux ici à la nurserie. Quand il ne joue pas avec ses amis orphelins, il a plaisir à jouer avec ses gardiens, Kamok étant sa nouvelle maman adoptive favorite depuis le départ d'Elkerama pour Tsavo.  Les relations amicales continuent à grandir et deviennent aussi complexes entre Mbegu et Dupotto qui ont le même âge et la même taille. Mbegu semble être une mini matriarche née et c’est peut-être en raison de la rivalité qu'elles semblent se chamailler de temps en temps. Ndotto est un petit mâle intelligent, reprenant certaines des astuces que ses homologues plus âgés lui ont montré. Le 7 avril, il a suivi les traces de Sirimon dont sa tactique sournoise a été de le voir apparaître à l'heure du repas avec le groupe suivant des éléphants, feignant ne pas avoir encore mangé ! Malheureusement pour lui, les gardiens n'ont pas été dupes, ainsi il a été attrapé !

Kauro reste le jeune mâle le plus discipliné aux heures du repas en lait. Une fois qu'il finit sa part, il s’éloigne simplement pour faire de la place pour les autres, ce qui ne peut pas être dit pour certains ! Sirimon et Olsekki sont particulièrement obsédés par leurs bouteilles de lait et continuent à repousser les limites ! Roi est l'une des petites femelles les plus gourmandes qui continue à batailler pour voler des bouteilles supplémentaires de la brouette avec Enkikwe, un autre, qui doit être surveillé soigneusement par les gardiens ainsi que par ses amis orphelins ! Ces vilains « garçons » sont destinés à être dirigés vers les centres de réadaptation d'Ithumba ou de Voi pour leur prochaine phase de développement. Kamok et Kauro qui ont grandi à la nurserie ensemble, choisissent de rester  ensemble en brousse plutôt que de se laisser entraîner dans les singeries des mâles plus âgés tels qu'Enkikwe, Sokotei et Olsekki. Le duo s’est amusé ensemble pendant une averse de pluie le 25 avril, se roulant dans la boue et se cognant dans des membres du public lors de la visite. Kamok, effrontée, a même essayé de cacher sa tête sous le parapluie d'un visiteur !

Murit reste un petit bébé docile, complètement accroché à ses gardiens. Comme le groupe des bébés a tendance à demeurer plus près des gardiens, Murit aime passer du temps avec les bébés, soulevant sa trompe vers le ciel pour détecter leur emplacement avant d'errer pour les rejoindre. Autrement, il se cache dans les buissons jusqu'à ce que son groupe soit allé plus loin de sorte qu'il puisse rejoindre le groupe des bébés à la place, préférant la tranquilité plutôt que le comportement turbulent des mâles de son propre petit troupeau !

Notre girafon orphelin, Kiko, mène toujours sa propre cadence et fait comme il le sent, revenant de lui-même de nouveau aux palissades pour aller manger les feuilles d’acacia près du bureau d'Edwin, après quoi il doit être raccompagné avec sa bouteille de lait ! Parfois quand il est particulièrement obstiné, les gardiens le laissent suivre les orphelins plus âgés. Le 5 avril,  ce fût un jour intéressant où il a rencontré une girafe sauvage avec son jeune bébé beaucoup plus petit que lui-même. La girafe sauvage a été très intéressée par Kiko et a essayé de l'approcher, mais il a fui à chaque fois qu'elle l’a approché. Son petit bébé est parvenu à s’approcher beaucoup plus près de Kiko avant qu'il ne se sauve, puis est reparti vers sa mère. Le 18 avril, Kiko a rencontré un autre troupeau de jeunes girafes dont trois jeunes que Kiko a approché et a même communiqué avec l’un d’entre eux. Les amis de Kiko, les autruches Pea et Pod, continuent de provoquer et de jouer avec les orphelins plus âgés. Tusuja, Mwashoti, Alamaya et Rapa ont plaisir à les taquiner et à les chasser alors que les autruches répondent en sprintant et en tournant autour, ce qui effraye invariablement les orphelins plus jeunes qui courent pour chercher réconfort auprès des matriarches, laissant Mwashoti et Alamaya continuaient à essayer de prouver leur domination. La présence des lions du parc de Nairobi près  de la nurserie ce mois-ci a eu comme conséquence que Kiko, Pea et Pod sont restés enfermés dans les palissades jusqu'à ce  soit sûr pour qu’ils puissent sortir. Les problèmes de santé de Balguda continuent à nous préoccuper. Tandis qu'il semblait assez heureux, il n’allait manifestement pas bien avec une baisse  d’énergie et une légère maigreur. La texture de la peau et l'état corporel sont toujours les indicateurs de bonne santé. Tristement les nombreux tests n'ont pas apporté de réponses évidentes ainsi il a donc  encore  été traité pour des parasites dans le sang.

Nos tristes actualités sont que Kerio a disparu après une longue lutte pour survivre.

Ce mois-ci nous avons sauvé un bébé, âgé d’un mois, d’un puits boueux près du ranch de Mpala à Laikipia. Elle avait été sauvée par le centre de recherche de Mpala et portée à leur centre où elle a passé la nuit. Elle a été alimentée par de l’eau sucrée tout au long de la nuit jusqu'à ce que nous soyons arrivés pour la récupérer au matin. Le bébé semblait très affaibli avec des ecchymoses sur son corps après son épreuve dans le puits. Elle semble avoir tendu son cou piteusement et ne peut pas très bien  y voir.
 sur facebook
Nous avons eu un deuxième sauvetage : un bébé arrivé de la région du sud de Turkana et de Turkwel. Elle a été trouvée par la communauté. La mère a été recherchée mais en vain. Elle très affaiblie et maigre, nous pensons qu'elle a été sans son lait maternel pendant un certain temps. Elle est âgée de 1 an et nous l’avons appelée Lorogon.
001 GallaGalla

025 NdottoetMuritNdotto et Murit

plus des photos sur facebook