Karisa semble avoir fait de gros progrès ce mois-ci mais n'a pas encore rejoint le programme de parrainage bien qu'il soit maintenant beaucoup plus calme que quand il est arrivé et ait été confiné dans sa palissade avant de rejoindre les autres dans la forêt pour la première fois le 8 du mois. Maintenant il s’adapte bien et commence à s’attacher à ses gardiens, se fait aussi des amis parmi les orphelins de la nurserie, devenant un mâle différent depuis qu’il a quitté sa palissade ! Il s’est rapproché d'Ukame qui est un autre des orphelins, qui s’est bien adaptée en dépit d’avoir été sauvée à un âge plus avancé que les autres orphelins et donc cela lui demandant plus de temps pour s’intégrer au troupeau. Elle est toujours un petit éléphant tranquille, en dépit d'être plus âgée et plus grande que certains des autres, s’occupe toujours des bébés tels que Karisa et plus particulièrement la petite Malima. Malima a rejoint dernièrement le programme de parrainage ! Elle aime guider son amie extraordinaire, Ukame, pour l’alimentation en lait, au bain de boue et parfois même aux étables les après-midis. Kuishi a également pu quitter sa palissade pour la première fois ce mois-ci, et le 5 décembre il a rejoint Karisa et Luggard pour son premier jour au bain de boue lors de la visite publique. Tous se sont comportés de manière exemplaire, particulièrement Luggard qui aime le bain de boue, et qui peut maintenant l'apprécier une heure supplémentaire par jour ! Ce petit mâle avec une patte cassée et un grand coeur a développé un lien d’amitié tout particulier avec Murit, qui est pareillement un mâle très gentil et on peut souvent les voir s’amuser dans de doux jeux de lutte.

 Murit et Tamiyoi ont fait rire les gardiens ce mois-ci quand ils ont développé une nouvelle et coquine habitude, retournant aux palissades tandis que les autres sont occupés dans la forêt afin de voler à leurs amis leurs surplus de granules en luzerne restés dans leur enclos ! Tamiyoi et Murit s'assurent toujours de finir leur part au cours de la nuit et ont plaisir à revenir le jour suivant pour essayer de chaparder les parts de leurs amis confiants. Tamiyoi s’est sentie si coupable quand les gardiens l'ont surprise la première fois, qu'elle a couru hors de la palissade de Jotto en direction de la  forêt, criant vers ses amis, car elle a su que ce qu'elle faisait était mal !

 Godoma est un éléphant qui n'aime pas les bruits forts, et ceci est devenu ce mois-ci évident quand elle a aspergé une partie du public lors de la visite avec de la boue quand elle a senti qu’ils devenaient bruyants ! Ce mois-ci Rapa a trouvé un jouet qui couinait, abandonné, qu'il aime et avec lequel il joue incessamment, au mécontentement de Maramoja dont le bruit l’agace ! Nous sommes sûrs que parfois Rapa joue avec lui exprès à chaque fois qu'elle est près de lui !

 Par ce temps chaud caractéristique tout au long des mois de décembre, janvier et de février, Maxwell (notre rhinocéros noir aveugle) apprécie son bain de boue et fait un petit somme à l’ombre de sa palissade. Il a plaisir à jouer avec les orphelins, chargeant à travers sa palissade, excité à chaque fois qu’ils passent devant lui, mais un jour Kamok ne s’est pas assez éloignée et a reçu l'urine projetée par Maxwell dans sa face afin de la chasser !

 L'événement principal à la nurserie ce mois-ci a été le grand mouvement de six des orphelins les plus âgés vers l'unité de réintroduction d'Ithumba dans le parc national est du nord de Tsavo, qui a eu lieu entre Noël et la nouvelle année afin qu’ils puissent bénéficier de la saison verte. Ajouté à cela, ils avaient clairement besoin d'une certaine discipline des éléphants plus âgés de l'unité de réintroduction où les femelles plus âgées ne supportent pas les mauvais comportements. Tandis qu’ils sont encore dépendants du lait, il va falloir aux orphelins jusqu'à quatre ans ou plus pour prendre confiance avant de rejoindre le troupeau des ex-orphelins et afin d’avoir de l'audace pour s’aventurer hors des palissades et de partir à une vie sauvage au fil du temps. Nous leur souhaitons à tous une vie sauvage heureuse et prospère et l'espoir qu'ils seront heureux. (voir les nouvelles : Kamok, Oltaiyoni et Roi à Ithumba et les nouvelles : Kauro, Tusuja et Naseku à Ithumba).

 Le pauvre girafon orphelin, Kiko, a dû être gardé près des palissades ce mois-ci, avec de la  végétation fraîche coupée, car les lions du parc national de Nairobi ont rôdé. Quand les orphelins ont commencé leur formation pour monter dans le camion afin de rejoindre plus tard le centre d’Ithumba, Kiko était au 7ème ciel de les voir revenir aux palissades plus tôt, courant pour les rejoindre et entrant même dans le camion avec eux ! Les orphelins étaient moins excités de voir cependant le pauvre Kiko et Kamok se dépêchait de terminer sa bouteille de lait afin de le chasser, rejointes par Oltaiyoni et Roi.

 Ndotto a attiré Rapa dans les jeux de lutte fréquemment, après avoir apparemment trouvé un bon adversaire mais on ne sait pour quelle raison, Rapa est toujours moins turbulent lorsqu’il joue avec Ndotto. Son meilleur ami sera toujours Lasayen et les deux sont souvent  vus dans des jeux de lutte ou en train de s’ébattre dans le bain de boue ensemble, souvent jouant au  ballon aussi ! Nous pouvons également voir ce genre de lien étroit se développer entre Wanjala et Galla, jouant souvent ensemble, ayant seulement un mois de  différence. Un jour, alors qu’ils étaient dans la forêt, ils ont décidé de poursuivre effrontément un éland, mais ont trébuché sur un grand mâle qui était caché dans les épais buissons ! Il a commencé à trotter vers eux et les deux petits mâles sont alors partis en retraite, tout en criant vers le reste du troupeau !

TymoiGodomaWanjala

 

plus des photos sur facebook