Il y  a des bébés bienveillants comme Godoma, Dupotto, Mbegu et Murit, des bébés gourmands, comme Esampu et des bébés calmes, comme Tagwa, qui est timide et se retire parfois intimidée par des plus petits comme Malima. Ngilai est un petit mâle qui se développe rapidement et doit être surveillé étroitement par les gardiens afin qu’il ne devienne pas turbulent avec les plus jeunes ou trop surexcité au moment de la visite du public ! Murit est tout à fait à l'opposé, c’est un jeune mâle bienveillant, qui s'occupe des plus jeunes que lui et  qui veille à jouer loyalement, particulièrement avec Luggard qui veut jouer aux jeux de lutte mais qui doit être manipulé avec précaution en raison de sa patte cassée. Godoma est une « femelle coriace » mais formée en tant que « mini matriarche » par Mbegu et ce mois-ci, elle a autorisé Pare à jouer avec elle : une rare aubaine. Luggard a subi des revers ce mois-ci, manifestement après avoir blessé sa patte cassée, développant une infection qui a eu comme conséquence de le rendre morne tout en s’affaiblissant. Il a rejoint le troupeau des bébés afin d’être plus tranquille, et s'est amélioré heureusement, mais il est clair que sa blessure prendra un moment avant de guérir complètement.


Il y a également différents traits de caractère entre les mâles et les femelles. Les jeunes mâles sont, d'une manière générale, beaucoup plus insistants et turbulents tandis que les femelles sont plus douces et bienveillante envers les jeunes bébés. Par exemple, un jour, Sana Sana qui aime rouler au sol et jouer avec les orphelins plus jeunes a laissé Malima et Kuishi grimper sur elle. Leur amusement a attiré l'attention des mâles, Ndotto, Lasayen et Ngilai qui ont également voulu se joindre à elles, mais à la minute où ils l’ont fait, les femelles ont décidé d’arrêter leur jeu, sachant qu'elles  ne seraient pas tranquilles dès lors que les mâles aiment toujours jouer brutalement !

Un trait commun parmi les orphelins sauvés à un âge légèrement plus avancé, est qu'ils sont disposés à s’aventurer plus tôt que ceux qui sont sauvés très jeunes et qui n’ont aucun souvenir de leur famille sauvage et de leur vie dans le sauvage. Kelelari, qui a été sauvé alors qu’il avait presque 4 ans et Ukame, Karisa, Maramoja et Wanjala qui ont tous été sauvés à un âge plus avancé, aiment se séparer du troupeau principal au cours de la journée et broutent tout seul. Les orphelins comme Kelelari et Ukame intègreront  à nouveau l’état sauvage, une fois qu'ils auront rejoints nos unités de réadaptation dans Tsavo, plus tôt que la plupart d’entre eux. Karisa, qui est extrêmement très proche de ses gardiens, sort du sous-bois dès qu’on l’appelle et donne l'emplacement de tous les autres !

Le 9 février au soir, ce fût une agréable surprise quand notre ex-orpheline rhino, âgée de 6 ans, Solio, a rendu visite aux palissades avec un ami sauvage ! Quand elle est arrivée, elle n’a pas pu accéder à son ancienne étable, celle-ci étant devenue une réserve pour la nourriture maintenant. Elle s'est tenue près de la barrière, réclamant de la luzerne tandis que son ami sauvage l’observait au loin.  Elle a rendu visite à Maxwell et est restée toute la nuit dans le secteur. Son ami l'a attendue dans les buissons qui entourent les palissades, mais quand il a vu les éléphants sortir avec leurs gardiens le matin, il s’est enfui au loin dans la forêt, laissant Solio derrière. Solio a été très heureuse de voir les gardiens et a commencé à demander de la luzerne à nouveau ; elle est restée jusqu'à 9h30 du matin elle a laissé Maxwell pour aller de nouveau dans la forêt. Elle a rendu visite une fois de plus durant le mois et a alors disparu de nouveau dans le parc national de Nairobi qu'elle appelle « sa maison ». Maxwell apprécie ses visites et il est pris d’une frénésie à chaque fois qu'elle part pour aller de nouveau dans le parc.


Kiko semble avoir oublié ses limites avec les orphelins et s’est mis en difficulté un jour quand il a effrayé un des nouveaux bébés. Il suivait un des bébés essayant de le sentir mais le bébé a été évidemment effrayé de cette nouvelle et étrange créature et a crié à l'aide ! Mbegu, Ndotto et Godoma ont alors  chargé tout en barrissant en direction de Kiko qui a été envoyé au loin dans le bosquet et on ne l’a pas autorisé à approcher à nouveau le petit !

GallaNdottoRappa

plus de photos sur facebook