Ce mois-ci il a incroyablement plu, provocant de massives inondations dans tout le pays, tout particulièrement aux bords des principales rivières du Kenya. Certains des orphelins ont été très impressionnés. Musiara, Maisha, Maktao, Sattao et Emoli ont essayé de rester dans leurs étables les matins les plus froids et pluvieux, criant même en signe de protestation quand les gardiens ont ouvert leurs portes pour qu’ils sortent, comme un enfant qui ne veut pas se lever le matin pour aller à l’école ! Souvent les gardiens les ont laissés et leur ont permis de rejoindre les autres quand ils se sont sentis prêts. Emoli est un orphelin qui n’aime vraiment pas la pluie la nuit quand il est dans son étable. Le bruit sur le toit le rend très agité, criant et tirant la couverture de son gardien. En dépit de leurs meilleurs efforts pour le calmer, les gardiens doivent juste attendre que la pluie cesse pour qu’il se calme. C’est fâcheux aussi pour ses voisins. En tant que victime de la sécheresse, toute cette pluie est vraiment un nouveau phénomène pour lui.
Kiasa a recommencé à refuser à entrer dans sa palissade le soir. Nous nous sommes demandé si c’était en raison du bruit de la pluie la nuit. Actuellement elle devient de plus en plus comme Esampu, un petit fauteur de troubles aux heures des repas. Kiasa est devenue si espiègle et perturbatrice à ce moment-là, que nous avons décidé non seulement de la nourrir en dernier mais de la faire passer dans le groupe des plus âgés, comme nous l’avions fait pour Esampu, afin que les plus grands la disciplinent. Indépendamment d’être espiègle aux moments des repas, elle a également pris la mauvaise habitude de mordre les queues quand elle n’obtient pas ce qu’elle veut, ce qui est naturellement très désagréable pour les autres de son groupe ! Il est intéressant de voir comment un bébé espiègle et perturbateur peut influencer les autres et Esampu est probablement le bébé le plus perturbateur que nous ayons jamais eu, dont son influence se fait sentir.
Shukuru s’améliore également, étant revenue d’Ithumba en décembre pour être soignée pour des parasites dans le sang et pour son affection chronique. Elle mange bien, joue, ce qui est toujours un signe positif. Shukuru est une belle éléphante, douce, se comportant toujours bien. Etant plus âgée, elle préfère être seule, sans bébé bruyant autour de ses pattes bien qu’elle apprécie la compagnie d’éléphants vifs comme Ndotto, Ndiwa et Mundusi qui la rejoignent parfois.
Mbegu, Ngilai, Tamiyoi, Murit, Ndotto, Godoma et Kuishi apprécient les granules de luzerne. En raison d’abondantes pluies et végétations, ces compléments n’ont pas été donnés aux orphelins. Il est drôle de les observer se précipiter vers la palissade de Maxwell pour rassembler ses restes de luzerne. Tamiyoi hurle en signe de protestation quand les gardiens lui disent de s’arrêter mais Maxwell a sa propre technique pour se débarrasser des ces « voleurs ». Quand il entend Mbegu et les autres essayaient avidement de lui prendre ses granules, il tourne autour et pulvérise son urine sur les granules ! Evidemment les éléphants battent en retraite rapidement.
En opposition totale à Esampu, Murit est un éléphant poli, doux et le bon copain de Jotto. Jotto aime apprendre de nouveaux jeux de lutte et Murit est heureux de les essayer sans être trop dur avec les jeunes mâles. Un jour où il avait décidé de sélectionner certains jeunes de son groupe, il n’a pas tenu compte des sérieuses fonctions matriarcales de Godoma. Murit habituellement poli, a été sévèrement discipliné par Godoma pour avoir poussé doucement avec ses petites défenses les plus jeunes.
Observer les orphelins au bain de boue est toujours une source de joie car ils sont espiègles et insouciants. Les voir jouer sans inquiétude, vu leur passé traumatique, est encourageant. Kiasa et Enkesha sont les ferventes passionnées du bain de boue mais certains ont besoin du beau temps pour y participer. Ces deux là ne peuvent pas résister que ce soit les jours de pluie ou de beau temps. Certains jours, elles ont été rejointes par Malima, Tamiyoi et Emoli, s’engageant avec enthousiasme dans des jeux de bousculade. Parfois ceci a eu comme conséquence pour ceux à l’extérieur du bain de boue de perdre l’équilibre et d’y glisser dedans.
Kiko a été en pleine forme ce mois-ci. Un matin il a été particulièrement vilain en ne permettant pas à son gardien d’ouvrir correctement sa porte. Une fois dehors, il a été fauteur de troubles parmi les orphelins en forêt, les chassant. Il semble apprécier ce jeu et il grandit ; cela force le respect !
Daphné a eu une amitié très spéciale avec Shabby, un ibis sacré, élevé depuis sa tendre enfance par le plus jeune petit-fils de Daphné. Shabby a choisi de rester près de la maison en dépit d’avoir le parc national de Nairobi rempli d’ibis sacrés. Depuis six ans, Shabby a été incroyablement attaché à Daphné et à sa famille, mais également à Maxwell. Ces deux là font un couple peu probable. Il passe des heures, perché sur une patte, à côté de Maxwell sommeillant. Chacun d’eux tient à la compagnie de l’autre. Shabby a certainement senti l’absence de Daphné et il s’est accroché à sa famille maintenant, se reposant dehors, très souvent à l’intérieur de la maison, soulagé d’être accepté vu les évènements récents.
039 ShabbyShabby002 Luggard suive les autresLuggard suivit les autres

005 KiasaKiasa006 SagalaSagala

007 MbeguGodomaMapieettamiyoiMbegu,Godoma,Mapia et Tamiyoi008 MaxwellMaxwell

009 KikoKiko010 SattaoSattao

011 MaktaoMaktao012 MuritetSasaSanaMuriet et Sana Sana

013 lasayenLasayen014 NdottoNdotto

015 TagwaJottoetMaktaoTagwa.Jotto et Maktao016 MbeguMbegu

018 EsampuEsampu019 MaishaMaisha

020 EnkeshaetJottoEnkesha et Jotto021 EmoliEmoli

022 legroupele groupe024 GodomaetNdiwaGodoma et Ndiwa

025 ShukuruEmolieetMaktaoShukuru,Emoli et Maktao026 malkiaMalkia

027 MundusiMundusi028 KuishiKuishi et Edwin

029 MtetoMteto030 NdiwaNdiwa

031 MusiaraSattaoetMuritMusiara,Sattao etMurit033 EsampuEsampu

034 NgiliaNgilai035 MalomaMalima

037 LasayenLasayen038 NdottoNdoto