Traduction d’après le journal des soigneurs par Laurence CORNET

Nouvelles du mois du Kenya : PARC DE TSAVO : conflit homme/animal au pied des collines de Sagalla près de Voi ; une grande congrégation d’éléphants se sont rassemblés autour de terres cultivables. Menacés par les communautés, ils ont été repoussés à l’intérieur du parc grâce à l’hélicoptère du DSWT et du KWS au sol. Cependant un éléphant a été repéré, blessé par une flèche sur son flanc et a été traité par l’équipe vétérinaire.
001 le groupe

Le 4 décembre, Sana Sana, Malkia et Ndiwa sont parties pour le centre de réintégration d’Ithumba, dans Tsavo Est, ouvert depuis 2004 et qui a vu depuis 90 orphelins repartir à la vie sauvage. En dépit de nos appréhensions, Malkia est montée à bord du camion sans problème, Ndiwa nous a posé plus de difficultés, mais s’est par la suite installée dans le camion et ainsi le voyage a pu commencer en compagnie de deux gardiens de la nurserie. Nous n’avons aucun souci quant à avoir déplacer Malkia, seulement âgée de 3 ans, mais qui est devenue plus indépendante. Elle est en compagnie de ses meilleures amies Sana Sana et Ndiwa et elles aimeront leur nouvelle maison. Il est important de déplacer les orphelins en groupe d’amis autant que possible, de sorte qu’ils puissent continuer leurs liens d’amitié dans les phases suivantes de leur vie. Les amitiés qui se lient à la nurserie perdureront toute la vie.
A la nurserie, Tagwa a rapidement pris ses fonctions de matriarche, avec à ses côtés Tamiyoi. Après le départ de Malkia, Sana Sana et Ndiwa, elle a observé le troupeau avec grande attention. Sagala, qui été attaché à Sana Sana et Ndiwa, a passé sa journée avec Tagwa et Kuishi, ses amies lui manquant. Les orphelins sont restés près des gardiens et ne se sont pas promenés en forêt car Tagwa et Kuishi ne sont pas friandes de longues promenades et préfèrent rester près des gardiens. Chacun à la nurserie s’est rapidement adapté aux nouvelles installations avec les trois grandes femelle absentes et d’autres grandes femelles dorénavant responsables.
Récemment, Enkesha préfère aller brouter loin des autres. Nous supposons qu’elle est une petite femelle polie, qui n’aime pas se disputer avec les autres et qu’elle choisit de passer une partie de son temps séparée du groupe principal afin d’éviter tout incident. Parfois elle part furtivement le matin et se cache, appréciant de trouver de la végétation à l’endroit qu’elle a choisi. Quand les gardiens viennent la chercher, car ils connaissent toutes ses cachettes, elle est très heureuse et gronde de joie, balançant sa trompe et suivant les gardiens pour rejoindre les autres orphelins. Elle une femelle très douce, ne voulant causer aucun problème.
Nos jeunes mâles cependant sont particulièrement joueurs. Un jour, au bain de boue, Maktao, Musiara, Sattao et Emoli ne pouvaient s’empêcher de bouger, se pourchassant, essayant de se grimper dessus. Emoli, qui se veut le chef du groupe des jeunes, a commencé à grimper sur la tête de Sattao quand ce dernier l’a défié. Plus tard cette manière de faire à été reprise par Maktao qui a voulu essayer avec Enkesha.

Malima et Tamiyoi ont chacune un caractère particulièrement espiègle. Elles aiment charger Kiko, la girafe, qui a grandi avec Tamiyoi. A chaque fois qu’il approche du troupeau des éléphants, il s’attire quelques actions et jeux espiègles. Malima aime se frotter aux visiteurs, lors de la visite du public, alors qu’elle est couverte de boue, appréciant de les entendre rire. Tamiyoi à certaines occasions part furtivement pour retourner aux palissades le matin, pour essayer de saisir autant de granules de luzerne que possible de l’étable de Maxwell. Elle proteste toujours quand elle est découverte et barrit pendant qu’elle est ramenée en forêt par un des gardiens.
Kiasa aime être le centre de l’attention et commence à se submerger dans le bain de boue lors des visites du public. Elle commence alors à s’éclabousser de boue et éclabousse derrière elle les visiteurs pris au dépourvu ! Dololo ne rentre pas dans le bain de boue, probablement en raison de mauvais souvenirs de son sauvetage. Les jours plus chauds, il s’éclabousse délicatement avec l’eau des abreuvoirs. Lors des quelques jours pluvieux, Dololo et Mukkoka ont été maintenus au chaud par des couvertures. Quand il fait froid, il est émouvant de voir les orphelins plus âgés s’occuper des jeunes. Un jour, Tagwa avait d’un côté Mukkoka et de l’autre Maktao. Kuishi qui devient plus maternelle, a gardé le maigre Dololo près d’elle afin de lui fournir de la chaleur supplémentaire. Sattao est aussi un bon ami à Dololo et s’avère être son voisin d’étable. Récemment Malima a créé des liens avec Musiara. Elle dépense beaucoup de son temps avec lui, ce qui est étonnant vu son caractère espiègle et son petit côté brute.
Ambo va bien et devient un petit mâle déterminé, passant ses journées en forêt avec ses compagnons Mapia et Jotto. Un matin, Ambo a engagé un jeu de force avec Jotto, mais ce dernier est doux avec les plus jeunes et il a abandonné. Ambo est alors trouvé Mapia qui était occupé à montrer des tactiques de bousculade à Emoli. Se sentant fort, Ambo s’est approché de Mapia et d’Emoli en chargeant par espièglerie, frappant les buissons afin d’attirer l’attention. Quand Mapia a vu comment Ambo l’avait approché, il lui a marché sur les pattes. Ils se sont alors affrontés vigoureusement, chacun d’eux ne voulant abandonner. Seule l’heure du repas en lait à 9 H les a fait terminer leur jeu.
Auparavant, Jotto jouait avec Sana Sana, une des plus grandes femelles de la nurserie ; maintenant Tagwa essaye de jouer avec lui. Kuishi joue rarement avec lui car elle est brute. Jotto et les autres orphelins évitent de jouer avec elle !
Maarifa, le petit rhinocéros blanc, se développe bien, prend du poids et fait courir ses gardiens dans tous les sens. Elle aime ses gardiens et ne les lâche jamais. Elle est également espiègle, prend plaisir à charger les bébés phacochères. Il est bon qu’elle commence à rencontrer les autres animaux de la forêt. Elle est aussi très intelligente car elle sait où se trouve son étable, et quand elle revient le soir, elle court devant ses gardiens pour entrer directement dans son étable.

002 MaarifaMaarifa003 MapiaMapia

004 Jotto et KuishiJotto et Kuishi005 AmboAmbo

007 Tagwachef du groupeTagwa Chef du groupe008 TamiyoiTamiyoi

009 JottoMukkoka et MaktaoJotto, Mukkoa etMaktao 010 EmoliEmoli

011 EnkeshaEmkesha012 MalimaMalima

013 MaxwellMaxwell014 SagalaSagala

017 MusiaraMusiara018 DololoDololo

020 KiasaKiasa021 KuishiKuishi

022 EmoliEmoli023 KikoKiko

039 Mukkoka et SagalaMukkoka et Sagala032 MaishaMaisha

040 DololoDololo037 EnkeshaEnkesha

035 MalimaMalima026 LuggardLuggard