Après que les ex-orphelins aient rendu visite aux palissades le 10 du mois, les orphelins dépendants ont ressenti la nécessité de rencontrer les ex-orphelins dans le parc, fraternisant parfois avec les éléphants sauvages. Ce mois-ci Wasessa et Mzima, ainsi que Tassia ont passé leurs journées avec les ex-orphelins et ne sont pas retournés vers les jeunes dépendants et les gardiens. Il y a eu des jours où les gardiens ont du rassembler les bébés dépendants du troupeau où ils étaient. Même Tundani, Nelion et Lentili ont semblé attirés par le sauvage, appréciant l’interaction qu’ils ont récemment appréciée avec les orphelins plus âgés et leurs amis sauvages. Aucun des orphelins dépendants ne peut résister à l’occasion de jouer avec l’un ou l’autre de ces minuscules et adorables bébés. Ils sont farouchement protégés par les baby-sitters : la douce Thoma et Mweya, mais récemment les baby-sitters ont été plus décontractées, faisant bon accueil aux attentions des orphelins dépendants.

La matriarche du troupeau des orphelins dépendants Lesanju a été perturbée par l’interaction avec les ex-orphelins, et tentée une fois de plus de passer du temps avec Emma et Eden. Il y a eu des jours cependant où elle a astucieusement extrait son troupeau des palissades assez tôt pour éviter le contact avec les ex-orphelins et a pu se détendre, sachant que son troupeau est présent et correct. Les jours où Wasessa, Mzima et Tassia sont absents de son troupeau, elle est visiblement soucieuse, terriblement consciente de leur absence.

Avec Wasessa qui a passé beaucoup de temps avec les ex-orphelins, éloignée du groupe dépendant, Ishaq-b a saisi Bada et durant le mois les deux ont noué un lien très fort. Wasessa est déchirée par cette amitié et a choisi quelques fois de rester avec les orphelins dépendants, de sorte qu’elle soit réunie à ses bébés, Bada et Mudanda. Tassia, Taveta et Mzima sont les grands garçons, commençant à sentir l’appel de l’indépendance, se détachant eux-mêmes des juniors, rejoignant les autres plus tard dans la journée, passant quelques nuits avec les ex-orphelins aussi. Depuis le 10 du mois, les ex-orphelins sont revenus presque quotidiennement, sentant que plusieurs des orphelins dépendants deviennent plus confiants et indépendants.

Il y a maintenant une abondande herbe longue grâce aux fortes averses de pluie et les orphelins apprécient cette nourriture abondante autour de la colline de Msinga, les ravines effritées formées par les pluies récentes fournissent un divertissement sans fin pendant qu’ils glissent et s’amusent contre les remblais et dans la boue.