Ce mois-ci, Ndoria et Bada ont été rejoints au bain de boue par un troupeau sauvage et ont été hypnotisés par les petits bébés sauvages. Ils ont été bien accueillis par un mâle sauvage mais ses avances les ont troublés et ils se sont retirés  à contre-cœur. Mzima et Lempaute sont venus pour s’associer à cet amusement. Par la suite Lesanju et Wasessa ont amené leur troupeau loin des sauvages, Lesanju devenant particulièrement nerveuse, convaincue de pouvoir perdre un de ses orphelins. Lesanju est la matriarche du groupe de Voi, habilement aidée par la grande Wasessa et ses meilleures amies Lempaute et Sinya. Il y a 24 orphelins dépendants à Voi.

Mzima, un des grands orphelins, a apprécié la compagnie d’un ami sauvage et ils ont passé beaucoup d’heures ensemble. Ces amitiés avec les troupeaux sauvages sont extrêmement importantes et deviendront déterminantes pour que nos orphelins deviennent indépendants et les rejoignent pour vivre  dans le sauvage.

Un jour, les gardiens et les orphelins ont été stupéfaits de voir Sinya embourbée dans la  boue. Habituellement, elle évite le  bain de boue, ayant été emprisonnée dans un puits quand elle était bébé, raison pour laquelle elle a été séparée de sa famille. L’idée d’être piégée à nouveau ne l’a jamais quittée, et l’eau n’est pas un élément vers lequel elle va volontiers. La plupart des jours Sinya se contente d’un bain de poussière et est plus heureuse d’observer les autres à une certaine distance de sécurité. Ce jour là fut différent, elle a apprécié chaque moment passé au bain de boue de midi. A ce moment là, Kihari a accidentellement glissé, éclaboussant dans le point d’eau, causant de spectaculaires vagues qui ont terrifié la plupart des orphelins les incitant à évacuer précipitamment.

Un autre jour, un troupeau a rejoint les orphelins et tous les éléphants s’amusaient beaucoup, quand l’humeur changea lorsqu’ un mâle sauvage tomba amoureux de Bada, essayant de le kidnapper. Les grandes femelles plus âgées et protectrices, menées par Wasessa, Lesanju, Naipoki et Ndii se sont rapidement déplacées pour récupérer leur précieux bébé. Cette intervention a nécessité l’aide et la force du grand Mzima afin d’en assurer le succès, poussant avec ses fesses et ses défenses tandis qu’elles le récupéraient. Enfin Mzima réussi et Bada retrouva sa famille d’orphelins impatiente.

Tandis que les grandes femelles se partagent la responsabilité de la surveillance des orphelins, Wasessa est peu disposée à partager la surveillance des petits. En particulier, elle considère Bada et Mudanda comme lui appartenant. Il y a eu un jour une énorme agitation aux palissades quand Mudanda et Bada ont eu une altercation. A cette occasion c’est Lempaute qui est intervenu pour régler les choses, Wasessa étant occupée à se concentrer sur la pile de coprah, de sorte que l’incident est passé inaperçu pour elle.

Le 29 septembre, Voi a été béni par une pluie, si nécessaire après une très longue saison sèche, juste assez pour tous les mouiller, rafraîchissant la végétation et rendant la terre plus molle et plus glissante sous les pieds. Dans peu de temps, les fortes pluies viendront fournir aux orphelins une nourriture abondante et de l’eau en abondance. La saison des pluies est le temps de la fête pour les éléphants !

 

                           Lesanju

       groupe

Rombo

Plus des photos sur facebook