Les bébés d'Umani sont tous de gros bébés qui aiment leurs bouteilles de lait et semblent se trémousser plus que tous les autres orphelins – ce doit être les cosses abondantes d'acacia qui les gardent  en bonne santé, ayant particulièrement résisté à une longue saison sèche. Lima Lima et Zongoloni sont les deux plus gourmandes, sujettes à voler la nourriture aux autres, que ce soit des cosses, de l’herbe, luzerne et même  les bouteilles de lait. Sonje et Murera les éduquent et doivent parfois les éloigner pour donner de l'espace aux autres quand elles deviennent trop dominatrices. Ngasha est un grand garçon, un ami intime de Faraja et de Jasiri qui est le mâle dominant dans le groupe. Ziwa et Zongoloni sont les bébés choyés par les grandes femelles Sonje et Murera, et Quanza et Lima Lima sont les deux meilleures amies espiègles.

Il y a eu un drame ce mois-ci quand Ziwa s'est enlisé dans un trou de boue asséchée. Ses cris perçants ont suscité Sonje, Murera et les gardiens qui ont couru pour examiner le problème. Merci aux éléphants et aux humains s’associant pour extraire Ziwa. Il a été réconforté par les grandes filles car l'événement l'avait terriblement troublé. Ceci n’est pas une surprise étant donné que Ziwa doit sûrement avoir des souvenirs quant à la façon dont sa mère malade a fini ses jours, emprisonnée dans un trou de boue, incapable de se relever en raison de sa faiblesse, semi submergée dans le trou d'eau et par la suite ayant dû être euthanasiée.

Durant cette saison sèche, les orphelins se sont plus dirigés dans le parc national de Chyulu qui borde la forêt. Ils suivent les chemins utilisés par les sauvages au travers de  la lave. Les collines de Chyulu se composent de belles prairies avec des sommets couverts par de belles forêts natives qui fournissent un refuge en saison sèche pour beaucoup d'éléphants sauvages, la source d'Umani dans la forêt de Kibwezi fournissant la source d'eau en saison sèche. Un jour, Ziwa s’est retrouvé entouré par trois énormes mâles sauvages qui l'ont impressionné ; il a couru jusqu’aux  gardiens. La grande proximité des sauvages a aussi troublé les gardiens qui ont décidé de guider le troupeau des orphelins au point d'eau pour avoir leur alimentation d'après-midi. Quanza a senti leur crainte et tandis que le groupe courait en bas de la colline vers leur point d'eau familier, on a entendu Quanza trompettait en signe de détresse et ses trompettes ont fait écho dans toute la forêt.

Un matin, les orphelins ont trouvé un troupeau venu boire à la source et avec lui, il y avait un  minuscule bébé, lequel a immédiatement attiré Lima Lima. Cependant la mère a détecté le parfum humain sur Lima Lima et s’est détournée pour protéger son bébé. Les rencontres avec les éléphants sauvages deviennent de plus en plus courantes et la  nouveauté ce mois-ci a été que des interactions ont eu lieu pendant des heures durant la journée.

Les bains de  boue  sont souvent partagés avec les tortues d’eau et les bébés crocodiles qui sont devenus des souffre-douleurs, car les orphelins sont disposés à les déloger de leur  point de retraite humide. Certains jours quand la baignade est particulièrement enthousiaste,  les bébés crocodiles et les tortues sont forcés de sauter sur le dos des éléphants pour être en sécurité. Ceci est arrivé un jour à Zongoloni, qui a eu la sensation de quelque chose de froid sur elle et a immédiatement sauté dans le point d'eau délogeant son passager crocodilien, qui a rapidement couru au-dessus des touffes d'herbe pour se mettre en sécurité.

Ziwa à une occasion s'est trouvé entouré par une troupe de babouins et a appelé au secours ; Murera et Sonje sont rapidement venues le sauver. Des grues couronnées se sont posées pour attraper des sauterelles près de Lima Lima qui a été effrayée, chargeant dans les broussailles en trompettant, effrayant le reste du groupe qui a filé vers leurs gardiens pour trouver réconfort.

Le 28 septembre, Lima Lima a doucement approché un beau mâle sauvage qui se reposait à l’ombre d'un arbre géant Newtonia. Après s’être touché et senti réciproquement, le mâle s'est imposé avec les oreilles déployées  et la tête haute faisant reculer Lima Lima. Au bruit des voix des gardiens, le mâle a chargé et ceci a fait précipiter les orphelins dans la direction opposée. Ils se sont dirigés à leur bain de boue de midi toujours remplis d'excitation de cette interaction avec ce beau camarade.

   groupe

Jasiri et Faraja

Murera


Plus des photos sur facebook