Nous avons été enchantés d’accueillir la douce Kama. Au matin du 24 mars, Kinna est arrivée avec ses nounous Chyulu, Lenana, Naserian et Loijuk, rendant visite aux palissades pour montrer fièrement leur nouvelle venue, qui était juste née quelques heures auparavant, à leur famille humaine les accueillant avec des sourires radieux. Alors que le petit groupe s’approchait, les autres ex-orphelins étaient excités de rencontrer le nouveau bébé. Rien ne peut être plus émouvant que d’entendre un « concert » de barrissements d’éléphants euphoriques, qui sont simplement enthousiastes de souhaiter la bienvenue et de rencontrer un nouveau petit membre de la famille. Les jeunes bébés « Wiva » et « Gawa », des ex-orphelines Wendi et Galana, ont dû faire face à une attention un peu moindre mais Wiva s'est consolée en suivant Kama partout, devenant une mini nounou, alors que Gawa décidait de rester près de sa mère.

Alors que la saison sèche continue, les pluies devant arriver si tout va bien le mois prochain, nous avons apporté de l’eau en surplus ainsi que des compléments alimentaires tels que la luzerne aux orphelins dépendants, aux ex-orphelins et à leurs amis sauvages aussi, plus présents maintenant, attirés par le nouveau bébé, ainsi qu’à nos 3 mamans allaitantes. Mis à part le troupeau de Yatta, avec mamans, bébés et nounous, le troupeau de Chaimu, le troupeau d'Olare et troupeau des ex-orphelins de Makireti, les mâles ex-orphelins indépendants Rapsu, Kenze et Buchuma, ont tous rendu visite aux palissades et au bain de boue fréquemment ce mois-ci pour l'eau et les compléments.

Un autre événement heureux a eu lieu le 7 mars quand l’ex-orphelin Kamboyo est venu aux palissades pour l'eau, n’ayant pas été vu pendant près de deux années ! Il est venu sentir tous les ex-orphelins, s’est familiarisé avec eux après une si longue absence, mais seulement le temps nous dira si c’est juste une visite passagère ou s’il restera dans le secteur un peu plus longtemps. Le restant du mois nous l'avons vu quelques fois en compagnie de deux amis sauvages.

A plus d'une occasion ce mois, plus de 80 éléphants, allant même jusqu’à 110, sont venus aux palissades ou au bain de boue et y ont accédé à tour de rôle, et en tant qu’éléphants, selon leur séniorité. Les éléphants habituellement ne permettent à aucun autre animal de s’approcher de la boue ou de l’eau quand ils boivent, ainsi tous les phacochères ou chiens sauvages essayant de venir boire, sont habituellement repérés en premier par Kithaka!

Il y a eu quelques changements dans la dynamique du troupeau dépendant ce mois-ci, avec ceux se sentant prêts à devenir partiellement indépendants, maintenant les gardiens sur leur qui-vive, en disparaissant tôt ou en refusant de revenir aux palissades pour la nuit. Narok, Bongo, Teleki, Laragai, Orwa, Vuria et Bomani commencent à le ressentir et quelques fois rejoignent les ex-orphelins Chaimu, Kilaguni et Challa en brousse, peu disposés à revenir aux palissades le soir. Ces membres du troupeau dépendant ne prennent plus de lait ainsi c'est seulement une question de temps avant qu'ils décident de laisser les palissades et leur famille humaine.

Parfois le fait de disparaitre est simplement du à un comportement malicieux, comme quand la matriarche Shukuru a guidé Lemoyian et Kamok pour retourner aux palissades de leurs propres chefs à cinq heures de l'après-midi, esquivant les gardiens. C’est ainsi que les gardiens les ont recherché désespérément dans la région de Kanziku où ils avaient été vus plus tôt, et c’est seulement après avoir reçu un appel des gardiens restés aux palissades qui les a informés que les trois étaient revenus tout seuls, qu'ils ont pu enfin pousser un soupir de soulagement ! Un jour Boromoko, Sokotei et Sirimon sont partis furtivement avec quelques mâles sauvages aussi et ont apprécié de rester en brousse avec eux jusqu’à ce que les gardiens soient parvenus à les localiser à 18 H.

014 NaroketShukuruNarok et Shukuru025 NasekuetLemoyianNaseku et Lemoyian037 ex orphelinTaitaex-orphelin Taita043 SirimonetGarziSirimon et Garzi

plus de Photos sur facebook