Pour ceux qui nous sont confiés, au moins nous pouvons leur offrir une fin heureuse, d’être entourés d’amour et de compassion. Les progrès des survivants et l'amélioration des autres qui sont ici depuis quelque temps mais qui ont eu beaucoup à surmonter nous encourage. Murit est un petit mâle qui continue à se surpasser et qui enseigne aux autres plus jeunes que lui les manières pour devenir un petit mâle raisonnable et sociable, étant un individu très bienveillant. Luggard, en  dépit d’avoir une patte cassée due à deux blessures par balle, est un des bébés les plus espiègles et amusants du groupe et il devient plus fort chaque jour. La précieuse petite Tamiyoi qui a surmonté tellement d’épreuves depuis que nous l'avons sauvée il y a exactement un an, gagne tous les cœurs, après avoir lutté devant un état de santé défaillant qui a arrêté sa croissance et a sapé son énergie pendant longtemps. Cependant, elle a finalement surmonté et joue et mange à côté de ses pairs plus âgés et plus grands maintenant, aussi nous sommes comblés de pouvoir l'ajouter au programme de parrainage ce mois-ci.

 Quand nous avons reçu une légère averse de pluie du jour au lendemain au début du mois, les orphelins ont roulé avec enthousiasme sur le sol humide, excités et heureux. Naseku, Maramoja et Mbegu étaient certainement les plus vigoureuses et les plus enthousiastes ! En attendant, les jours secs et chauds, les orphelins aiment leurs bains de boue, Godoma adore les bains de boue presque autant qu'elle déteste les jours où on les enduit d'huile de noix de coco ! Elle est habituellement une des premières à être dans la boue, roulant, montant et descendant, s’éclaboussant de boue. Sana Sana reste avec Pare et Lasayen et certains jours nous pouvons observer ces trois marchant et faisant leur petites affaires ensemble, broutant et jouant comme un petit trio.

 Ndotto et Rapa sont devenus de bons amis, mais Rapa a toujours tendance à intimider les plus jeunes de temps en temps. Mbegu consacre peu de temps à Rapa et est jalouse de son amitié avec Ndotto. Une amitié plutôt peu probable s’est révélée depuis quelque temps entre le jeune Jotto  et notre Pea, l’autruche orpheline, qui adore tous les jeunes bébés et permet patiemment à Jotto de têter ses ailes et ses cuisses et de dormir parfois sur son dos moelleux. Ces deux sont les meilleurs amis, et Jotto délaissera même la compagnie des gardiens pour être avec Pea, au grand plaisir de Tamiyoi qui peut alors avoir l'attention exclusive des gardiens.

 Esampu est toujours très avide et gourmande ce qui a été la cause de pagailles à plus d'une occasion ce mois-ci, interrompant l'alimentation en lait des autres bébés. Pour cette raison, les gardiens ont décidé de lui donner son lait en dernier, quand les autres ont déjà fini leur bouteille, ainsi elle ne les perturbe plus ! En fait tous les bébés incitent souvent les gardiens à rire en raison de leurs drôles de singeries et de leurs fortes personnalités. Un jour, Esampu et Ambo se sont chamaillés à côté d'une cuvette d’eau qui était assez grande pour les accueillir tous les deux, en se poussant et se mordant la queue ! Parfois les gardiens doivent intervenir pour rétablir l'ordre quand les choses deviennent trop difficiles, mais ils se font respectés seulement par le ton de la voix et en les pointant du doigt car un  éléphant n'oublie jamais ! Tagwa est une autre adepte à la lutte alors  qu'au début c'était elle qui avait l'habitude d'être poussée par les autres. Elle a évidemment décidé maintenant de se défendre !

 Il y a eu quelques rencontres avec les lions sauvages du parc de Nairobi ce mois-ci ; ces derniers chassaient les phacochères autour des palissades des éléphants, ce qui constitue tout à fait une menace pour notre jeune girafe, Kiko. Heureusement, comme il n’y a aucun éléphant dans le parc national de Nairobi (hormis les orphelins), les lions ne sont pas habitués à eux et se concentrent uniquement sur ce qu’ils connaissent, ce qui inclut malheureusement les girafes comme Kiko ! Cependant, il a appris à se tenir à l’écart d’eux et quand ils sont tout près, il revient rapidement aux palissades, refusant souvent de retourner en brousse même le jour suivant ! Un jour, une lionne a attrapé un phacochère juste à côté de Tamiyoi et de Malkia en brousse, leur occasionnant une énorme  frayeur !

 Notre rhinocéros aveugle, Maxwell est toujours désireux de jouer avec les orphelins  et un jour il les a aidé à chasser un groupe de phacochères qui mangeaient et jouaient près de sa porte ! Kamok et Kauro aiment le stimuler quand il est de bonne humeur en barrissant pour l’encourager à jouer. Nous aimons observer Max d’humeur espiègle et joueuse, courant autour de sa palissade, soulevant la terre avec sa corne, indiquant qu’il est heureux et satisfait en dépit de son handicap !

Jotto et EsampuMguuNgilai et RoiKamok

 

 Plus des photos sur facebook