Par la suite les averses de pluie ont annoncé la fin de la saison chaude et sèche le 3 du mois, ce qui a incité les plus jeunes comme Tamiyoi, Jotto, Ambo et Esampu à courir vers  leurs palissades pour se mettre à l’abri. En fait, à chaque fois qu'il pleut, les bébés sont toujours ramenés à leurs palissades car ils sont vulnérables à des maladies comme la pneumonie sans protection naturelle de leur troupeau par la présence des plus grands éléphants autour d’eux. Tandis que les très jeunes sont escortés aux étables, les plus âgés et les plus espiègles tel que Ngilai, Ndotto, Rapa, Lasayen, Sana Sana, Tagwa, Malkia, Godoma, Mbegu et Pare aiment rouler sur le sol humide et la terre meuble après la pluie, glissant et se cognant les uns les autres joyeusement. Ngilai, Ndotto, Lasayen comme d'habitude ont plaisir à viser les petites femelles, comme Godoma et Sana Sana, et essayent de grimper sur elles, bien que Godoma soit une femelle avec une forte personnalité et puisse se lever d’elle-même quand elle ne veut plus se livrer à de tels jeux ! Notre rhinocéros noir orphelin, Maxwell, est celui qui apprécie le plus la pluie, courant à travers sa palissade avec plaisir toutes les fois qu'il sent les gouttes de pluie tomber sur son dos.

 Malkia, Esampu et Tagwa sont encore diaboliques lors de la distribution de la bouteille de lait, courant entre les autres alors qu’ils s’alimentent pour voir quelle bouteille de lait elles peuvent essayer de chaparder. A défaut, elles se tournent vers la brouette supportant les bouteilles et expriment leur mécontentement en tentant d’en voler une pendant qu'un gardien essaye de pousser la brouette en sûreté ! Roi est une autre femelle qui est devenue beaucoup plus effrontée à l'heure du repas, utilisant l’avantage de sa taille pour pousser les nouveaux gardiens avec qui elle est moins familière pour saisir une bouteille supplémentaire ! Nous sommes si heureux de voir la petite Tamiyoi courir aussi vite qu'elle peut pour son lait les matins et les après-midis, en concurrence avec Malkia, Esampu et Tagwa qui veulent arriver les premières. Elle est en pleine forme et a une telle confiance maintenant, revenant de loin après avoir apparemment conquis la maladie qui l'a freiné très longtemps. Luggard est une autre de ces merveilles, en dépit de son fémur cassé, il s’est remarquablement bien rétabli. Son passe-temps préféré est le bain de boue, il court également pour son lait aussi rapidement que ses trois bonnes pattes lui permettent !

 Il est amusant d’observer  Malima, (qui est nouvelle et qui apprend la routine quotidienne des bébés) se faufiler entre les autres pour aller aux palissades en avance pour essayer de trouver encore plus de lait. Ainsi elle pose un vrai défi aux gardiens qui doivent garder un oeil sur elle juste avant 9h du matin, 15h et 17h pour la distribution du lait. Elle est devenue vraiment une amie intime d'Ukame, en dépit de leur différence d'âge et de taille, et guide cette orpheline plus âgée tout au long de la journée. Ukame, qui a été sauvée le mois dernier et qui est légèrement plus âgée que tous les autres, a été finalement considérée comme étant assez tranquille pour rejoindre les autres orphelins en brousse ce mois-ci. La première tentative le 12 du mois a été un échec, les orphelins ayant eu peur d’elle, impressionnés par sa taille ; toutefois une autre tentative le 16 novembre s'est avérée réussie et elle est maintenant un membre entièrement intégré au troupeau de la nurserie et est présente à l'heure de la visite ouverte au public et aux visites privées programmées ; une femelle merveilleusement douce qui connaît les routines et qui s’est agréablement adaptée à la nurserie.

 Nous sommes sûrs que Mbegu essaye actuellement « de former » Godoma à devenir une Mini Matriarche et  responsable des petits. Elle l’a démontré à de nombreuses reprises ce mois-ci, escortant Godoma aux bébés et les observant tout en supervisant avec intérêt afin de  voir l’interaction qu’elle avait avec eux. Nous avons noté récemment que Wanjala et Galla, qui ont les oreilles pliées par des coups de soleil, jouent toujours ensemble et sont devenus de bons amis. C'est bon pour Galla qui est toujours resté en retrait des autres. Quelques fois, dans la forêt au cours de la journée, ces deux sont aussi accompagnés par Pare qui aime tester sa taille et sa force avec eux.

   Nous sommes très tristes d’avoir perdu Wacha au début du mois qui se portait bien malgré sa patte cassée, mais son état  s’est compliqué avec une infection, l’emportant loin de son gardien le 9 novembre. Le chagrin a émaillé la routine quotidienne de la nurserie au matin du 25 novembre, quand notre autruche orpheline « Pea » a été attaquée et tuée par une troupe de lions qui chassaient les impalas dans le secteur. Après avoir été toujours si diligents et si prudents de par le passé quand les lions étaient autour, ramenant Pea et Kiko la girafe à leurs palissades, cette troupe rusée de lions a pris les gardiens par surprise. Nous sommes seulement reconnaissants qu'elle a eu deux années supplémentaires d’une vie heureuse depuis son sauvetage avec son frère Pod, qui mène maintenant une vie sauvage, et qui a apprécié sa vie semi-sauvage en compagnie de ses bébés éléphants orphelins aimés. Perdre notre belle Pea a été une pilule amère à avaler pour toute l'équipe de la nurserie du DSWT.

 

Kiko a préféré rester seul ces dernières semaines et a choisi de brouter autour des palissades plutôt que d’accompagner les éléphants en forêt, très craintif et prévenu de la présence des lions du parc de Nairobi. 


PMbegu et Jotto

Kiko Murit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Plus des photos sur facebook