Ukame et Wanjala ont été déplacés dans les palissades en face de Maxwell, le rhinocéros et au début ils n’étaient pas très heureux du changement ! Même après avoir été escortés par tout le troupeau, ils ont fait passer des moments difficiles à leurs gardiens.  Alors que le mois a passé, ils se sont habitués. Tamiyoi, d'autre part, a été enchantée de son nouvel emplacement, à côté d'un nouveau bébé et a passé sa trompe au travers de la cloison toute la nuit, afin de toucher et de caresser le bébé. Ambo, aussi, aime son nouvel enclos et y retourne chaque soir aussi vite qu’il le peut. Il est très joueur et veut jouer avec sa voisine, Malima qui malheureusement pour lui est plus concentrée sur sa nourriture. En fait, chaque nuit, il est très amusant d’observer les bébés essayer de se voler la nourriture entre leurs cloisons ; la formulation « que l'herbe est toujours plus verte ailleurs » sonne apparemment vrai ! Un après-midi,  Ndotto a été occupé à voler des branches de Maramoja, alors que Lasayen savourait joyeusement la part que Ndotto avait pensé avoir mis de côté pour plus tard ! Evidemment il ne fût pas heureux de découvrir que sa propre cachette de savoureuses branches de grewia avait été aussi mangée.

Alors que la pluie s’est mise à tomber ce mois-ci, les nouveaux bébés ont été inquiétés  par  le bruit qu'elle qu’elle faisait en tombant  sur le toit en tôle de leur étable. Comme d'habitude, Maxwell a été enthousiaste, car il aime sentir la pluie tomber sur son dos et a couru autour de sa palissade dans un état d’excitation, chassant les phacochères qui osaient  entrer et voler sa délicieuse luzerne. 

Les nouveaux arrivants sont souvent intimidés par les jeunes mâles de la famille des orphelins, même s’ils sont sont plus âgés et plus grands ! Ainsi une personnalité restant quelque peu timide le temps de s’adapter, peut renverser les rôles dès qu’elle se débrouille. Rapa  a souvent intimidé Pare, mais ce mois-ci Pare lui a renvoyé la problématique ! Rapa a poussé Pare tellement fort qu'il a été projeté sur un arbre, après quoi ils se sont engagés dans un jeu de bousculade, Rapa finissant par battre en retraite en partant en brousse ! Lasayen est toujours un peu tyrannique vis-à-vis d’Ukame et doit être surveillé. Parfois il bloque son  passage et l'arrête  le long de certains itinéraires. Bientôt elle apprendra à ne pas tolérer ce comportement et alors Lasayen sera puni. Bien entendu aucun combat n'est jamais permis et ne peut dégénérer, les gardiens étant vigilants à tout moment  et intervenant s'il y a lieu.

Bien qu’ils ne soient habituellement pas très brutaux avec le groupe des bébés, les mâles plus âgés comme Kelerari, Karisa et Pare ne sont en général pas intéressés par les plus petits, fuyant souvent quand les jeunes persistent à attirer leur attention. C’est naturellement Mbegu et les femelles plus jeunes comme Godoma, Malima et Malkia qui sont obsédées par les jeunes bébés et errent souvent afin de les retrouver dans les petits groupes distincts. Un mâle qui va à l’encontre des tendances est Luggard qui, ayant passé tellement de temps avec les bébés en raison de sa patte et ne pouvant pas marcher comme ses compagnons du même âge, adore les bébés et ne sort maintenant le matin que s’il doit les accompagner !

Mundusi, un jeune mâle qui a été sauvé fin mars, a rejoint les orphelins pour la première fois dans la forêt ce mois-ci, mais il s’est battu pour s’adapter et pour faire confiance à sa nouvelle famille humaine. Il a trouvé un ami en Ndiwa qui a été également sauvée fin mars, et plus tard en Luggard aussi et il a plaisir à manger en leur compagnie.  Ndiwa a pris la vilaine habitude de se faufiler et de revenir aux palissades, faisant ceci parfois deux fois par jour et parfois en compagnie d'autres aussi. Elle, Mundusi et Mteto ont souvent été rattrapés aux palissades, recherchant plus de lait et développant tout à fait des caractères avides ! Enkesha a réussi à entraîner ces trois là au bain de boue, mais c’était seulement afin qu’elle puisse apprécier son bain de boue privé, tandis que les trois autres commençaient à crier pour leurs bouteilles de lait croyant qu’on allait leur apporter !

Kuishi a une drôle d’habitude, car elle court toujours pour venir prendre son lait lors de la visite du public, tout en barrissant et en s’agitant, semant une telle panique dans le secteur du bain de boue que les gardiens se débattent pour contrôler les visiteurs qui sont effrayés par son arrivée turbulente ! Elle est notamment comme Godoma,  Esampu, Sana Sana et Ngilai qui restent loin de l'eau les jours nuageux et froids, fuyant les gardiens quand ils les repèrent pour leur donner une douche non désirée à la pelle !

La douce Solio, âgée de 7 ans, étant maintenant à l’état sauvage dans le parc national de Nairobi, a choisi de rendre visite à  Maxwell ce mois-ci. Elle a passé la nuit autour du secteur des palissades, ce qui a maintenu Maxwell éveillé et excité toute la nuit et quand elle est partie pour retourner dans la forêt après avoir mangé sa luzerne  le matin, il est finalement retourné  dormir après une longue nuit d'excitation jouant avec Solio à travers les barreaux de sa palissade.

Kiko, notre girafe de 20 mois, change d’état d’esprit d’un jour à l’autre ;  parfois il déborde d’énergie pour partir en forêt et d'autres jours il est désespéré et retourne à sa palissade.Il s’est très bien comporté vers la fin du mois cependant et n'a pas posé de problème à ses gardien pour revenir à sa palissade le soir. Il semble avoir retrouvé ses bonnes habitudes pour l'instant !

014 EnkeshaEnkesha022 TagwaTagwa028 NgilaiNgilai029 DupottoetKuishiDupotto et Kuishi

plus des photos sur facebook