En ce temps chaud, les orphelins veillent à couvrir leurs corps d’une couche épaisse de boue toutes les fois qu'ils vont au bain de boue au moment de leur alimentation en lait à midi. C'est particulièrement important pour nos albinos, Jasiri et Faraja, dont la peau est beaucoup plus sensible au soleil. Les bébés ont eu du mal à croire au bonheur qui leur a été donné un jour, quand ils ont trouvé un arbre à fièvre jaune qui était tombé après avoir été renversé par les éléphants sauvages. Les orphelins l’ont dépouillé de l’écorce nutritive et ont apprécié les feuilles molles. En dépit de la sécheresse cette année, les granules de luzerne, les cosses de graine d'acacia et le lait nutritif fournissent des compléments nécessaires pour les orphelins et renforcent leur vitalité, afin de s’assurer qu'ils restent tous en bonne santé.

Tous les éléphants aiment les cosses d'acacia, les orphelins y compris, et se disputent quand ils en trouvent par hasard tombées des arbres ! Quanza, qui est normalement une femelle très tranquille, intervient pour maintenir la paix si c’est nécessaire. Un jour, elle a essayé d’empêcher la gourmande Lima Lima et Zongoloni de manger toutes les cosses d'acacia qui avaient été déposées pour elles par les gardiens,  pour que les autres puissent obtenir leur part !

Cela contrarie Alamaya quand les autres touchent sa queue, mais il est très proche de ses gardiens et leur permet de toucher son moignon,  quoique que ce soit un douloureux souvenir de ce que les hyènes lui ont infligé avant d'être sauvé. Comme elle est  très gourmande, Lima Lima doit être alimentée en dernier de sorte qu'elle ne perturbe pas l'alimentation des autres. Cependant, elle a néanmoins un caractère très doux et gentil, la rendant sympathique aux yeux de ses pairs orphelins, des gardiens et des visiteurs. Alamaya l'adore et elle veille toujours sur  lui, surveillant que les vilains mâles plus âgés ne le poussent pas. Il est en très bonne santé et dodu avec un bon appétit, poussant dynamiquement et montant sur les autres. Un jour, alors qu’il s’est trouvé confronté à quelques buffles, et que même Jasiri, le mâle le plus âgé, s’est sauvé, Alamaya a tenu fermement sa position et a essayé de paraître aussi grand que possible : un courageux petit mâle !

Mwashoti est souvent vu en compagnie des matriarches Murera et Sonje, peut-être en raison de son handicap, bien que Mwashoti se dépasse dans l'environnement sauvage d'Umani et devienne maintenant plus actif et plus fort, appréciant de grimper sur ses aînés.

Mwashoti et Alamaya sont encore maternés par Murera et Sonje qui font de leur mieux pour les protéger des mâles turbulents tels que Faraja et Jasiri. Ziwa est toujours très jaloux des jeunes mâles qui ont usurpé son statut spécial d'être le bébé choyé du groupe, ainsi il recherche toujours une occasion pour  les pousser par dépit. Cependant, Alamaya essaye de passer plus de temps avec Ziwa afin d'atténuer le  désaccord du favoritisme.

Ngasha aime terroriser les nombreux bushbucks en les chargeant continuellement, les suivant dans la forêt pour s’assurer de leur fuite ! Lui et les autres mâles tels que Faraja ont récemment pris confiance pour approcher les éléphants sauvages à chaque fois qu'ils les entendent, reculant souvent pour revenir vers leurs matriarches Murera et Sonje si cela devient trop difficile ! 

Keeper Aden et AlamayaZongoloniMureraFaraja et Jasiri

Plus des photos sur facebook