A certaines occasions, tous les orphelins sont chassés au loin, se dispersant dans toutes les directions, les gardiens craignant pour leur sécurité, mais en général de telles interactions sont des leçons sans danger et précieuses pour nos jeunes bébés. Un mâle sauvage, qui est toujours attentionné pour les bébés, est « Ndugu », et il leur a rendu visite fréquemment au milieu du mois, venant même boire à l'étang du lodge d'Umani un jour, preuve qu'il s’habitue à la présence humaine et comprenant qu'ils ne lui nuiront pas.

Tous nos orphelins sont curieux des éléphants sauvages, excepté peut-être les matriarches Murera et Sonje, ainsi que Quanza qui est toujours craintive et nerveuse par de telles interactions. Les gardiens ont un jour été heureux quand Ndugu s'est senti suffisamment confiant pour approcher des palissades avec un troupeau d'amis sauvages, y compris de jeunes bébés. Les gardiens ont été quelque peu soucieux quand les éléphants se sont dirigés directement vers nos matriarches, gardant une distance de sécurité afin d'évaluer leur réaction. Sonje et Alamaya ont semblé les plus décontractés tandis que Murera est restée très protectrice de ce qu'elle voyait de « son » troupeau, prête à les éloigner.

Sinon, ce mois-ci, on a assisté aux singeries habituelles des orphelins. Les mâles turbulents, Ngasha, Faraja et Jasiri, ont continué leurs manières malicieuses. Jasiri, l’ « agrippeur de queue » a eu des démêlés avec les matriarches un jour, quand il a voulu toucher le moignon de queue d'Alamaya, qui est un point endolori pour lui ! Ziwa, en dépit d'être plus sympathique avec les jeunes récemment, a été également réprimandé pour avoir été espiègle avec Mwashoti et a rapidement couru au loin sachant qu'il aurait également des ennuis avec les matriarches.

Lima Lima a toujours été particulièrement aux petits soins pours ses gardiens bien-aimés et à chaque fois que les buffles sont proches, elle vient pour se tenir près d’eux, comme si elle les informait du danger potentiel. Elle et les autres ont été contrariés quand ils ont entendu des hyènes autour des palissades ce mois-ci, tout particulièrement le pauvre Alamaya qui a perdu sa queue et ses organes génitaux à cause d’elles quand il était si petit. Lima Lima parvient toujours à faire rire les gardiens avec ses habitudes gourmandes. Un jour, comme d'habitude, elle est venue en courant pour prendre son lait en premier, avec sa queue droite dirigée vers le ciel comme un phacochère, en dépit de tous les meilleurs efforts des gardiens pour la faire passer en dernier ! Un autre après-midi, elle est venue en courant dans les palissades pour finir tout son lait avant que son amie de palissade, Quanza arrive, et elle est parvenue à partir furtivement pendant que les gardiens alimentaient Quanza pour aller à la recherche de plus de lait ! Cela a pris aux gardiens un moment pour la convaincre de rentrer à nouveau dans sa palissade. En attendant, nous sommes impressionnés qu'Alamaya a appris à attraper sa propre bouteille, imitant Zongoloni et Jasiri, et par conséquent il peut s’alimenter tout seul. Un autre moment triomphant a été ce mois-ci quand Murera a escaladé une colline, apparemment facilement, escortée par Mwashoti et Sonje. Tout le monde a applaudi quand elle a atteint le sommet et qu’elle a pu continuer le même chemin que les autres.

001 SonjeSonje011 MwashotiMwashoti019 ZiwaetNgashaZiwa et Ngasha038 FarajaFaraja

plus des photos sur facebook