Le Groupe de Voi

April send out Voi 1
Après de bonnes pluies en mai, nous sommes rapidement entrés dans la saison « froide » caractérisée par des matinées et des temps beaucoup plus froids. Cette saison est particulièrement ressentie dans la forêt de Kibwezi et inutile de dire qu’il n’y a pas eu trop de bain de boue pour les orphelins ce mois-ci.
Les jeunes Alamaya et Mwashoti ont marché au milieu du troupeau et sont restés près des autres, afin de rester au chaud.
De nombreux troupeaux sauvages ont migré dans la forêt de Kibwezi pour profiter de l’eau abondante d’Umani springs et pour la végétation abondante. Cela a donné lieu à de nombreuses interactions constructives avec des amis sauvages pour nos orphelins et les mâles sauvages étaient particulièrement curieux des femelles plus âgées Sonje et Murera, qui ont maintenant respectivement 8 et 9 ans. Sonje est parfois heureuse de renvoyer cette attention mais Murera est toujours prudente et aime rassembler son troupeau pour le protéger, veillant à garder intacte sa précieuse famille.
On ne sait pour quelle raison, Lima Lima et Quanza se sont chamaillées, se volant des branches ou des bouteilles de lait ou savoir qui aller s’occuper d’Alamaya ; quand les choses devenaient incontrôlables, Murera et Sonje ou les gardiens ont du intervenir et la pauvre Quanza passait le reste de la journée seule. Il est intéressant de noter que Faraja et Ziwa considèrent Murera et Sonje comme les matriarches du troupeau et craignent toujours d’être réprimandés par elles. Si l’un deux entrevoit Murera et Sonje approcher après avoir fait quelque chose de coquin ou d’avoir contrarié Alamaya en lui touchant la queue, ils s’enfuient rapidement pour éviter d’être puni.
En grandissant, Mwashoti et Alamaya deviennent curieux également pour les troupeaux sauvages, bien qu’ils soient prudents de ne pas s’approcher trop près. Les deux jeunes mâles ont commencé à se pousser et à se battre pour tester leurs forces, et souvent aucun des deux ne veut céder ! Cependant, dès qu’Alamaya voit Murera dans le coin de l’œil, il semble savoir qu’il pourrait avoir des ennuis s’il faisait mal à Mwashoti.

Araba scratching 040419ArabaArruba 010419Arruba

bada dusting 080419BadaIshaqb dusting 230419Ishaqu B

kenia browsing 020419Keniakihari scratching 110419Kihari

Lentili playing 250419Lentilimbegu ngilai 190419Mbegu et Ngilai

mashariki milkfeeding 190419Masharikimbirikani dusting 020419Mbirikani

Ndii tahri naipoki ishaqb 200419Ndii, Tahri, Naipoki,Ishaq BNdoria bathing 040419Ndoria

ndotto playing 270419NdottoNelion 050419Nelion

ngilai mudanda 120419Ngilai et Mudandaoltukai tawi 140419Oltukai et Tawipanda scratchingPandaRorogoi tossing soil 030419Rorogoi

wildeles 150419l'éléphant sauvageslion pride 220419des lions

BANNERmarch

En raison d’un temps sec, il y a eu beaucoup d’éléphants sauvages dans le secteur, se rassemblant autour des points d’eau presque chaque jour et les orphelins ont interagi avec les troupeaux sauvages. Un jour, les orphelins et les gardiens ont rencontré un mâle sauvage avec d’énormes défenses. Les orphelins se sont arrêtés pour l’admirer. Kihari, Kenia, Ndii, Arruba et Araba se sont sauvées tandis que les membres du troupeau de Mbegu se sont  dirigés vers lui, soulevant leurs trompes pour le renifler à une certaine distance. Après avoir mangé ensemble pendant plus de dix minutes, Mbegu et Ndotto  se sont sentis assez confiants pour l’approcher mais lentement. Par la suite le mâle a laissé les orphelins et les orphelins sont restés impressionnés par tous ce qu’ils ont vu ce jour là.

Bien que Kenia, Kihari, Ndii, Panda, Ishaq-b et Ndoria ne soient plus dépendantes du lait, elles restent dépendantes des palissades et sont attachées aux jeunes du troupeau. Il en est de même pour Mbirikani qui a choisi de rester avec les orphelins la journée. Nous sommes ravis de revoir Mbirikani après sa longue absence. Kihari, Kenia et Ndii se bousculent toujours pour obtenir l’attention de Tahri, le bébé chéri du groupe, qui est âgée d’une année de plus que les membres du troupeau de Mbegu.

Tahri reste particulièrement attachée à Kenia, mais aime courser Godoma aux heures de la distribution du lait, étant presque du même âge.

Lasayen Godoma16 3Lasayen et GodomaMashariki22 3Mashariki

Mbegu22 3MbeguNdoria12 3 2Ndoria

Ndotto16 3NdottoNelion Aruba Araba12 3Nelion, Aruba Araba

Panda Kenia Kihari22 3Panda, Kenia KihariSuswa 010319Suswa

 

Elephant Orphelins au bain de poussireElephant-Orphelins au bain de poussière

Le mois a été plein de rencontres sociales pour les orphelins avec de nombreux éléphants sauvages rendant visite pour profiter des abreuvoirs, alors que plusieurs ex-orphelins sont venus dire « bonjour ». Emily, Seraa, Icholta, Thoma et Ndara ainsi que leur progéniture respective ont été présentes, de même que la future maman Mweya. Sauvée d’Ouganda, Mweya a maintenant 18 ans et elle est enceinte ; nous espérons la voir en compagnie d’un bébé un de ces jours, mais jusqu’à ce jour arrive, elle est chaleureusement dorlotée par ses « sœurs » et compagnons du troupeau.

Elephant Mweya visite les tablesex-orphelin rende visite aux étables


Le plus gourmand de nos orphelins est Ngilai, qui a développé une soif insatiable pour le lait et qui concurrence avec Tahri pour être le premier aux bouteilles de lait aux heures des repas. Godoma et Mbegu rivalisent pour une seconde part. Pendant que les autres orphelins partent en brousse pour commencer leur aventure de la journée, on peut voir ce duo occupé à saisir autant de granules de luzerne que possible

Elephant Godoma creusant et baignant dans la poussireGodoma creusant et baignant dans la poussière


Peut-être la rencontre la plus drôle a été le jour où les orphelins ont couru vers l’abreuvoir qui se trouve près du baobab et qu’ils ont effrayé un éléphant sauvage qui est resté confus à la vue de tant de jeunes éléphants courant vers lui ! Suswa, aimable, s’est avancée vers lui pour le rassurer car il était clair qu’il était alarmé par ce qu’il venait de voir

Elephant Bada et Suswa discutentSuswa dicute avec Bada


Oltukai, le buffle orphelin, qui était parti avec Tawi et Kore, les deux élands, est revenu aux palissades. Un matin, Lentili était si excitée, qu’elle a chargé Oltukai qui se tenait près de l’abreuvoir des palissades. Oltukai a riposté et a chargé vers Lentili qui a rapidement battu en retraite, mais Kenia s’est avancé pour secourir Lentili. Heureusement tout est resté paisible et Kenia a mené son groupe dans le parc.

 

Voi01-2019

  • Ndotto
    Ndotto
    humeur-enjouée
  • Synia
    Synia
    dit bonjour à Panda
  • Arruba-Bada
    Arruba-Bada
    se lancent dans un jeu de poussée
  • Bada-Suswa
    Bada-Suswa
    discutent
  • Lesanju
    Lesanju
    ex-orphelin
  • Edie
    Edie
    relaxant
  • Wasessa
    Wasessa
    ex-orphelin rende visite
  • Godoma
    Godoma
    creusant et baignant dans la poussière
  • Bada
    Bada
     s'approchant des éléphants sauvages
  • Emily
    Emily
    avec son groupe
  • Ishaq B
    Ishaq B
    sent la bouche d'Arruba
  • Lasayen
    Lasayen
    courant dans l'eau
  • Lentili
    Lentili
  • Ishaq b
    Ishaq b
    se gratte
  • Lasayen
    Lasayen
    et amis jouant dans la tranchée
  • l'éléphant sauvage
    l'éléphant sauvage
    va s rejoindre les orphelin
  • Mashariki
    Mashariki
    est heureux de voir Ol Tukai
  • Mbegu
    Mbegu
     demande Taveta de renoncer à gratter le rock
  • Mudanda
    Mudanda
    avec une gorgée d'herbe
  • Mweya
    Mweya
    visite les étables