Les pluies sont tombées plus tôt à Umani bien avant  Tsavo et même Nairobi, ramenant la forêt à un véritable jardin d'Eden une fois de plus ; les sources d'Umani fournissant une eau souterraine illimitée, avec  une abondance de poissons et des crocodiles résidents, considérées comme un oasis. Ainsi les éléphants sauvages ainsi que l'ami sauvage de nos orphelins, le grand mâle que nous appelons « Ndugu » ont été vus moins fréquemment que pendant les mois plus secs, les collines de Chyulu ayant de l'eau suffisamment, ils n'ont pas eu à revenir dans la forêt de Kibwezi, bien que les orphelins aient malgré tout rencontré des amis sauvages et interagi avec eux occasionnellement. Les matriarches de notre troupeau, à savoir Murera et Sonje, sont immanquablement sur leurs gardes lors des ces rencontres sauvages, craintives de perdre leurs bébés, bien qu’un jour Sonje a approché certains des mâles sauvages venus saluer les orphelins.

 Les pluies ont également fait sortir une abondance de beaux papillons une fois de plus, au grand plaisir d'Alamaya et de Lima Lima qui aiment les chasser, en dépit de papillons étant beaucoup plus habiles pour s’échapper sur le sol humide de la forêt ! Mwashoti, en raison d’un sol mou et glissant, a eu des difficultés à le surmonter et a gardé la cadence du troupeau en raison  de sa patte blessée par un piège. Cependant, ses mères adoptives Murera  et Sonje sont restées très près de lui, le supportant et l'empêchant de tomber. Les relations entre ces femelles plus âgées et Mwashoti sont particulièrement touchantes étant donné qu'elles ont aussi des fractures aux pattes maintenant guéries. Nous avons été surpris ce mois-ci quand Murera a permis à Mwashoti de grimper sur elle alors qu’elle était étendue au sol, l'invitant à jouer, quelque chose qu'elle n'a jamais permis à l'un des autres orphelins à faire de part le passé ! Cependant, cela entraîne quelques tensions entre lui et Alamaya qui est possessif et un jour Zongoloni a dû intervenir pour réprimander Alamaya en raison de ses intimidations.

 Ziwa, qui avait l'habitude d'être très jaloux des jeunes mâles, Alamaya et Mwashoti, (étant le plus jeune et le chouchou des mini matriarches), a commencé à être beaucoup plus amical envers chacun d’eux, particulièrement avec Alamaya. Un jour, il a pris Alamaya et Mwashoti avec lui comme complices pour voler de la luzerne de l’entrepôt de fourrage, mais quand les gardiens ont crié pour les réprimander, les jeunes mâles ont alors laissé tomber leur prix et battu en retraite comprenant que ce qu’ils venaient de faire n’était pas autorisé, mais Ziwa étant moins obéissant, a eu besoin d’un rappel à l’ordre !

 Ngasha est réticent à se mouiller lors d’une averse de pluie, cherchant un gardien pour partager son parapluie avec lui ! Lui et les autres mâles plus âgés, Jasiri et Faraja, ont joué à la lutte ce mois-ci presque quotidiennement, ce que les autres orphelins et femelles trouvent ennuyeux ! Lima Lima, Zongoloni et parfois Ziwa communiquent avec eux voulant manifestent qu'ils renoncent ! Un jour, lors de l'une de ces séances de lutte, Ngasha a fini au sol et comme il était boueux, il n’a pas pu se relever sans aide ! Même les femelles plus âgées n’ont pas pu l'aider à se relever quand elles se sont précipitées à son secours, et il a fallu la contribution de tous les gardiens pour le remettre sur ses pattes ! Cependant, les orphelins apprécient énormément les conditions humides avec des bains de boue naturels à chaque recoin !

 Lima Lima et Mwashoti  sont ceux qui aiment le plus leur lait, tandis que Quanza et Murera deviennent moins dépendantes de leurs bouteilles, étant plus âgées. Un jour, nous avons été enchantés de voir Mwashoti, impatient pour son lait, courant dans les palissades derrière Alamaya et Zongoloni, essayant de concurrencer avec eux, en dépit de sa patte compromise, ne voulant pas perdre la course ! Il est un beau mâle tranquille avec un grand esprit et il a remarquablement bien guéri malgré ses terribles blessures. Il a beaucoup progressé, grâce en partie à la délicate et affectueuse attention des autres orphelins de la nurserie et d'Umani. 

AlamajaZiwaLima Lima

Plus des photos sur facebook