Nouvelles d'orphelins

Elephant le groupe lombreLe groupe se repose à l'ombre

Le jeu est la manière parfaite d’apprendre de nouvelles et importantes compétences et s’il y a un jeu dont les mâles dépendants apprécient pour la plupart, est le jeu de bousculade où ils peuvent tester leur force. Ukame aime également lutter mais elle est si colérique, que ses adversaires ont tendance à s’enfuir et à se cacher derrière leurs (plus petits) gardiens, dont Wanjala ou Pare.

Elephant Ukames'énfluit avec sa bouteille de lait


Les dernières arrivées, Sana Sana, Ndiwa et Malkia, reçoivent leur éducation sauvage tout en s’adaptant à leur nouvelle maison et apprennent de leurs pairs plus âgés.#

Elephant Ndiwa Sana Sana et GallaNduwa, Sana Sana et Galla s'entent le lait


Kithaka, Garzi et Barsilinga sont toujours partiellement dépendants et choisissent de partir dans la journée mais retournent aux palissades la nuit ; ils vont lentement vers une vie indépendante. Enkikwe a été plus indépendant récemment malgré l’état de sa patte et il veut suivre ses amis Kithaka, Garzi et Barsilinga. Il semble que l’appel du sauvage soit plus fort que tout mais les gardiens doivent garder Enkikwe encore aux palissades pour surveiller la guérison de sa patte.

Elephant Kithaka chef du groupeKithaka chef du group


S’il y a un ex-orphelin dont les orphelins dépendants apprennent beaucoup, c’est Yatta. Elle est une matriarche impressionnante et a un respect total de son troupeau. Quand elle gronde qu’il est temps de partir, même les bébés s’arrêtent de jouer et avancent. En tant que victime du braconnage, Yatta sait trop bien ce qu’est de se retrouver seul, c’est pourquoi elle accueille tous les amis sauvages qui ont besoin de compagnie et d’une famille, rendant visite fréquemment aux orphelins.

Yatta 2019 2
Le 15 du mois, les ex-orphelins Kibo, Chemi Chemi, Naisula, Kitirua, Kandesha et Murka sont venus rendre visite. Dans la soirée, Wendi est arrivée avec son bébé Wiva, Yatta, Yettu, Yoyo, Mulika, Mwende, Kinna et Kama, Makena, Vuria, Ololoo, Lenana, Ithumba et Bongo ! Nous n’avions pas vu Bongo depuis le mois d’octobre et il va très bien !

le groupe d'Ithumba Janvier 2019

  • le groupe
    le groupe
    à l'ombre
  • Chaimu
    Chaimu
    toujours en mouvement
  • Chemi Chemi
    Chemi Chemi
    ex-orphelin
  • Tomboi
    Tomboi
    ex-orphelini visit les etables
  • Galana
    Galana
    et son bébé Gawa
  • Kibo
    Kibo
    ex-orphelin
  • Kithaka
    Kithaka
    chef du groupe
  • le groupe
    le groupe
    s'amusent
  • Malkia
    Malkia
    et leurs amis Esampu et Karisa
  • Mundusi
    Mundusi
    as faim
  • Malkia
    Malkia
  • Namalok
    Namalok
    cherche l'eau
  • Rapa
    Rapa
    va dans la brousse
  • Sana Sana
    Sana Sana
  • Sinyei
    Sinyei
     et son bébé Siku
  • Wanjala
    Wanjala
    combat avec Mundusi
  • Barsilinga
    Barsilinga
    joue avec Garzi
  • Siku
    Siku
    Bébé Siku avec Ithumba
  • Dupotto
    Dupotto
    sent quelque chose
  • Enkikwe
    Enkikwe
    regard au camera


Elephant Orphelins dans la boue se vautrerles orphelins s,amusent au  bain de boue


Nous constatons continuellement combien le troupeau d’Umani grandit rapidement, prospérant dans cet environnement unique. Ngasha, Jasiri et Faraja gagnent en confiance de jour en jour et cherchent à vivre leurs propres aventures indépendamment du troupeau. En attendant, Mwashoti et Alamaya, âgés de 4 et 5 ans, ne prennent plus qu’une bouteille de lait à chaque repas, la forêt leur offrant assez de nourriture pour répondre à leurs besoins nutritionnels. Les matriarches Murera et Sonje renoncent souvent à leur bouteille de lait, préférant la végétation à la place.

Elephant Murera arrive pour le lait 11hMurera arrive pour le lait


Ngasha, Faraja et Jasiri ont fait du bon travail au cours de leurs rencontres avec les sauvages, malgré leurs comportements turbulents, mais globalement leurs engagements ont été positifs et Zongoloni et Quanza se sont particulièrement bien comportées, savourant les opportunités de ces rencontres. Souvent, les mâles jouent simplement et on voit qu’il faut qu’ils apprennent encore sur les limites sociales et de l’étiquette d’un éléphant. Ces aptitudes vont se développer au fil du temps et font partie de leur croissance.

Elephant Faraja et Jasiri samusant sur le monticule de poussireFaraja et Jasiri jouent


Lima Lima nous a amusés avec son comportement avide. Un jour elle a couru après le véhicule transportant le lait afin d’être la première pour avoir sa bouteille, les tirant hors du véhicule avant même que les gardiens soient prêts !Un autre matin, elle a volé des bottes de luzerne de l’entrepôt, les laissant tomber et les dispersant partout. Un jour, elle a été effrayée : alors qu’elle abaissait une branche, elle a touché une ruche ! Les éléphants n’aiment pas les abeilles mais Lima Lima, qui est très intelligente, a couru directement dans un point d’eau voisin, s’est submergée dans l’eau, ce qui a empêché les abeilles de la piquer.

 

Umani01-2019

  • Alamaja
    Alamaja
    effronté se cache dans les buissons
  • les orphelins
    les orphelins
    Dépoussiérage rapide avant feuilleter au matin
  • Faraja
    Faraja
    à l'abreuvoir près du lodge
  • Alamaja
    Alamaja
    et Mwashoti se battre pour l'espace
  • Faraja
    Faraja
    et Jasiri s'amusant sur le monticule de poussière
  • Jasiri
    Jasiri
     aspire la terre de son tronc à la recherche de minéraux
  • les orphelins
    les orphelins
    profitent de l'herbe luxuriante
  • Faraja
    Faraja
    et Ziwa luttent au petit matin
  • Jasiri
    Jasiri
    et Faraja se saluent
  • Faraja
    Faraja
    et Ziwa luttent au petit matin
  • les orphelins
    les orphelins
    rentrent chez eux
  • Lima Lima
    Lima Lima
    cherche une branche verte
  • Murera
    Murera
     arrive pour le lait à 11h
  • Faraja
    Faraja
    et Ziwa se dirigeant vers les collines
  • Jasiri
    Jasiri
     aspire laterre de son tronc à la recherche de minéraux
  • Faraja
    Faraja
     et Jasiri s'amusant sur le monticule de poussière
  • les orphelins
    les orphelins
     profitent de l'herbe luxuriante
  • Mwashoti
    Mwashoti
     avec un tronc plein d'herbe
  • Lima Lima
    Lima Lima
     et Murera prêts à rentrer chez eux
  • Ngasha
    Ngasha
    dans les Chuylu Collins

 

Elephant Orphelins au bain de poussireElephant-Orphelins au bain de poussière

Le mois a été plein de rencontres sociales pour les orphelins avec de nombreux éléphants sauvages rendant visite pour profiter des abreuvoirs, alors que plusieurs ex-orphelins sont venus dire « bonjour ». Emily, Seraa, Icholta, Thoma et Ndara ainsi que leur progéniture respective ont été présentes, de même que la future maman Mweya. Sauvée d’Ouganda, Mweya a maintenant 18 ans et elle est enceinte ; nous espérons la voir en compagnie d’un bébé un de ces jours, mais jusqu’à ce jour arrive, elle est chaleureusement dorlotée par ses « sœurs » et compagnons du troupeau.

Elephant Mweya visite les tablesex-orphelin rende visite aux étables


Le plus gourmand de nos orphelins est Ngilai, qui a développé une soif insatiable pour le lait et qui concurrence avec Tahri pour être le premier aux bouteilles de lait aux heures des repas. Godoma et Mbegu rivalisent pour une seconde part. Pendant que les autres orphelins partent en brousse pour commencer leur aventure de la journée, on peut voir ce duo occupé à saisir autant de granules de luzerne que possible

Elephant Godoma creusant et baignant dans la poussireGodoma creusant et baignant dans la poussière


Peut-être la rencontre la plus drôle a été le jour où les orphelins ont couru vers l’abreuvoir qui se trouve près du baobab et qu’ils ont effrayé un éléphant sauvage qui est resté confus à la vue de tant de jeunes éléphants courant vers lui ! Suswa, aimable, s’est avancée vers lui pour le rassurer car il était clair qu’il était alarmé par ce qu’il venait de voir

Elephant Bada et Suswa discutentSuswa dicute avec Bada


Oltukai, le buffle orphelin, qui était parti avec Tawi et Kore, les deux élands, est revenu aux palissades. Un matin, Lentili était si excitée, qu’elle a chargé Oltukai qui se tenait près de l’abreuvoir des palissades. Oltukai a riposté et a chargé vers Lentili qui a rapidement battu en retraite, mais Kenia s’est avancé pour secourir Lentili. Heureusement tout est resté paisible et Kenia a mené son groupe dans le parc.

 

Voi01-2019

  • Ndotto
    Ndotto
    humeur-enjouée
  • Synia
    Synia
    dit bonjour à Panda
  • Arruba-Bada
    Arruba-Bada
    se lancent dans un jeu de poussée
  • Bada-Suswa
    Bada-Suswa
    discutent
  • Lesanju
    Lesanju
    ex-orphelin
  • Edie
    Edie
    relaxant
  • Wasessa
    Wasessa
    ex-orphelin rende visite
  • Godoma
    Godoma
    creusant et baignant dans la poussière
  • Bada
    Bada
     s'approchant des éléphants sauvages
  • Emily
    Emily
    avec son groupe
  • Ishaq B
    Ishaq B
    sent la bouche d'Arruba
  • Lasayen
    Lasayen
    courant dans l'eau
  • Lentili
    Lentili
  • Ishaq b
    Ishaq b
    se gratte
  • Lasayen
    Lasayen
    et amis jouant dans la tranchée
  • l'éléphant sauvage
    l'éléphant sauvage
    va s rejoindre les orphelin
  • Mashariki
    Mashariki
    est heureux de voir Ol Tukai
  • Mbegu
    Mbegu
     demande Taveta de renoncer à gratter le rock
  • Mudanda
    Mudanda
    avec une gorgée d'herbe
  • Mweya
    Mweya
    visite les étables

Traduction d’après le journal mensuel des soigneurs transmis chaque mois avec des photos par Laurence CORNET

Nouvelles du mois de Tanzanie : Yang Feng Glan, une Chinoise de 66 ans, a exporté pendant des années des centaines de défenses d’éléphants. Sa condamnation, le 20 février, est saluée par les défenseurs de l’environnement. Mme Yang était accusée du trafic de 860 défenses entre 2000 et 2014, un butin représentant des dizaines de hordes d’éléphants”, écrit sur son site le journal tanzanien The Citizen, peu après qu’un tribunal de Dar Es-Salaam a condamné, le 20 février, la “reine de l’ivoire” et deux de ses complices à quinze ans de prison. La cour a également ordonné que les biens de la criminelle soient saisis. Au total, la valeur de ces “exportations” est estimée à 5,7 millions d’euros, rapporte CNN sur son site Internet.


Le groupe de la Nurserie

Elephant les orphelins partent dans la brousseElephant les orphelins partent dans la brousse

L’année a commencé avec l’arrivée d’un nouveau bébé lorsque le service de la faune du Kenya (KWS) nous a demandé de sauver un éléphant orphelin dans le Mara, victime du conflit homme/animal. Nous l’avons nommé Larro. Elle est maintenant en sécurité à la nurserie et reprend des forces. Kiasa est particulièrement une fan de cette petite femelle. Quand elle n’est pas d’humeur espiègle, elle peut garder un œil sur Larro. Enkesha, sa voisine d’étable, partage sa végétation avec Larro. Les deux orphelins n’ayant pas réservé bon accueil à Larro, sont Emoli et Mapia. Ces deux sont en phase d’être plutôt turbulents et vilains et ne sont pas particulièrement gentils avec la petite femelle, mais les autres femelles comprenant Tagwa, gardent un œil sur elle.

Elephant LarroLarroElephant Tagwa Ambo Mapia et EnkeshaElephant-Tagwa-Ambo-Mapia-et-Emoli


Le bain de boue a été un endroit d’amusement, de jeux et de bêtises ce mois-ci car les orphelins ont cherché un répit devant le soleil brûlant. Sattao, Emoli et Musiara se sont comportés comme des petits mâles espiègles, grimpant sur les ventres de leurs amis plus âgés tandis que notre petit rhinocéros blanc, Maarifa, aime rouler sur les tas de terre et se couvrir de boue.
Malima a meilleur caractère et elle est de meilleure nature après avoir rejoint les groupes des femelles plus âgées et après avoir été disciplinée.

Elephant MalimaMalima
Mukkoka et Dololo, qui sont arrivés pratiquement en même temps à la nurserie et qui sont de très bons amis, ont des caractères différents. Mukkoka aime rester dans le troupeau tandis que Dololo est plus indépendant, mais chacun garde un œil sur l’autre.

Elephant MaxwellMaxwell
Notre rhinocéros noir, aveugle, Maxwell, peut également se délecter de son passe-temps préféré, se baigner dans son bain de boue, dont nous avons refait le plein, ainsi il peut s’en donner à cœur joie. Pour nous assurer qu’il puisse être heureux et en bonne santé, nous lui donnons chaque matin des granules de luzerne. Cependant, ces casse-croûtes nutritifs sont également beaucoup appréciés par les orphelins qui s’arrêtent devant la palissade chaque matin afin d’en saisir autant que possible !

                                                           

  • Maktao
    Maktao
  • Ambo
    Ambo
    Ambo prend son lait
  • Emoli
    Emoli
    Emolie ouvre la voie
  • Enkesha
    Enkesha
  • Dololo
    Dololo
    Dololo et très faim
  • Jotto-Maisha et Tagwa
    Jotto-Maisha et Tagwa
  • Kiko
    Kiko
    Kiko et toujour présent
  • Kuishi
    Kuishi
  • Larro
    Larro
    le plus petit orpelin
  • le groupe
    le groupe
    Les petits vont dans la brousse
  • Luggard
    Luggard
    Luggard s'occupe Larro
  • Marrifa
    Marrifa
    il et toujour à coté d'un soigneur
  • Maisha et Tagwa
    Maisha et Tagwa
  • Malima
    Malima
  • Maxwell
    Maxwell
  • Mukkoka
    Mukkoka
    Il s'est bien installé
  • Musiara
    Musiara
    un garcon calm
  • Sagala et Mapia
    Sagala et Mapia
    très amitié
  • Sattao
    Sattao
  • Tagwa
    Tagwa
    Tagwa-Ambo-Mapia et Enkesha