Thuma/Malawi

(traduction, Nicole Kohler)

Chers donateurs, amis et soutiens,

Les jours froids et venteux s’éloignent et le soleil se lève le matin pour devenir de plus en plus brûlant et vous donner l’impression que votre cerveau va griller comme dans une poêle à frire.

La forêt est desséchée, les animaux sont plus faciles à repérer et il n’est plus possible de marcher ou conduire sans voir d’animaux sauvages. Les éléphants sont partout et se dirigent actuellement vers des zones auparavant habitées par les brûleurs de charbon.

Alors que nous reprenons possession de ces zones, nous découvrons de nouvelles merveilles de la Forêt de Thuma, d’incroyables vallées et des paysages à couper le souffle et, malgré l’épouvantable déforestation, nous savons que cette zone va se régénérer et que la forêt retrouvera tout son éclat.

La plupart des cours d’eau sont toujours alimentés, mais les rivières plus importantes ont un niveau très bas et le Lac Malawi a perdu un mètre.

Les derniers mois ont été très chargés – prévention des feux de brousse dans les deux parties de la zone, patrouilles, arrestation et poursuites judiciaires, de nombreux volontaires nous ont rejoints, identification d’éléphants, participation à la première Expo Tourisme du Malawi et beaucoup d’activités communautaires et éducatives.

001 Thuma News 09.2017

      
Chers Donateurs, amis et supporters

Il y a longtemps que nous ne vous avions pas donné de nouvelles depuis Malawi.

Des lots sont arrivés dans les 9 derniers mois vous en lirez le compte-rendu plus tard dans ce bulletin.

Après deux ans de peu ou pas de pluie, Malawi a connu beaucoup de pluie ce qui a apporté une excellente récolte

Les résultats pour la plupart des Malawiens sont que les rivières et cours d'eau se répandent pour la première fois depuis plus d'un an. Le niveau du lac qui avait chuté de façon spectaculaire, a augmenté mais est encore inférieur à celui des précédentes années.

 

006 viewthuma