Le Groupe d'Ithumba

le nouveles va ecrire plus tard

                                                                                       

 

 

 

Nurserie 01-2019

  • Maktao
    Maktao
  • Ambo
    Ambo
    Ambo prend son lait
  • Emoli
    Emoli
    Emolie ouvre la voie
  • Enkesha
    Enkesha
  • Dololo
    Dololo
    Dololo et très faim
  • Jotto-Maisha et Tagwa
    Jotto-Maisha et Tagwa
  • Kiko
    Kiko
    Kiko et toujour présent
  • Kuishi
    Kuishi
  • Larro
    Larro
    le plus petit orpelin
  • le groupe
    le groupe
    Les petits vont dans la brousse
  • Luggard
    Luggard
    Luggard s'occupe Larro
  • Marrifa
    Marrifa
    il et toujour à coté d'un soigneur
  • Maisha et Tagwa
    Maisha et Tagwa
  • Malima
    Malima
  • Maxwell
    Maxwell
  • Mukkoka
    Mukkoka
    Il s'est bien installé
  • Musiara
    Musiara
    un garcon calm
  • Sagala et Mapia
    Sagala et Mapia
    très amitié
  • Sattao
    Sattao
  • Tagwa
    Tagwa
    Tagwa-Ambo-Mapia et Enkesha

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum

 

Nurserie 01-2019

  • Maktao
    Maktao
  • Ambo
    Ambo
    Ambo prend son lait
  • Emoli
    Emoli
    Emolie ouvre la voie
  • Enkesha
    Enkesha
  • Dololo
    Dololo
    Dololo et très faim
  • Jotto-Maisha et Tagwa
    Jotto-Maisha et Tagwa
  • Kiko
    Kiko
    Kiko et toujour présent
  • Kuishi
    Kuishi
  • Larro
    Larro
    le plus petit orpelin
  • le groupe
    le groupe
    Les petits vont dans la brousse
  • Luggard
    Luggard
    Luggard s'occupe Larro
  • Marrifa
    Marrifa
    il et toujour à coté d'un soigneur
  • Maisha et Tagwa
    Maisha et Tagwa
  • Malima
    Malima
  • Maxwell
    Maxwell
  • Mukkoka
    Mukkoka
    Il s'est bien installé
  • Musiara
    Musiara
    un garcon calm
  • Sagala et Mapia
    Sagala et Mapia
    très amitié
  • Sattao
    Sattao
  • Tagwa
    Tagwa
    Tagwa-Ambo-Mapia et Enkesha

dolor sit amet. Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam erat, sed diam voluptua. At vero eos et accusam et justo duo dolores et ea rebum. Stet clita kasd gubergren, no sea takimata sanctus est Lorem ipsum dolor sit amet.

014 Le groupe

Actuellement à Ithumba, nous avons toujours 24 orphelins dépendants du lait, avec plus de 65 éléphants indépendants vivant leur vie dans le nord de Tsavo, ainsi que 9 bébés nés sauvages de nos ex-orphelines.
C’était le bon moment en cette saison verte de déplacer les grandes femelles de la nurserie vers Ithumba à savoir Sana Sana, Malkia et Ndiwa. Elles ont rejoint leurs vieux amis de la nurserie aux palissades d’Ithumba le 4 décembre. Elles ont retrouvé en premier Mundusi, Esampu et Mteto. Esampu a barri très fort d’excitation de revoir ses amies. Rien ne peut être comparable à la sonorité que fait un éléphant se réjouissant de l’arrivée d’un vieil ami ! Mteto a salué Malkia tandis que Ndiwa essayait de voir si Esampu se rappelait d’elle. Les trois nouvelles arrivées n’ont eu aucune difficulté à s’adapter à leur nouvelle routine, suivant l’exemple de leurs vieux amis de la nurserie et savourant leur compagnie. Elles n’étaient pas trop rassurées quant à l’eau froide du bain de boue mais bientôt elles ont pris goût à se rafraîchir alors que les températures montaient. Ce fût magnifique de les voir si heureuses, s’adaptant à leur nouvelle maison sans problème, comme si elles étaient nées là.
Le 12 décembre, les ex-orphelins, Tumaren, Melia, Kandecha, Kalama et deux éléphants sauvages sont venus aux palissades et ont décidé d’attendre afin de rencontrer les nouveaux. Après que les orphelins aient pris leur lait en début de matinée, Sana Sana est sortie mais en voyant les ex-orphelins, elle s’est arrêtée et a laissé passer Maramoja ; elle n’est pas habituée à voir des éléphants familiers et si grands ! Tumaren et Melia se sont présentés à Malkia, Sana Sana et Ndiwa, puis sont partis. Durant le mois, Sana Sana est devenue plus courageuse et audacieuse dans son nouvel environnement et a même été heureuse de guider les éléphants un matin.
Le 17 décembre, un autre ex-orphelin, Challa, âgé de 14 ans, a rendu visite après pratiquement une année d’absence ! Il a partagé brièvement avec les orphelins des granules de luzerne. Namalok et Wanjala ont tendu leurs trompes vers Challa, admiratif de sa taille et lui posant des questions. Voir Challa en si bonne santé et si beau après une si longue absence nous soulage.
Notre petite femelle rebelle, Laragai, a continué à ne pas vouloir être enfermée dans les palissades la nuit et a décidé de partir avec les ex-orphelins, Murka, Naisula et Kitirua et n’a pas été vue le restant du mois, bien que nous soyons sûrs qu’elle va très bien et qu’elle est heureuse en leur compagnie. Elle a laissé Kithaka, Barsilinga et Garzi derrière elle. Au début ils ont été confus, ne sachant que faire durant la journée sans leur matriarche Laragai, mais se sont bientôt établi une routine. Ils ont décidé de rester durant la journée avec les orphelins dépendants et nous pouvons encore les enfermer la nuit dans les palissades sans la mauvaise influence de Laragai. Barsilinga a été vilain avec les jeunes, enclin à les pousser, jusqu’à ce qu’il soit réprimander par les gardiens.
Le 20 décembre, le groupe de Mutara se composant de Sities, Kanjoro, Kainuk, Turkwel, Suguta et Kibo est venu aux palissades. C’est la première fois que Turkwel rend visite aux palissades après avoir rejoint le troupeau de Mutara, après avoir récupéré des ses blessures causées par une attaque de lions. Durant toute cette période, son groupe ne l’a jamais abandonnée et ne l’a pas oubliée, lui rendant visite régulièrement afin de vérifier si Turkwel était prête à les rejoindre.
Le 26 décembre, le troupeau de Narok a choisi de rendre visite aux orphelins dépendants chaque jour. Ce n’est pas leur style pourtant et nous nous sommes demandés s’ils prospectaient pour voir si les orphelins dépendants étaient prêts à les rejoindre, les candidats les plus évidents étant Kithaka, Barsilinga et Garzi, ayant été délaissés par Laragai. Tout d’abord, ces trois derniers n’ont pas réagi, puis quelques jours plus tard on décidé d’être en retard en fin d’après-midi. Ils ne sont cependant pas partis avec le troupeau de Narok, retournant aux palissades plus tard dans la soirée pour rentrer dans les palissades.
Nous sommes enchantés de voir les progrès de Sapalan, après des soucis de santé au mois d’octobre. Après avoir bénéficié de traitements, il est maintenant très actif et interagit beaucoup avec le troupeau. Il est un très bon ami d’Enkikwe avec qui il reste et ils partent brouter ensemble tout au long de la journée.

001 BarsilingaBarsilinga002 KamokKamok

004 Rapa et KithakaRapa et Kithaka006.Maromaja et nasekuMaromaja e tNaseku

007 Siangiki et EsampuSiangiki et Esampu008 NasekuNaseku

009 SapalanSapalan010 Mundusi et MtetoMundusi et Mteto

011 Sana SanaSana Sana012 EsampuEsampu

013 NdiwaNdiwa015 Roi et NasekuRoi et Naseku

016 Karisa und SapalanKarisa et Sapalan017 WanjalaWanjala

018 LaragaiLaragai019 Oltaiyoni et MalkiaOltaiyoni et Malkia

020 RapaRapa021 KituraKituria

022 NaisuliaNaisulia023 Mundusi sur NasekuMundusi et Naseku

024 NdiwaNdiwa025 Galla et DupottoGalla et Dupoto

026 Tumarenex-orphelin Tumaren027 Garzi et KithakaGarzi et Kithaka

028 Ndiwa et Sana SanaNdiwa et Sana Sana033 Namalok dit bonjour ChallaNamalok dit bonjour à e-xorphelin Challa

030 MalkiaMteto et BarsilingaMalkia,Mteto et Barsilinga031 EsampuTusuja et PareEsampu Tusuja et Pare

034 Malkia chef du groupeMalkia chef du groupe035 NarokNarok

037 KamokKamok037 RoiRoi

041 SisangikiSiangiki042 MundusiMundusi

043 OlsekkiOlsekki036 MurkaMurka

043 le groupe

Ce mois-ci, la chaleur a été uniforme jusqu’à ce que les premières pluies tombent. Les ex-orphelins et des éléphants sauvages ont fréquemment rendu visite aux palissades le matin pour partager l’eau et la luzerne des orphelins dépendants. Dès que les pluies sont tombées, ils ont disparu ; pas une âme pour déranger les orphelins aux heures du petit déjeuner et ils ont apprécié la paix et le calme.
La chaleur a été si intense, que les orphelins ont passé une grande partie des après-midis à l’ombre des arbres. Dès que la pluie est tombée, ils se sont précipités pour trouver des pousses vertes et fraîches qui poussent partout et ceci est devenu l’activité quotidienne des orphelins.
Quand ce n’est pas l’indépendant Karisa qui mène le groupe durant la journée, c’est la plus jeune du troupeau dépendant, Esampu. Il est merveilleux de voir comment cette jeune et espiègle femelle s’est adaptée à son nouvel environnement avec une telle facilité. Esampu est un petit bébé confiant et même les éléphants plus âgés ne la dirigent pas. Elle ne tolère aucune absurdité des bébés nés sauvages des ex-orphelines. Le petit mâle de Nasalot, Nusu, était là un matin, agissant comme un petit garnement comme à son habitude, poussant les orphelins pour récupérer leurs granules de luzerne, se jetant de tout son poids ; Esampu ne s’est pas inquiétée de savoir si sa maman Nasalot l’observait et l’a jeté à terre. Nusu a eu la peur de sa vie, ne s’attendant pas à cela. Esampu avait observé combien Nusu se comportait mal avec les autres orphelins dépendants et ne supportait pas d’être poussée par un plus jeune ! Nusu a été très déçu et a marché pour retrouver sa mère, mais ensuite les autres bébés nés sauvages ont su qu’il ne fallait pas déranger Esampu, lui accordant le respect qu’elle a maintenant gagné.
Karisa a eu plaisir à inviter Mundusi à des jeux de poussée, sachant qu’il était plus jeune et inexpérimenté. Le pauvre Mundusi a seulement joué quelques minutes avant de renoncer, rejoignant Mteto pour brouter. Karisa est toujours surexcité, recherchant de nouvelles sources d’amusement. Lorsque des buffles sont venus un matin aux palissades pour partager l’eau, ils n’ont pas été au calme car Karisa les a constamment chargés.
Pas un jour ne s’est écoulé sans que nous voyions Olsekki et Siangiki ensemble ; elles sont des amies intimes. Sapalan a été heureux de rejoindre le troupeau, ayant été maintenu dans les palissades récemment en raison de son état de santé, mais il va bien mieux avec le traitement. Il a suivi Enkikwe qui marche lentement en raison de sa patte blessée.
Après quelques mois de paix, sans lion, un après-midi vers 15 H, inopinément, les gardiens ont entendu un rugissement tout puissant qui a amené les orphelins à se disperser, trouvant avec horreur qu’ils avaient essayé d’attaquer Lemoyian. Il a seulement reçu des griffures sur une patte et la tête, qui ont été rapidement traitées mais cet évènement a secoué tout le monde, gardiens et éléphants, sachant que ces lions peuvent attaquer en milieu de journée des éléphants en compagnie de leurs gardiens. Ils n’ont pas été vus les jours suivants en dépit de leur recherche.
Turkwel, âgée de 9 ans, qui est restée avec les orphelins dépendants après son attaque par les lions, a pleinement récupéré et a décidé de rejoindre son groupe, celui de Mutara (y compris Suguta, Kanjoro, Sities, Kainuk et parfois Kibo).
Une fois que les pluies sont tombées, les orphelins ont été heureux de jouer dans les petits magmas d’eau, au lieu de se vautrer dans le grand trou d’eau et de s’éclabousser. Tous excepté Kauro qui s’est naturellement abstenu de telles activités aquatiques, il a si peur de l’eau ! Il est le contraire de Naseku. Chacun d’eux a été sauvé après avoir été coincé dans l’eau mais Naseku semble l’avoir oublié tant elle aime les bains de boue, alors que Kauro fait tout pour les éviter.
D’autres ex-orphelins ont été vus ce mois-ci : Zurura, Rapsu, Buchuma en compagnie d’éléphants sauvages y compris Daddy, le père de Yetu et de Mwende, mais aussi One Tusk.
Un jour, un bébé sauvage est tombé dans l’abreuvoir des palissades. Sa maman a paniqué et est devenue agressive. Les gardiens l’ont bloquée à l’aide d’un véhicule, le temps d’extraire le bébé rapidement. Suguta, ex-orpheline, a accouru quand elle a entendu le bébé faire beaucoup de bruit afin de le réconforter, jusqu’à ce qu’il puisse rejoindre sa maman et leur troupeau.

020 bb Nusu et maman NasalotNusu et sa maman Nasalot001 MeibaMeiba

002 Enkikwe et un BuffleEnkikwe et un Buffle003 RapaRapa

004 Orokex-orpelin Orok005 BomaniBomani

006 Mundusi joue avec KarisaMundusi joue avec Karisa 007 EsampuEsampu

008 DupottoDupotto009 SapalanSapalan

010 KamokKamok011 Ukame et MtotoUkame et Mtoto

012 Buchimaex-orphelin Buchumu013 LemoyianLemoyian

014 Karisaet pareKarisa et Pare016 NasekuNaseku

017 Kainuk et KiboKainuk et Kibo019 Garzi et RapsuGarzi et Rapsu

018 RoiRoi021 SidaiSidai

022 LaragaiLaragai023 OlsekkiOlsekki

024 SiangikiSiangiki025. NaserianSidai et ChyuluNaserien, Sidai et Chyulu

026 Enkikwe et SapalanEnkikwe et Sapalan027 Maramoja et UkameMaramoja et Ukame

028 Tomboiex-orphelin Tomboi029 GallaGalla

030 MundusiMundusi031 Lualeni et bb LuluLualeni et son bébé Lulu

032 Galanaex-orphelin Galana033 Murkaex-orphelin Murka

034 IshangaIshanga035 OrwaOrwa

036 Tusuja et GallaTusuja et Galla037 llphant sauvagel'éléphant sauvage

038 Naisalu et KanjoroNaisalu et Kanjaro039 ZuzuraZuzura

040 groupe Laragaigroupe de Laragai041 KamokKamok

042 WanjalaWanjala044 Lemoyian et GallaLemoyia et Galla

045 le groupele groupe046 NamalokNamalok

047 MundusiMundusi048 Chemi Chemiex-orphelin Chemi Chemi

050 OlsekkiOlsekki051 SiangikiSiangiki

 

018 ex orphelins et llphants sauvages aux palisadesles orphelins et les éléphants sauvages


Ce mois-ci, le secteur d’Ithumba était tellement desséché que de nombreux éléphants sauvages se sont dirigés vers les points d’eau boueux et vers les palissades.

Nos ex-orphelins mâles, Zurura et Taita ont également fait leur apparition, parmi leurs imposants congénères sauvages. Grâce à une pluie abondante cette année, cette zone n’est pas aussi asséchée qu’à la fin de la dernière saison sèche, qui avait sonné le glas d’une sécheresse sans fin au cours de laquelle près de 400 éléphants avait péri dans la région du Sud Tsavo. Celle-ci avait également entraîné le sauvetage de quelques orphelins. Le 20 du mois, nous avons été ravis de remarquer Daddy parmi les 28 autres éléphants mâles sauvages, un vétéran qui a engendré certains des bébés de nos ex-orphelines. Daddy a décidé de rester dans le coin et de profiter de ses descendants pour le reste du mois.

Cependant, les points d’eau n’ont pas seulement été fréquentés par les éléphants, nous avons également vu des buffles, des léopards et même des lycaons s’abreuver, quelquefois tous dans la même journée !

Ce mois-ci, les troupeaux de nos anciens orphelins, dont les mamans Yatta et Galana, ainsi que la toute nouvelle maman Lualeni, sont tous restés près de leur lieu de refuge et ont passé du temps autour des palissades le matin afin de prendre leur “petit déjeuner” de luzerne installé par les soigneurs tous les matins, d’abord pour pouvoir surveiller les orphelins les plus petits tout au long de la journée, mais pour que les ex-orphelins en profitent également durant la saison sèche. Ça a été assez amusant de voir que, dès que la saison des pluies a commencé, avec des pluies éparses tombant dans le nord, les éléphants sauvages et même quelques ex-orphelins se sont en partie dispersés, n’étant plus totalement dépendants de l’eau et confortés par le fait de savoir que la végétation ne tarderait pas à pousser. Les éléphants ont une mémoire incroyable, et ceux d’âge moyen ainsi que les plus âgés connaissent le processus et peuvent l’anticiper afin de se positionner au meilleur endroit. Tandis que les autres se sont dispersés, nos ex-orphelins les plus petits, Orwa, Narok et Bomani sont restés à la maison, comme ils le font toujours.

Quand les ex-orphelins étaient là avec leurs propres petits, il était très intéressant et souvent très amusant, de voir leurs interactions avec les petits orphelins; un groupe tellement similaire du point de vue de l’âge et de leur ressemblance et cependant avec des débuts dans la vie si différents. Quelquefois les petits orphelins peuvent être accommodants et enclins à partager ce qu’ils considèrent comme “leur” petit déjeuner. Esampu est souvent très heureuse de partager et en particulier si le petit éléphant en question lui donne des signes de respect, comme c’est le cas avec le petit Siku ; mais Kama n’a pas été si chanceuse avec Maramoja qui l’a sommée de s’éloigner de sa pile de granulés de luzerne. Nusu, le bébé de Nasalot, est un peu fripon et en fait voir de toutes les couleurs aux soigneurs avec ses bêtises. Il est conscient qu’il peut faire pratiquement tout ce qu’il veut, comme voler la nourriture des petits orphelins, et les soigneurs ne peuvent rien y faire, car à chaque fois qu’ils essaient de s’interposer, les mères et les nounous interviennent tout de suite et se fâchent. Mais nous sommes certains que Pare et Rapa, en particulier, auront bien le dessus un de ces jours, dès que la mère de Nusu aura le dos tourné !

Même si elle est la plus jeune de l’Unité d’Ithumba, Esampu est pleine d’entrain. Elle a presque deux ans de moins qu’Ukame mais elle essaie toujours de la battre à la course au biberon de lait. Sa première tentative s’est soldée par un échec et elle a été obligée de stopper sa course au risque d’être projetée au sol, mais dès le jour suivant, elle a utilisé une tactique différente en anticipant l’heure du biberon et en se postant en tête du troupeau, afin de ne pas faire face au même problème et elle est partie en pôle-position !

La santé de Sapalan nous a un peu inquiétés à la fin du mois, ce calme petit mâle étant à la traîne derrière le reste du troupeau et quasiment au même rythme qu’Enkikwe qui boîte méchamment suite à une blessure infligée par un lion. Un jour il n’a pas pu se lever mais grâce à la rapide intervention d’Angela, qui a donné des instructions aux soigneurs, il a vite été soigné et a rapidement retrouvé la forme. Son nouvel ami Enkikwe restait avec lui pour lui tenir compagnie et surveiller la prise de son traitement, illustration de l’empathie incroyable dont font preuve les éléphants. Nous sommes heureux d’annoncer que Chemi Chemi se remet également bien de l’attaque du lion, mieux que prévu en fait, et nous pensons qu’il va finalement pouvoir recouvrer la vue de son oeil gauche, ce qui est un grand soulagement.

Vers la fin du mois, Laragai a temporairement décidé d’abandonner son « groupe de rebelles » (comprenant Kithaka, Garzi et Barsilinga) - ainsi que les soigneurs aiment à le qualifier - surtout parce que ces derniers refusent de retourner à l’enceinte des palissades certains soir et préfèrent traîner tard dehors et d’accompagner les petits orphelins lors de leurs promenades tout au long de la journée. Peut-être attend t-elle qu’un petit orphelin soit prêt à rester avec elle plus longtemps dans le bush !
Deux gros mâles, parmi les nombreux éléphants mâles sauvages qui se sont approchés du camp à la fin de la saison sèche, étaient sérieusement blessés ; l’un à la patte et l’autre avait une infection sur un flanc. L’équipe vétérinaire de DSWT/KWS Tsavo a répondu tout de suite à l’appel des soigneurs d’Ithumba et les deux éléphants ont été soignés avec succès et ont repris leur chemin ; ils n’ont pas eu à recevoir de traitement complémentaire.

001 Lualeni et son bb Luluex-orphelin Lueleni et son bébé Lulu002 Pare et KamaPare et Kama

003 ex orphelin chemi Chemi avec les plus jeunesex-orphelin Chemi Chemi avec les plus petits005 Taita et ZuzuraTaita et Zuzura

006 ex orphelins Yattaex-orphelin Yatta007 VuriaVuria

008 Galla et KanjaroGalla et Kanjaro009 kauroKauro

010 SapalanSapalan011 Olsekki et TaitaOlsekki et Taita

012 laragai avec llphants sauvagesLaragai avec l'éléphants sauvages013 Naisulia et KitiruaNaisulia et Kitirua

014 Konjori et garziKonjoro et Garzi015 Tomboi accompagne les plus jeunesex-orphelin Tomboi accompagne les plus petits

016 BomaniBomani017 Mutara chef du groupeMutara, chef du groupe

019 TurkwelTurkwel020 SitiesSities

021 ex orphelin Buchumaex-orphelin Buchuma022 OrwaOrwa

023 ex orphelin NamalokNamalok024 Kamok et UkameKamok et Ukame

025 RapaRapa026 NasekuNaseku

027 ex orphelin Galana et son bb Gawaex-orphelin Galan et son bébé Gawa028 EnkikweEnkikwe

029 Turwel et MundusiTurwel et Mundusi030 llphants sauvage avec les orphelinsl'éléphants sauvages et les orphelins

031 KithakaKithaka032 MtetoUkame Roi et NarikMteto, Ukame,Roi et Narok

033 Galla et SiangikiGalla et Siangiki034 ex orphelins Loijuk et Olare et bb Nusuex-orphelins Loijuk, bébé Nasu et Olare

035 BarsilingaBarsilinga036 le groupele groupe

037 SugutaSuguta038 groupe de MuturaGroupe de Mutara

039 IshangaIshanga040 MeibaiMeibei

 

 

009 groupe dex orphelin GalanaGroupe d'ex orphelin Galana

L’évènement le plus marquant et le plus excitant ce mois-ci a été l’arrivée tant attendue de notre 30ème bébé né sauvage, le premier bébé de Lualeni, une petite femelle que nous avons appelé Lulu. Nous ne pouvons pas aider mais nous nous réjouissons de chaque naissance de bébé né sauvage, chacun étant une étape importante et la  réussite finale du projet des Orphelins, et cela prend du temps dans la vie pour récolter entièrement ces récompenses. Lualeni est arrivée à la nurserie alors qu’elle avait 4 mois, traumatisée par la perte de sa maman et de sa famille. Observer aujourd’hui Lualeni avec sa précieuse Lulu est incroyablement gratifiant sachant combien ses débuts ont été douloureux.

Face aux inquiétudes que nous avons eues le mois dernier avec les lions agressifs, engendrant des blessures à certains des orphelins dépendants, ils ont été heureusement absents ce mois-ci. Une autre joie a été le retour de l’ex-orphelin Buchuma que nous n’avions pas vu depuis un an. Lorsque d’un pas nonchalant il est arrivé dans l’enceinte des palissades un matin, se dirigeant vers l’abreuvoir avant de venir saluer les orphelins dépendants dont certains ne l’avaient encore jamais rencontré, se demandant qui était ce géant amical, les gardiens ont été incroyablement heureux ! Il est resté aux palissades le restant du mois avec d’autres ex-orphelins et quelques sauvages. Nous avons été enchantés quand, quelques jours après la naissance de Lulu, le troupeau de Yatta que nous n’avions pas vu depuis un mois est arrivé (Yatta, son bébé Yoyo, Yetu, Kinna et son bébé Kama et les nounous  Ithumbah, Makena, Ishanga, Sidai et Naserian). Cependant Wendi et son bébé Wiva, Mwende et Mulika n’étaient pas présentes. Lulu est jolie, toute rose à certains endroits et elle a deux nounous très attentives, Chyulu et Lenana qui font la sécurité. Lualeni est une maman merveilleusement attentive, apparemment née pour ce rôle.

La majeure partie des ex-orphelins ont été présents ce mois-ci. Nous avons pu voir Tomboi, Rapsu, Zurura, Taita  qui sont tous de grands amis. Kainuk a laissé le troupeau de Mutara pour rejoindre celui de Narok qui est resté souvent dans l’enceinte des palissades car leur amie Turkwel est toujours dans les palissades afin de pouvoir récupérer de ses blessures causées par les lions. Du coup Kainuk ne s’éloigne pas trop de son amie. Turkwel apprécie les compléments alimentaires qui lui sont donnés pour l’aider à guérir. Heureusement ses blessures guérissent ainsi que celles de Chemi Chemi. A la différence de Turkwel qui fait bon accueil aux soins, Chemi Chemi pose plus de problème et c’est toujours un challenge pour les gardiens.

Le groupe des « rebelles » comme les gardiens aiment les appeler se compose de Laragai, Kithaka, Garzi, Lemoyian et Barsilinga. Ils continuent à essayer d’échapper aux gardiens dès qu’ils le peuvent, partent avec des sauvages et quelques fois ne reviennent pas aux palissades le soir, nécessitant qu’un gardien attende toute la nuit pour voir s’ils reviennent afin de les faire rentrer à l’intérieur des palissades. A  ces occasions, quand ils reviennent aux palissades le matin ou au  bain de boue à midi, c’est un soulagement pour les gardiens. Heureusement que certains soirs, ils se comportent bien, revenant aux palissades.

Beaucoup d’éléphants sauvages sont venus ce mois-ci, le secteur devenant plus sec. Parfois il y a des nouveaux qui ne sont pas très amicaux. Un jour l’un d’entre eux a chargé Namalok près du bain de boue mais les gardiens sont intervenus en criant après le  sauvage, afin que Namalok puisse s’éloigner de lui. Wanjala a été coincé par certains dans le bain de boue tandis que Sapalan a été secoué par la trompe de l’un deux venu boire à l’abreuvoir. Notre petite femelle très intelligente, Esampu, sait comment gérer ces interactions. Cette petite femelle entêtée a été intimidée par un jeune sauvage près de l’abreuvoir, mais au lieu de vouloir combattre, elle a feint de renoncer, jusqu’à ce que le jeune sauvage se soit rapproché de ses amis et elle a encouragé son ami plus âgé  Mundusi à intervenir et à discipliner ce dernier. Il s’est rapproché de Laragai et Galla qui l’ont  discipliné,  conduisant le jeune sauvage à s’éloigner. En raison de sa nature audacieuse, Esampu s’est très bien adaptée à son nouvel environnement. Elle est un leader né.

 Comme d’habitude il y a toujours ceux qui ont un  vilain comportement aux heures de la distribution du lait. Etonnamment Roi a essayé de se faufiler autour des gardiens pour essayer de voler des bouteilles de lait supplémentaires, réussissant parfois ! Mteto a essayé de voler le lait dans le seau du pauvre Namalok mais a été découverte par les gardiens et réprimandée. Parfois c’est une offensive en groupe, comprenant Mundusi, Maramoja, Namalok et Rapa, conspirant pour obtenir une deuxième bouteille, courant vers les bouteilles, espérant duper les gardiens. Mais ils sont toujours repérés, Namalok étant parmi eux et buvant seulement dans le  seau qu’il obtient qu’une fois ! 

040 Galana et son bb GawaGalana et son bébé Gawa039 Lualeniex-orphelin Lualeni

038 Wanjala et VuriaWanjala et Vuria 037 ex orphelins Chemi Chemi et Meliaex-orphelin Chemi Chemi et Malia

036 Wanjala et NasekuWanjala et Naseku035 EsampuEsampu

034 DupottoDupotto030 bb Sikubébé Siku

029 Roi a vol une bouteilleRoi vol une bouteille028 SiangikiSiangiki

027 KandeshaKandesha026 RapaRapa

025 UkameUkame024 Roi et NamalokRoi et namalok

023 SapalanSapalan022 ex orphelinsex-orphelins

021 KithakaKithaka020 ParePare

017 NasekuNaseku016 EsampuEsampu

015 Karisa et TusujaKarisa et Tusuja014 Turkwell et EnkikweTurkwel et Enkikwe

013 Zuzura et Taitaex-orphelins Zuzura etTaita 001 BarsilingaBarsilinga

003 Galla et KarisaGalla et Karisa004 EmbuEmbu

004 MaramojaMaramoja006 Ngilai et GodomaNgilai et Godoma

007 Olsekki et EnkikweOlsekki et Enkikwe008 Wanjala sur NamalokWanjala sur Namalo

010 KauroKauro012 Naseku et NamalokNaseku et Namalok

011 Kauro et KamokKauro et Kaimok019 le groupele groupe


029 legroupe
Au moment de l’arrivée d’Esampu, de Mteto et de Mundusi le 1er du mois, Maramoja et Rapa les ont immédiatement reconnus, ayant été ensemble à la nurserie, et sont allés les accueillir en les caressant avec leurs trompes et grondant fortement d’enthousiasme. Mundusi a été désorienté au début, les conditions étant plus chaudes qu’à Nairobi mais comme tous les orphelins d’Ithumba, il s’est bientôt adapté avec la visite quotidienne au point d’eau et se tenant à l’ombre des arbres aux heures les plus chaudes. En comparaison, en un rien de temps, Esampu, la « têtue », s’est occupée à guider les autres dans différentes directions. Il est clair qu’elle est une petite femelle intelligente et courageuse, se familiarisant en quelques jours à la nouvelle routine, se baignant courageusement parmi les troupeaux des ex-orphelins, comme si elle était là depuis des années.

019 le groupe

Après quelques bonnes semaines de pluie dans le secteur d’Ithumba, la végétation est maintenant très verte et dense. Après le déplacement de six orphelins pour l’unité de réintégration de Voi, Angela a jugé qu’il était temps pour trois des orphelins malicieux de la nurserie d’être déplacés vers l’unité d’Ithumba. Esampu, Mteto et Mundusi était particulièrement indisciplinés à la nurserie sans orphelin plus âgé pour les contrôler, et il était clair qu’ils avaient besoin d’une certaine discipline que les orphelins plus âgés d’Ithumba assureraient. Le 1er juin ils ont donc été déplacés et leur arrivée a été fascinante avec des ex-orphelins particulièrement exubérants, mais plus d’informations vous seront transmises en temps utile dans les nouvelles du mois de Juin.

020 legroupe

Ce fût un mois très éprouvant avec la disparition de notre fondatrice et mentor Dame Daphné dans la soirée du 12 avril, ce qui a touché chacun d’entre nous. Nous savons que Daphné voudrait que nous continuions encore avec plus de vigueur et d’implication que jamais. Mais nous avons été frappés par des actualités plus terribles à la fin du mois, le 28, quand nous avons découvert notre petit Sokotei tué par des lions.

A l’heure où je termine la traduction de ces nouvelles, j’apprends la perte de notre ami orphelin SOKOTEI qui était devenu depuis peu indépendant à Ithumba. Il n’a malheureusement pas pu échapper à une attaque de lions le 28 avril dernier. Nous en saurons plus dans les nouvelles du mois prochain. Une pensée pour les marraines et parrains qui lui ont apporté leur soutien.

SOKOTEI.jpg Patenfoto 2016

046 le groupe

Régulièrement les orphelins que nous élevons font quelque chose d’extraordinaire et nous rappellent qu’ils sont des animaux remarquables et que notre propre connaissance reste encore insuffisante les  concernant ; nous devons encore apprendre sur leur  côté mystique. Nos orphelins plus âgés au sein de nos unités ont été sauvés d’un peu partout dans le pays. Ils ne sont pas liés excepté Faraja et Jasiri qui ont le même géniteur.