• Connexion parrain:

(m), né en Octobre2014

L'HISTOIRE de KARISA: Le 23 novembre, l’équipe sauvetage avait tâche suite à une rupture cardiaque de sauver un bébé éléphant de Kirisia Forest dans le nord du Kenya, dont la mère avait une jambe brisée, causée par une balle. Il s'agissait d'un cas horrible de conflit entre l'homme et la faune dans lequel l'éléphant était complètement incapable de bouger à la suite de ses blessures. Pendant le temps où elle était observée, elle restait immobile, courageusement protégée par son bébé de deux ans, qui restait à ses côtés L’équipe de sauvetage a été envoyée à la piste d'atterrissage la plus proche, accompagnée du Vet. Dr Fred Olianga, de KWS. Une fois sur le terrain, un véhicule de Samburu Trust et des scouts les ont amenés en urgence vers la scène, où la décision a été prise de tranquilliser le petit et d'anesthésier la mère. Dans une situation comme celle-là, il y a toujours la crainte que tout en succombant aux effets de l'anesthésie, la mère puise tomber sur son bébé, mais l'équipe a réussi à éviter ce risque. Ils ont ensuite pu capturer et retenir le petit tandis que docteur Olianga s'occupait de la mère couchée..Elle avait une terrible fracture sur sa jambe, avec une partie du fémur brisé visible à travers la peau. Il y avait aussi des blessures par balles au niveau de la tête ainsi, il était maintenant très évident que la meilleure approche serait d'euthanasier la mère et de sauver le bébé. Ces décisions et ces sauvetages pèsent toujours lourdement sur tous les intéressés, mais c'est un cas particulièrement douloureux et tragique. Cependant, toute l'attention se concentrait maintenant sur le petit, qui était courageusement resté au côté de sa mère tout au long de l'épreuve, malgré la situation qui avait attirée une foule nombreuse de curieux membres de la communauté. Le petit ensuite à été capturé, préparé pour le voyage, et chargé dans Landcruiser de la Samburu Trust pour être conduit à l'aérodrome où l'avion de sauvetage l’attendait. Ce brave petit garçon a été nommé Karisa, correspondant à la zone dans laquelle il a été sauvé (avec une orthographe différente). Au début, il était très agité et troublé, mais grâce à la présence des autres orphelins qui entouraient son étable , il s'installa très vite et se mit à bien manger, prenant son lait d'une bouteille à la main. Il commença alors à sucer les doigts des gardiens et, au fil des jours, il devient plus calme et plus heureux dans son nouvel environnement. Ayant vécu tant de traumatismes dans sa jeune vie, les gardiens étaient tous engagés à faire le maximum pour s'assurer qu'il pourrait surmonter le chagrin de la perte de sa maman, et rapidement, il fut prêt à rejoindre les autres dans leur palissade. Dès le premier jour, il a apprécié leur compagnie, et a immédiatement était chaleureusement accueilli. Depuis lors, Karisa s'est installé remarquablement bien, et semblait réellement heureuse d’être avec de nombreux amis éléphants autour de lui, tous ayant vécu le trauma de perdre leur Maman. Merci également à la perspicacité des Gardiens et la compagnie d'autres amis d'éléphants, la guérison psychologique se produit au fil du temps, et le vrai bonheur est de nouveau trouvé. Bien sûr, puisque Karisa avait environ deux ans lorsqu'il a été secouru, il se souvient bien de sa vie sauvage et n'oubliera jamais sa belle et majestueuse mère, mais une chose que les gardiens ont appris en élevant les orphelins, c'est qu'ils ont la capacité incroyable de tourner la page et pardonner. Un tel pardon est la partie la plus humble de tout cela quand un bébé qui a été témoin d'une horrible cruauté envers sa mère qui avait été abattue et touchée à la jambe et la tête par des humains et qui l'avait arraché à sa présence. Malgré cela, il a rapidement appris à aimer les hommes en vert qui sont ses gardiens et sa nouvelle famille humaine , dont la douceur nourrissante lui garantira une seconde chance de vie et, plus encore, une qualité de vie en termes sauvages. Karisa a eu la meilleure chance d’une vie sauvage dans une zone protégée et sera moins vulnérable aux conflits de la faune humaine à l'avenir. Plus des Photos: https://www.sheldrickwildlifetrust.org/orphans/karisa/gallery