• Connexion parrain:

(m), né en Septembre 2017

L’HISTOIRE de MUKKOKA :Le 20 septembre 2018, alors qu'il effectuait une patrouille régulière avec le pilote du DSWT, Neville Sheldrick, le chef de l'équipe Tiva De-Snaring, Nterto Kapina, a repéré les traces de ce qui semblait être un bébé éléphant solitaire errant sur la rivière Tiva. Des mares peu profondes et semi-permanentes le long du lit de la rivière asséchée sont la seule source d'eau sur plusieurs kilomètres. Il y a donc des traces de centaines d'éléphants qui sillonnent le sable mou. Étonnamment, malgré cela, Kapina a pu identifier une petite série de pistes légèrement plus fraîches que les autres et se déplaçant le long de la rivière sans troupeau. Dans les airs, il a pu suivre les pistes pendant un peu plus de 20 km avant leur disparition. Incapable de repérer le veau au-dessus de l’air après une longue recherche dans la rivière, l’équipe a effectué un suivi au sol le lendemain, en remontant à l’endroit où les traces avaient été perdues la veille. Ils ont suivi le veau aussi loin que possible, mais ont été incapables de le localiser. Heureusement, cependant, l'équipe Mobile North De-Snaring, financée par le DSWT, patrouillait dans le même secteur et deux jours plus tard, elle retrouvait le veau dans le lit de la rivière et restait seul. Après consultation avec le Dr Jeremiah Poghon, bureau vétérinaire du KWS, l'équipe de suppression du snaring KWS / DSWT a sauvé le petit désespéré qui a miraculeusement réussi à ne pas devenir un repas pour les prédateurs. Il a environ 12 mois et, heureusement, il avait accès à l'eau des étangs de Tiva qui restait encore dans le sable, mais qui était prévisible, très mince et très déshydratée à la suite de son épreuve. Il a été sécurisé par l'équipe et chargé à l'arrière de leur véhicule de croisière, avant d'être conduit à l'unité de réintégration DSWT Ithumba, à 25 km environ, où il a été placé dans l'un des palissades d'éléphants spécialement conçus pour les veaux récemment sauvés. Ici, les Gardiens pourraient le calmer, s’assurer qu’il obtiendrait à la fois du lait et des liquides de réhydratation tandis qu’il était prévu de le transporter par avion à la pépinière de Nairobi, car il est très dépendant du lait et a toujours besoin de nourriture spéciale 24 heures sur 24 et intensive. se soucier. Pendant ce temps, il a été refroidi par des éclaboussures d’eau et également nourri la végétation coupée. Les gardiens de la nurserie sont finalement arrivés à 16h30 dans une caravane de Cessna, située sur la piste d'atterrissage d'Ithumba. Le petit garcon a été transporté à une courte distance de cinq kilomètres de la piste, puis a été immédiatement chargé dans l'avion. Un goutte-à-goutte a été préparé pour qu'il puisse bénéficier de fluides intraveineux pendant le vol. Peu de temps perdu, il a été emmené à Nairobi. Le bébé est finalement arrivé sur les lieux à 18 h 30 dans DSWT Nairobi Nursery, située dans le parc national de Nairobi. Il a été emmené dans une écurie fraîchement préparée à côté d'un autre Dololo qui venait d'arriver. Après l'administration de ses médicaments, il a été relevé et encouragé à boire une bouteille de lait chaud. Très vite, il a commencé à téter le téton avec férocité, désespéré. Des friandises vertes spéciales ont été coupées et placées dans son écurie et un gardien est resté avec lui toute la nuit. Ce très gentil et gentil petit garçon,a été nommé Mukkoka, en référence à un endroit situé le long de la rivière Tiva, une rivière de sable bordée de palmiers Doum, où il a tant erré pendant des jours avant d’être retrouvé. C’est un petit éléphant très chanceux qui doit sa vie aux talents exceptionnels de Nterto Kapina en matière de suivi, qui s’est rendu compte, depuis la banquette arrière d’un avion Super Cub, qu’il regardait les traces d’un bébé éléphant marchant seul. Cette recherche continue et exhaustive a duré trois jours au sein des équipes au sol jusqu'à ce qu'il soit finalement localisé. Des reconnaissances sur le terrain et aériennes ont fouillé la région à la recherche de la carcasse possible de sa mère, mais à ce jour aucune n'a été trouvée. Le motif de son abandon reste donc un mystère complet. Plus des Photos : https://www.sheldrickwildlifetrust.org/orphans/mukkoka/gallery