• Connexion parrain:

(m), né en Décembre 2014

L'HISTOIRE de JASIRI : Cynthia Moss de l'Amboseli EléphantTrust (ATE) a appelé la Nursery à Nairobi du David Sheldrick Wildlife Trust (DSWT). L'équipe à Amboseli avait découvert non loin de leur station de recherche, un bébé Eléphant abandonné, âgé d’un an. En y regardant déplus près, ils ont remarqué la Coloration albinos, l'âge approximatif et le sexe. Il était en effet Jasiri, le beau fils de Jemima, la matriarche de la famille JB, qui a été observée par ATE depuis des années.Il est né en Décembre 2011 et a été le tout premier bébé albinos à Amboseli, au cours des 40 années écoulées depuis que l'ATE ait étudié les éléphants locaux. Un an après la naissance de Jasiri, la tragédie suivie en Noël 2012, lorsque l'ATE trouva le cadavre de Jemima. On a supposé qu'elle a été abattue par des braconniers, mais ses défenses étaient encore intactes. La fille de Jemima, Jalila, une petite-fille et Jasiri étaient eux-mêmes depuis disparus. Après plusieurs mois de recherches infructueuses, tout le monde avait perdu espoir de les revoir un jour en vie. Le jour fatidique, survint trois mois plus tard, lorsque Jasiri , en Kiswahili : « courageux », est apparuseul dans le parc, environ à 20 kilomètres de l'endroit où sa mère était morte. On croit que Jasiri avait survécu, soit parce qu'elle était avant la mort de sa mère en très bonne condition physique et qu’ily avait suffisamment de fourrage à Amboseli ou qu’il a été entre-temps adopté par un autre éléphant femelle dont elle avait bu assez de lait. En raison de notre expérience, la probabilité est presque nulle qu'un éléphant puisse survivre à cet âge, six semaines sans lait. Mais nous savons tous que, parfois, des miracles arrivent. Lorsque les nouvelles d’Amboseli arrivèrent, l'équipe de sauvetage à Nairobi s’est immédiatement armée avec du lait de remplacement et des médicaments d'urgence et ont fait le chemin à l'aéroport Wilson à Nairobi.Sur le tarmac un employé de l'ATE attendait, ce qu’il devrait amener de Nairobi rapidement au pointoù était Jasiri . Quatre soigneurs se sont approchés du petit. Jasiri se tenait tranquillement à l'ombre d'un buisson, seulement à 30 mètres loin du véhicule sans bouger. Lorsque les soigneurs ont été environ à 10 mètres de lui, il s’est effrayé est devenu agressif et finalement s’est enfuit. Finalement les soigneurs ont pu lui rejoindre bientôt et l'amener doucement à la terre pour le préparer au transport. Avant il a été chargé dans l'avion, Jasiri a obtenu tous les médicaments nécessaires, y compris un sédatif. Les soigneurs l’on a fixé avec de cordes et lui a donné une perfusion – malgré une bonne condition physique, il était déshydraté après tout le stress psychologique.Vers 17h30 Jasiri est venu à la Nursery, où tous les soigneurs se précipitaient pour aider. Ils savaient qu'il allait se défendre, même s'il devait être complètement épuisé après le transport, et s'enfuyait après qu'il ait été délié. Comme prévu, Jasiri sautait sur ses pieds et offrait une posture menaçante impressionnante. Il a couru le long d’étable et gardait tout le monde à distance - jusqu'à ce qu'il cédait en se jetant sur le truc vert frais en face de lui.Plus des Photos : https://www.sheldrickwildlifetrust.org/orphans/jasiri/gallery