• Connexion parrain:

(m), né en Juillet 2019

L'HISTOIRE  de LODO

Pendant des générations, les éléphants du nord ont utilisé un corridor très fréquenté pour s'aventurer dans Laikipia depuis le nord. Dans le contexte d'une sécheresse difficile, cette zone est devenue un point chaud pour les conflits entre l'homme et la faune sauvage au cours des derniers mois. Un nombre tragique d'éléphants ont été abattus, y compris un certain nombre de femelles en lactation. Il n'est donc pas surprenant qu'un autre orphelin soit apparu. Le 19 janvier 2022, nous avons reçu un appel de Tom Sylvester de Loisaba Conservancy. Les scouts avaient trouvé un éléphanteau orphelin qui s'était égaré dans la réserve. Il était dans un très mauvais état : faible, émacié et effrayé, et avait manifestement été seul pendant un certain temps. Selon les estimations, l'éléphanteau avait deux ans et demi. Bien que cela le place dans la catégorie des bébés dépendants du lait, un éléphant de cet âge est assez costaud. Sachant qu'il était déjà dans une situation critique, nous avons dû agir rapidement pour planifier son sauvetage. Plutôt que de prendre le risque qu'il ne puisse pas se glisser dans un avion, nous avons choisi de conduire notre camion de transport d'éléphants jusqu'à Loisaba Conservancy et de le transporter à Nairobi par la route. Nous avons appelé l'éléphanteau Lodo, d'après un lugga près de l'endroit où il a été sauvé. En faisant ses adieux à Laikipia, il gardait ainsi toujours avec lui un morceau de son lieu de naissance. Le voyage jusqu'à Nairobi a été long, mais Lodo l'a remarquablement bien supporté. Il a profité d'un festin de verdure fraîchement coupée en route, tandis que les gardiens le nourrissaient et le réhydrataient. A la nurserie, il a été mis à l'écurie entre Suguroi et Barnoti. Le temps que Lodo a passé à récupérer dans son parc a renforcé son amitié avec Barnoti, et lorsqu'il a été prêt à rejoindre les autres orphelins de la Pépinière, il se sentait déjà comme un membre du troupeau. Lodo est généralement un gentil garçon. Cependant, comme c'est souvent le cas chez les victimes de la famine, il est obsédé par le lait. Après avoir englouti sa part, il adopte un comportement inhabituel de brute pour tenter de soutirer une autre bouteille à l'un des gardiens. En plus de son amitié avec Barnoti, il s'est rapproché de Rama, sans doute attiré par sa nature pacifique. Mais par-dessus tout, Lodo est un casanier. Les gardiens rapportent qu'il aime absolument sa palissade et qu'il y retourne chaque soir avec grand plaisir. Alors que les autres orphelins prennent leur temps pour s'installer pour la nuit, Lodo n'a pas cette hésitation. Il est toujours l'un des premiers à tomber dans un sommeil profond, son ventre se soulevant et s'abaissant à chaque respiration paisible. Après des débuts si difficiles, ce petit doit être soulagé d'avoir un sanctuaire où se réfugier.

 https://www.sheldrickwildlifetrust.org/orphans/lodo