• Connexion parrain:

(m), né en Janvier 2016

L'HISTOIRE de JOTTO: Le petit mâle a été trouvé dans Namunyak tombé dans un puits le 19 Mars. Il a été découvert par des bergers qui avaient amené leur bétail pour l'eau au puits le matin du 20 Mars. Ils ont alerté le personnel de Namunyak Conservancy qui envoyé plus tard leurs éclaireurs pour extraire le bébé. Il a été secouru vers 10 heures et l'équipe est restée avec lui durant ce temps, tandis que les gardes ont tenté de localiser la mère pour le reste de la journée.Lorsque la tentative de réunir l'orphelin avec sa mère et leur troupeau a échoué ,DSWT ont été contactés pour mobiliser un sauvetage. Au moment où le plan de sauvetage a atterri à l'aérodrome Namunyak, le petit n‘était pas encore arrivé, donc l'avion et les gardiens l‘ont attendu Une fois alimenté, puis chargé sur le plan avec les jambes liées, il a été immédiatement transfusé par voie intraveineuse pour éviter la chute des niveaux de glucose, ce qui arrive souvent dans de telles circonstances stressantes et peuvent mettre la vie en danger. Le mois du Mars est toujours la période la plus chaude de l'année au Kenya, en particulier à basse altitude, et cette année, en raison de l'équinoxe combinée à des conditions météorologiques imprévisibles en raison du réchauffement climatique, les températures ambiantes dans tout le pays était beaucoup plus chaudes. Pour cette raison, les soigneurs ont appelé cette petite victime "Jotto" (en swahili orthographié 'Njoto' et prononcé "Injoto ~ - le mot qui décrit ces conditions chaudes).À l'arrivée à la Nursery de Nairobi, il a été refroidi avec de l'eau et un mudbath, et de l'eau minérale de réhydratation, nourri avec du lait maternisé qu‘ il buvait avec enthousiasme car il avait évidemment très soif. La grande préoccupation était le fait que son système digestif était en plein désarroi depuis qu'il se passait de boue liquide, combiné avec le fait qu'il n‘avait pas de dents alors les gardiens ont toujours redouté le processus de dentition à passer, car c‘est quelque chose qui est toujours accompagnée de fièvre et de graves diarrhées, les orphelins éléphants sont protégés par leur flore naturelle de l'estomac qui est compromise en raison du changement de lait.Les gardiens ont été prudents au sujet de placer Jotto sur le programme parrainage, conscient qu'il avait beaucoup à surmonter, mais dès le départ, ce petit fougueux s’est arrangé ainsi, pour devenir complètement accro à ses gardiens et malgré des hauts et des bas a généralement prospéré dans le troupeau de bébé . Compte tenu de sa nature curieuse et bruyante et avec l'arrivée d'Ambo, un autre mâle robuste qui est venu récemment dans nos soins, Jotto et Ambo ont été mis à niveau vers le plus grand groupe de la Nursery orphelin et sont à la fois extrêmement contenus, gâtés par de nombreux mini-mamans-poules. Plus des Photos: https://www.sheldrickwildlifetrust.org/orphans/jotto/gallery