• Connexion parrain:

(f), née en Septembre 2013

L’HISTOIRE de KAMOK : Angela Sheldrick a reçu un appel de Craig Batian, à propos d’un bébé nouveau-né, appel justifié venant de Kiparo Boma dans la zone de conservation Ol Pejeta à Laikipia.Il était très fragile et apparemment à la recherche de nourriture et de sécurité. Curieusement, aucunéléphant ne se trouvait à proximité. Le David Sheldrick Wildlife Trust a organisé immédiatement une équipe de sauvetage, qui s’est envolé tout de suite à Ol Pejeta. Le bébé était déjà en attente sur la piste Ol Pejeta, il avait été amené là par les scouts d’ Ol Pejeta. Les soigneurs de DSWT ont immédiatement donné à la petite fille affamée une bouteille de lait, puis on la préparait pour le vol. Ils se sont assurés de lui accrocher une perfusion pendant le vol, afin qu'elle puisse récupérer plus rapidement. À l'arrivée à Nairobi il était évident, qu'elle eut des problèmes avec ses jambes, ses articulations n’ étaient pas aussi fortes quelles auraient dû être. Nous supposons que c’est la raison pour laquelle elle a été abandonnée par sa mère et le troupeau, car elle n’était pas capable de les suivre. Ces décisions difficiles doivent être prises par les troupeaux sauvages, car un troupeau ne peut être chargé de tout ce qui pourrait compromettre la sécurité de toute la famille, surtout en ces temps très difficiles. Les Éléphanteaux nouveaux nés doivent être en mesure de marcher 20km juste un jour après la naissance. Son cordon ombilical était encore doux et humide, ses semelles aussi propres et peu utilisées et es oreilles avaient encore le rose vif du nouveau-né, nous supposons, qu’elle n'a pas pu obtenir le lait indispensable de sa mère. Pour cette raison, elle a reçu une transfusion de plasma sanguin avec le sang d'un éléphant adulte, pour que le petit corps puisse disposer au moins de quelques anticorps naturels. En attendant, elle dormait enveloppée dans une couverture sur un matelas, car elle était épuisée par le stress de sa vie jusqu'à présent. Lorsqu’elle se réveilla, elle prit immédiatement la bouteille de lait et a suivi ceux qui l’entouraient avec beaucoup de confiance. Peu après, elle s’était très attachée à ses gardiens et leur housse de protection. Tous les bébés éléphants aiment beaucoup leur couverture, comme les bébés humains, ils semblent trouver la sécurité. Maintenant ses articulations fragiles sont devenues plus fortes, et heureusement elle peut suivre les soigneurs sur de plus longues distances. Elle rejoint les autres orphelins à certains moments, elle aime aussi la compagnie de leurs apparentés, mais elle préfère être à ce jeune âge avec ses soigneurs. Elle est très ludique: elle aime jouer dans le sable et la terre rouge et explore curieusement tout autour d'elle, comme elle apprend à contrôler sa petite trompe. Elle a déjà appris à faire ces adorables poses d’attaques que les bébés font. Elle et simplement fascinante. Ceux qui la voie, sont juste en amour complètement et désespérément avec elle. Nous avons nommé le minuscule Kamok , un nom que nous avons d’OjPejeta. Plus des Photos : https://www.sheldrickwildlifetrust.org/orphans/kamok/gallery